Vous êtes ica: Accueil > Actualité > Suspension des cours dans le Loroum : une rencontre d’échange entre les (...)

Suspension des cours dans le Loroum : une rencontre d’échange entre les autorités de l’Education et les personnels de l’Education pour trouver une issue positive

Suite à la décision des personnels de l’Education de suspendre les cours dans la province dans tous les ordres d’enseignement pour raison d’insécurité, les Directeurs provinciaux de l’Education, en compagnie des responsables de la sécurité intérieure, notamment la police, ont initié une rencontre d’échange avec eux, ce 24 octobre 2021, à la salle de la DEPPNF de Titao afin de trouver une solution.

Pour rappel, les enseignants du Loroum avaient décidé de la suspension des cours pour une semaine à compter du lundi 25 octobre jusqu’au 31 octobre 2021. La mesure avait été prise lors d’une rencontre qui a réuni le personnel de l’Education des différents ordres d’enseignement, le samedi 23 octobre 2021. Ils avaient expliqué leur décision par l’aggravation de la situation sécuritaire ces dernières semaines dans la province.

Suite à cette suspension, le Directeur provincial des enseignements post-primaire et secondaire et le Directeur provincial de l’éducation préscolaire primaire et non formelle du Loroum, en compagnie de la sécurité intérieure, ont rencontré les acteurs de l’Education pour échanger et comprendre davantage sur ce qui a prévalu à la suspension des cours.

Les personnels de l’éducation lors de la rencontre d’échange.

En effet, les Directeurs provinciaux ont d’abord pris la parole pour inviter l’ensemble des personnels à s’exprimer sur cette situation. Ainsi, à tour de rôle, certains ont pris la parole pour justifier la suspension des cours. Selon eux, c’est suite au climat délétère caractérisé par l’insécurité grandissante qu’une coordination des enseignants de la province a voulu, à travers cette suspension, tirer la sonnette d’alarme. « Cette suspension est une manière pour nous d’interpeller les autorités sur la situation sécuritaire qui prévaut actuellement dans le Loroum », a déclaré un intervenant.

Selon eux, les derniers évènements marqués par des incidents de sécurité dans la province ne favorisent pas la tenue des activités pédagogiques et administratives.

Après ces différentes interventions des personnels, les autorités provinciales de l’Education ont tenu à remercier et féliciter leurs collaborateurs dans cette démarche mais comptent encore sur leur sacrifice, leur résilience et leur indulgence pour sauver l’éducation dans la province. « Vous avez des milliers d’enfants à votre charge, imaginez un tant soit peu tous ces enfants dans la nature », ont fait remarquer les autorités. « Le Loroum vit grâce à cette résilience des acteurs de l’Education, votre absence portera un coup fatal à vie de la province », ont-ils renchéri. Elles les invite donc à lever la suspension et à rouvrir les classes.

Le Directeur provincial de l’éducation préscolaire, primaire et non formelle (à gauche), le Directeur provincial des enseignements post-primaire et secondaire (au milieu) et le Directeur provincial de la police du Loroum.
’’

Le Directeur provincial de la police, présent à cette rencontre, a également félicité le personnel de l’Education pour leur résilience et a tenu à les inviter toujours dans cette démarche.

Après un peu plus de deux heures trente d’échange, les personnels de l’Education disent comprendre les enjeux et les interventions des autorités. Ils promettent de convoquer une Assemblée générale très bien bientôt pour juger de la faisabilité des choses.

Pour rappel, la province du Loroum fait face à des attaques terroristes répétées depuis plus de quatre ans. Tout dernièrement, l’actualité de la province sur le plan sécuritaire a été marquée par une attaque d’une position des VDP à Hitté et par une attaque contre le village de Solobo. Lors de ces attaques, il est déploré des pertes en vies humaines et du bétail emporté.

Abdoulaye OUÉDRAOGO, Observateur Civitac, Titao

     

 

  • Espace OSC

Vous souhaitez disposer d’informations relatives au fonctionnement et aux activités des organisations de la société civile présentes dans les territoires communaux, cet espace est le vôtre. Des (...)

Lire la suite
  • Espace COLLECTIVITÉ

« L’espace collectivité » met à votre disposition des données actualisées ainsi que des informations-clés en lien avec les activités des collectivités territoriales membres de Civitac. Les données que vous (...)

Lire la suite

 

Agenda

Sensibilisation de jeunes femmes et filles-mères de la commune de Boussouma sur le vivre-ensemble, la paix et les violences basées sur le genre

Du 17/01/2023 au 20/01/2023 dans la commune de Boussouma.

Atelier à mi-parcours du Programme Démocratie communautaire participatif dans le Plateau central et la Boucle du Mouhoun

Le Programme Démocratie communautaire participatif dans le Plateau central et la Boucle du Mouhoun organise un atelier à mi-parcours 2021-2022 de son intervention dans les deux régions. Cet atelier se tiendra le 30 novembre 2022 à partir de 9h, à Ouagadougou.

La 6e édition de la semaine nationale de sécurité routière de l’ONASER s’annonce riche en couleurs

Elle se teindra du 09 au 13 août 2022, avec des séances de formation, d’information, de sensibilisation et de conscientisation, au programme.

 

Civiteam

Aller sur Civiteam http://civiteam.org/ Web Hits