Vous êtes ica: Accueil > Actualité > Pisciculture : le barrage de Boura très prisé par les pécheurs

Pisciculture : le barrage de Boura très prisé par les pécheurs

Boura est une commune de la province de la Sissili située à 55 km de Léo. Elle se trouve à 12 km de Felmon, premier village ghanéen. La commune possède un barrage qui attire bon nombre de visiteurs. Le samedi 16 octobre 2021, lorsque nous y étions, nous avons fait un tour au barrage pour observer les activités qui s’y déroulent.

Il était douze heures passées de vingt et deux minutes (12h22mn), lorsque nous arrivons sur la rive du barrage. Là, on trouve une pirogue avec des filets à l’intérieur dans les arbustes. Un signe qui laisse entrevoir que des individus s’adonnent à la pêche.

Préparation de l’appât.

Nous décidons alors de monter sur la digue du barrage pour mieux voir ce qui se trouve dans l’eau. L’eau est assez propre et on peut y apercevoir de nombreux petits poissons nager. Ces derniers arrêtent leurs mouvements lorsque nous commencions à les prendre en photo. Un peu plus loin, nous voyons des cannes à pêche accrochées sur la digue. Leurs propriétaires (4 hommes) sont des passionnés de pêche venus de Ouagadougou pour passer le week-end. « Ce n’est pas la première fois que nous venons ici », affirment-ils. Nos interlocuteurs sont des pécheurs professionnels et font partie de l’Association nationale des pêcheurs du Burkina. Ils possèdent des permis annuels de pêche, participent chaque année aux concours de pêche et payent des taxes.

Jean-Paul BOUGSARE, pêcheur venu de Ouagadougou.

Jean-Paul BOUGSARE, le premier avec qui nous avions échangé, nous laisse entendre que la pêche est une activité de passion et nous explique les étapes de la pêche. « Il faut tout d’abord trouver le matériel, à savoir les cannes et les lignes, les appâts et la drêche, avant d’arriver au bord de l’eau. Une fois au bord de l’eau, il faut déterminer la profondeur, ensuite préparer la drêche et faire le ménage le temps de patienter pour attirer le poisson et mettre l’appât. » Déni KAFANDO, le doyen de l’équipe, affirme avoir appris la pêche depuis son enfance avec son défunt père. Il se serait lancé dans la vente du matériel de pêche aussi.

Appât pour les poissons.

Pour lui, la pêche permet de cultiver la patience et amène les personnes colériques à changer. La pêche est un sport épuisant et de passion, dit-il.

Le barrage de Boura regorge de poissons à tel point qu’il attire beaucoup de pêcheurs. Nos interlocuteurs affirment être venus pêcher avec un de nos artistes burkinabè la semaine d’avant. « Ce jour nous avons eu quinze 15 kg de poisson, et si nous devions le vendre, nous aurions pu obtenir la somme de 180 000 F CFA ». A les entendre, ils ont pour habitude d’y venir pêcher.

Selon les dires de quelques individus de la localité, le barrage attirerait de nombreux visiteurs. Si le barrage est bien exploité, il pourrait constituer une source de recettes pour la commune et pour le pays.

Elza NONGANA, Observatrice Civitac, Sapouy et Léo

     

 

  • Espace OSC

Vous souhaitez disposer d’informations relatives au fonctionnement et aux activités des organisations de la société civile présentes dans les territoires communaux, cet espace est le vôtre. Des (...)

Lire la suite
  • Espace COLLECTIVITÉ

« L’espace collectivité » met à votre disposition des données actualisées ainsi que des informations-clés en lien avec les activités des collectivités territoriales membres de Civitac. Les données que vous (...)

Lire la suite

 

Agenda

Rencontres-débats d’ARGA Burkina sur " Les processus démocratiques face à la persistance des crises institutionnelles et au retour des coups d’états

Vendredi 26 Novembre 2021 à Ouagadougou.

Le Laboratoire Citoyennetés reçoit une délégation de Solidar Suisse conduite par son Président Carlo Sommaruga

17 novembre 2021.

Formation des acteurs communaux sur la gestion des crises humanitaires dans un contexte sécuritaire difficile

Du 17 au 19 novembre 2021, dans la commune de Yamba (Est).

Thème : « Rôle et responsabilités des communautés, stratégies de résilience pour les femmes et prise en charge des enfants. »

 

Civiteam

Aller sur Civiteam http://civiteam.org/ Web Hits