Vous êtes ica: Accueil > Actualité > Une conférence débat sur le mariage précoce et/ou forcé

Une conférence débat sur le mariage précoce et/ou forcé

L’Eglise évangélique/Soudan international mission (EE/SIM), avec l’appui de son partenaire Children Believe, lutte, depuis longtemps, pour le droit et la protection des enfants dans la province de la Tapoa. Elle a décidé de s’attaquer plus spécifiquement à ce mal social qu’est le mariage précoce et/ou forcé pour prévenir et sortir les adolescents de cette situation qui affecte négativement leur vie, leurs familles, leur communauté et le développement de manière générale. C’est dans cette optique qu’elle a tenu une conférence débat sur cette thématique le samedi 18 septembre 2021, au Lycée Untaani de Diapaga.

La conférence a été animée par le directeur provincial de la Femme, de la Solidarité nationale et de la Famille de Diapaga. Elle avait pour objectif d’échanger avec les parents d’élèves et la population de Diapaga sur les questions du mariage d’enfants, et confronter les points de vue sur les causes, les conséquences, afin de prévoir les mesures de résolution de ce problème dont la région de l’Est est classée 2e après le Sahel. A cette occasion, on a enregistré la participation de plusieurs personnalités, dont le premier adjoint au maire de Diapaga, les leaders coutumiers et religieux, et plus de 240 parents et élèves.

Lors du débat, un parent a pris la parole et a déclaré : « La loi a enseigné aux enfants leurs droits et devoirs et nous ne pouvons plus maîtriser nos enfants qui refusent de nous obéir. » Il s’en est alors suivie une rude discussion. Le proviseur du Lycée Untaani a pris la parole et a interpellé l’auditoire en ces termes : « Nous, parents, nous avons l’entière responsabilité de l’éducation de nos enfants. Peu sont les parents qui font le suivi scolaire de leurs enfants et cela joue beaucoup sur le taux de succès des élèves. » Il a terminé en lançant un appel à tous les parents de s’impliquer fortement dans l’éducation de leurs enfants.

En guise de conclusion, il a indiqué que la lutte contre les mariages forcés et précoces est un élan vers la disparition de certaines pratiques néfastes entretenues malheureusement par les parents d’élèves qui pensent que l’éducation de leurs enfants incombe uniquement aux enseignants.

Luc COMBARY, Observateur Civitac, Tapoa

     

 

  • Espace OSC

Vous souhaitez disposer d’informations relatives au fonctionnement et aux activités des organisations de la société civile présentes dans les territoires communaux, cet espace est le vôtre. Des (...)

Lire la suite
  • Espace COLLECTIVITÉ

« L’espace collectivité » met à votre disposition des données actualisées ainsi que des informations-clés en lien avec les activités des collectivités territoriales membres de Civitac. Les données que vous (...)

Lire la suite

 

Agenda

Cinquième bougie du Festival de l’intégrité de Bobo

Du 28 au 30 juillet 2023, sous la présidence de Jean Emmanuel OUÉDRAOGO, ministre de la Communication, de la Culture, des Arts et du Tourisme.
Thème : "La culture, un levier de promotion des valeurs d’intégrité et de cohésion".

Samedi 18 juin 2023 : Match gala caritatif au stade Wobi de Bobo entre l’équipe de Ouagadougou et celle de Bobo-Dioulasso

Thème : Le Fasofoot solidaire des Forces de Défense et de Sécurité et des Personnes déplacées internes.

25 avril 2023 à Ouagadougou : Lancement de la phase opérationnelle du projet FASOVEIL
 

Civiteam

Aller sur Civiteam http://civiteam.org/ Web Hits