Vous êtes ici: Accueil > Actualité > Gourma : L’association Tin SÉRI en croisade pour la promotion de la cohésion (...)
Gourma : L’association Tin SÉRI en croisade pour la promotion de la cohésion sociale

L’association féminine Tin SÉRI de Fada a organisé une série d’activités de promotion de la cohésion sociale dans la province du Gourma. Tenues dans le cadre du projet « Amélioration de la cohésion sociale et accès aux services sociaux de base », ces activités ont mobilisé les jeunes et les femmes de la ville. Panels, causeries éducatives et activités sportives ont marqué les temps forts de cette activité.

Il s’est agi en tout de 12 activités organisées avec les différentes couches sensibles de la commune que sont les femmes, les jeunes, les leaders coutumiers et les leaders religieux. Lors du panel sur le rôle des leaders coutumiers et religieux, les interventions de l’abbé Étienne TANDAMBA du Conseil de dialogue et de médiation (CDM) ainsi que de ses co-panélistes « Diebado » et « Djongli encore appelé Folbado », ont mis l’accent sur « l’unité dans la diversité » et rappelé l’importance des mots dans le contexte qui prévaut au Gourma, en privilégiant toujours des termes positifs, conciliateurs et unificateurs.

A l’extrême gauche, Mme Ramatou NASSOURI et leaders coutumiers des deux camps.

Au-delà des sensibilisations, des recommandations ont été faites pour renforcer le vivre-ensemble dans le Gourma. Les participants, composés essentiellement de jeunes et de femmes ont suggéré le renforcement des activités interreligieuses et une implication de la chefferie coutumière dans les cadres et activités de culture de paix, de cohésion sociale et du vivre ensemble au Gulmu. « Les participants ont suggéré, que les leaders coutumiers soient impliqués comme personnes ressources pour donner un exemple aux jeunes. Et c’est ce qui a été fait. », relate Ramatou NASSOURI, présidente de Tin SÉRI, qui signifie « Mettons nous debout pour les défis » en langue gulmanceméma.

Séance d’aérobic avec les femmes et les jeunes.

Ramatou NASSOURI a aussi précisé que pendant le cross, chacun des deux leaders des camps, a pris la parole pour donner un message de paix aux jeunes et aux femmes. « C’est un élément de satisfaction et je pense que si des actions sont faites dans ce sens, nous n’avons rien à perdre. » se réjouit t-elle. Et de remercier tous les participants pour leur disponibilité et engagement à œuvrer pour le retour de la paix, la sécurité, le vivre ensemble harmonieux au Burkina Faso en général, et dans le Gulmu en particulier.

Tûwênd Nooma Jean Damase ROAMBA, Observateur Civitac, Fada N’Gourma

Partager sur :

     

 

ACTUALITE
Boucle du Mouhoun/Dédougou : un nouveau cimetière pour répondre aux besoins funéraires croissants de la ville
L’inauguration officielle du cimetière municipal de Dédougou a eu lieu ce lundi 03 juin 2024 sous le patronage du président de la Délégation spéciale régionale de la Boucle du Mouhoun, représenté par son (...) Lire la suite
Boucle du Mouhoun/examens scolaires session de 2024 : le clap de départ donné dans les écoles Centre de Dédougou
Le Gouverneur de la région de la Boucle du Mouhoun, Babou Pierre BASSINGA, a donné le clap de départ le mardi 4 juin 2024, de l’administration des des épreuves écrites des examens scolaires de la (...) Lire la suite
Développement local : le panel de Fara fait le point de ses activités sur les réalisations du PUDTR
Le mardi 28 mai 2024, la salle de réunion des producteurs de coton de Fara a abrité la journée de dialogue OSC/autorités locales de la commune de Fara sur les réalisations du PUDTR. Cette activité a (...) Lire la suite
Toute l'actualité