Vous êtes ica: Accueil > Actualité > Sécurité routière : du slam pour sensibiliser les jeunes

Sécurité routière : du slam pour sensibiliser les jeunes

L’agence de communication et d’étude pour le développement Altitude en partenariat avec le ministère en charge des transports, de la mobilité urbaine et de la sécurité routière ainsi que l’office national de la sécurité, ont lancé une compétition dénommée《Je slam pour la sécurité routière 》, ce vendredi 5 novembre 2021. L’initiative est à sa première édition et vise à sensibiliser les jeunes sur la sécurité routière. Elle est se tient sur la période du 5 novembre au 4 décembre 2021.

Altitude veut sensibiliser les jeunes sur la sécurité routière et la prudence à travers le slam. A cet effet, une compétition confrontera les jeunes étudiants et même les écoliers. 《Je slam pour la sécurité routière est une compétition nationale et inter-universitaire de slam qui vise à sensibiliser la jeunesse, par la jeunesse, aux dangers de la route et de la nécessité de beaucoup de prudence 》, à confié Wendlassida Kévin ZONGO, promoteur de la compétition.

Le promoteur de la compétition Wendlassida Kévin ZONOGO en bleu

Il précise que le slam est une forme moderne de poésie qui allie écriture, oralité et expression scénique. 《Les slameurs se focalisent à la fois sur ce qu’ils disent et comment ils le disent. Ce style de poésie à su très vite acquérir ses lettres de noblesse au sein de la jeunesse burkinabè et conquérir son coeur. Si l’on veut donc gagner les jeunes à la cause de la prudence et de la sécurité routière, utilisons le style et le langage des jeunes... utilisons les jeunes》a-t-il ajouter.

Selon les statistiques, les jeunes sont plus vulnérables en terme d’accident. 《Chaque jour, ce sont un peu plus de mille jeunes de moins de 25 ans qui sont tués de par le monde dans les accidents de circulation》, à relevé Wendlassida Kévin ZONGO. Il a souligné que le seul but de cette initiative est de sensibiliser les jeunes à la prudence et à la sécurité routière. En somme, il s’agira, d’une part, de faire percevoir à la jeunesse les bonnes attitude pour plus de sécurité routière. Et d’autre leur faire prendre des bonnes résolutions en matière de sécurité .

Une vue sur la densité de la circulation routière à Ouagadougou

Il faut préciser que tous les jeunes à travers les 13 régions du Burkina Faso peuvent y participer. Les différents candidats ont jusqu,au 24 novembre 2021 pour envoyer leurs oeuvres qui seront examinées par un jury mis en place. Après délibération, ceux qui seront retenus s’affronteront en final le 4 décembre 2021 au CENASA. Selon les organisateurs, le vainqueur repartira avec une moto scooter.

Clarisse KABORÉ, Observatrice Civitac, Ouagadougou

     

 

  • Espace OSC

Vous souhaitez disposer d’informations relatives au fonctionnement et aux activités des organisations de la société civile présentes dans les territoires communaux, cet espace est le vôtre. Des (...)

Lire la suite
  • Espace COLLECTIVITÉ

« L’espace collectivité » met à votre disposition des données actualisées ainsi que des informations-clés en lien avec les activités des collectivités territoriales membres de Civitac. Les données que vous (...)

Lire la suite

 

Agenda

Rencontres-débats d’ARGA Burkina sur " Les processus démocratiques face à la persistance des crises institutionnelles et au retour des coups d’états

Vendredi 26 Novembre 2021 à Ouagadougou.

Le Laboratoire Citoyennetés reçoit une délégation de Solidar Suisse conduite par son Président Carlo Sommaruga

17 novembre 2021.

Formation des acteurs communaux sur la gestion des crises humanitaires dans un contexte sécuritaire difficile

Du 17 au 19 novembre 2021, dans la commune de Yamba (Est).

Thème : « Rôle et responsabilités des communautés, stratégies de résilience pour les femmes et prise en charge des enfants. »

 

Civiteam

Aller sur Civiteam http://civiteam.org/ Web Hits