Vous êtes ica: Accueil > Actualité > 37 œuvres journalistiques en compétition pour le prix PaxSahel (...)

37 œuvres journalistiques en compétition pour le prix PaxSahel 2021

Le Réseau d’Initiative des Journalistes (RIJ) a présenté ce mardi 9 novembre 2021, à Ouagadougou, les œuvres en compétition pour la 5e édition du Prix PaxSahel pour le Journalisme Sensible aux Conflits (JSC) 2021. Il a également présenté le jury de cette 5e édition.

La 5e édition du Prix PaxSahel Journalisme Sensible aux Conflits 2021 aura lieu le vendredi 12 novembre 2021. Afin de donner plus de précision sur cette activité, le comité de pilotage du Réseau d’Initiative des Journalistes (RIJ) et le comité d’organisation ont animé une conférence de presse dans leurs locaux.

Le prix PaxSahel vise à promouvoir l’excellence dans le traitement de l’information liée aux conflits au Sahel. Pour cette 5e édition, 37 œuvres ont été reçues. Selon les organisateurs, les œuvres en compétition devraient avoir été produites, publiées ou diffusées en français entre le 1er octobre 2020 et le 30 septembre 2021. Il s’agit de « 19 œuvres dans la catégorie presse écrite/en ligne, 5 œuvres dans la catégorie télé/Mojo et 13 œuvres dans la catégorie radio », a noté Boureima LANKOANDÉ, président du comité d’organisation.

Boureima LANKOANDÉ, président du comité d’organisation.

Pour cette édition, les organisateurs ont annoncé l’existence de deux prix spéciaux, en plus des trois prix officiels. Il s’agit du Prix spécial Koffi AMÉTÉPÉ pour l’intégration, de celui du G5 Sahel Burkina. Les lauréats des prix officiels recevront chacun la somme de 500 000 F CFA, un trophée, une attestation et du matériel de production. Pour ceux des prix spéciaux, ils recevront 250 000 F CFA, une attestation et un trophée.

Selon la coordonnatrice du RIJ, Romaine Raïssa ZIDOUEMBA, tous les prix auront la même base d’évaluation. Le prix Koffi AMÉTÉPÉ pour l’intégration vise à prôner les valeurs d’intégration au niveau de la sous-region. « Pour ce prix spécial, on va faire attention aux sujets qui sont traités en lien avec les questions de migration, d’intégration », a expliqué Romaine Raïssa ZIDOUEMBA. « C’est un prix qui est financé entièrement en interne. C’est-à-dire, ce sont les membres du RIJ, les aînés du RIJ qui cotisent pour financer ce prix spécial Koffi AMÉTÉPÉ pour l’intégration. C’est pour dire à quel point ce prix nous tient à coeur parce qu’on souhaite rendre un hommage à notre premier coordonnateur qui s’est battu pour formaliser le RIJ, soutenir les activités du RIJ et accompagner toute une génération de journalistes dans les domaines de la formation et du perfectionnement », a-t-elle poursuivi.

Romaine Raïssa ZIDOUEMBA, coordonnatrice du RIJ.

Le second prix spécial, dénommé Prix spécial G5 Sahel Burkina, est décerné par le co-parrain, Souako Norbert KOHOUN, pour les œuvres qui traitent des questions de sécurité et en lien avec la sous-région.

Boureima LANKOANDÉ, président du comité d’organisation, a noté que le jury est composé de 5 personnes, professionnels des médias et experts dans le domaine des conflits du Burkina, du Niger et du Mali. Ils auront ainsi la charge de désigner les 5 lauréats de cette 5e édition, patronnée par le ministre de la Communication, Ousmane TAMBOURA.

Clarisse KABORÉ, Observatrice Civitac, Ouagadougou

     

 

  • Espace OSC

Vous souhaitez disposer d’informations relatives au fonctionnement et aux activités des organisations de la société civile présentes dans les territoires communaux, cet espace est le vôtre. Des (...)

Lire la suite
  • Espace COLLECTIVITÉ

« L’espace collectivité » met à votre disposition des données actualisées ainsi que des informations-clés en lien avec les activités des collectivités territoriales membres de Civitac. Les données que vous (...)

Lire la suite

 

Agenda

Rencontres-débats d’ARGA Burkina sur " Les processus démocratiques face à la persistance des crises institutionnelles et au retour des coups d’états

Vendredi 26 Novembre 2021 à Ouagadougou.

Le Laboratoire Citoyennetés reçoit une délégation de Solidar Suisse conduite par son Président Carlo Sommaruga

17 novembre 2021.

Formation des acteurs communaux sur la gestion des crises humanitaires dans un contexte sécuritaire difficile

Du 17 au 19 novembre 2021, dans la commune de Yamba (Est).

Thème : « Rôle et responsabilités des communautés, stratégies de résilience pour les femmes et prise en charge des enfants. »

 

Civiteam

Aller sur Civiteam http://civiteam.org/ Web Hits