Vous êtes ica: Accueil > Actualité > Conférence Nationale de la Décentralisation, 7e édition : financer et booster (...)

Conférence Nationale de la Décentralisation, 7e édition : financer et booster le développement à la base

« Financement des collectivités territoriales : clé de voûte de succès de la décentralisation », est le thème de la 7e session ordinaire de la Conférence Nationale de la Décentralisation (CONAD). Elle s’est tenue le 15 novembre 2021 à Ouagadougou sous l’égide du président du Faso, Rock Marc Christian KABORÉ. Il s’agissait pour l’ensemble des acteurs de la décentralisation, d’examiner le rapport de suivi 2018-2022, d’approuver la nouvelle version de la stratégie décennale de la décentralisation et le nouveau plan d’action quinquennal 2022-2026.

La CONAD est l’instance suprême décisionnelle de la décentralisation. Le Burkina Faso met en œuvre depuis plus de deux décennies, la décentralisation. C’est un processus qui a pour objectif, de booster le développement à partir de la base, c’est-à-dire dans les collectivités territoriales. Dans le but de piloter ce processus, il a été instituée la Conférence Nationale de la Décentralisation (CONAD) qui a tenu sa 7e session ordinaire ce 15 novembre 2021 à Ouagadougou.

Pour le ministre en charge de la décentralisation Clément P. SAWADOGO, le processus a certes connu des avancées significatives, mais, avec le contexte difficile marqué par l’insécurité et la pandémie à Covid-19, il connaît des hauts et des bas. Selon lui, avec le nouveau référentiel adopté en 2018, le 3e cycle de la décentralisation est lancé, et devrait permettre de booster le développement à la base, avec l’engagement de tous les acteurs.

Les participants

Il a précisé que le nouveau plan prend en compte les nouveaux contextes actuels du pays notamment le défi sécuritaire et sanitaire. Il a également soutenu que l’hydre terroriste constitue aujourd’hui un facteur inhibiteur du développement des localités parce que bien de projets, déjà entamés, n’ont pu être menés à leur terme tandis que d’autres ont été simplement annulés.

Pour ce qui est du choix du thème, le Président Roch Marc Christian KABORÉ affirme qu’il « interpelle sur la problématique du financement des collectivités territoriales, précisément au moment où le Gouvernement a conduit avec l’ensemble des acteurs, un processus de formulation des référentiels innovants, stratégiques et prospectives qui ont été adoptés par décret le 9 avril 2018 ».

Le Président du Faso Roch Marc Christian KABORÉ lors de son discours

Quant à l’ambassadeur de la République d’Allemagne, chef de file des partenaires techniques et financiers en matière de décentralisation, Andrea Michael Pfaffernoschke, il a renouvelé l’accompagnement des PTF au processus de décentralisation. « Plus qu’un simple document, le PAQ 2022-2026 doit servir de boussole dans la mise en œuvre de la décentralisation. C’est pourquoi au nom des PTF, j’encourage tous les acteurs en charge de son exécution à s’en approprier tout en renforçant leurs contributions », a-t-il indiqué.

Avis d’un maire

Pour Firmin CONOMBO, maire de la commune de Bindé, « l’enjeu qu’il y a à travers cette session est que les grandes décisions qui seront issues de cette conférence pourront permettre qu’il ait des actions phares qui vont booster le développement de ma collectivité. Si le thème de cette conférence se penche sur le financement, ça veut dire que l’état est conscient que pour le développement harmonieux de notre pays, l’accent doit être mis sur les collectivités. Il faut dire que pour la commune de Bindé, il y a plusieurs urgences. Si on prend le domaine de l’eau et assainissement, la commune de Bindé est en manque criarde de ressource en eau. Il n’y a pas d’eau potable pour la population. Nous n’avons pas également de barrage. Dans le domaine de la santé, nous sommes en manque d’infrastructures sanitaires, ce qui existe déjà est insuffisant. Au niveau de l’enseignement, nous manquons d’infrastructures mais également d’enseignants ; et à chaque fois à la rentrée, il y a beaucoup d’élève qui souffrent pour avoir la place. »

Céline SÉOGO, Observatrice Civitac, Ouagadougou

     

 

  • Espace OSC

Vous souhaitez disposer d’informations relatives au fonctionnement et aux activités des organisations de la société civile présentes dans les territoires communaux, cet espace est le vôtre. Des (...)

Lire la suite
  • Espace COLLECTIVITÉ

« L’espace collectivité » met à votre disposition des données actualisées ainsi que des informations-clés en lien avec les activités des collectivités territoriales membres de Civitac. Les données que vous (...)

Lire la suite

 

Agenda

Atelier à mi-parcours du Programme Démocratie communautaire participatif dans le Plateau central et la Boucle du Mouhoun

Le Programme Démocratie communautaire participatif dans le Plateau central et la Boucle du Mouhoun organise un atelier à mi-parcours 2021-2022 de son intervention dans les deux régions. Cet atelier se tiendra le 30 novembre 2022 à partir de 9h, à Ouagadougou.

La 6e édition de la semaine nationale de sécurité routière de l’ONASER s’annonce riche en couleurs

Elle se teindra du 09 au 13 août 2022, avec des séances de formation, d’information, de sensibilisation et de conscientisation, au programme.

La Randonnée pédestre Grand-Ouaga

Cette marche aura lieu le samedi 23 Juillet 2022, avec pour circuit Ouagadougou-Loubila. Le départ est prévu au siège de SOTRACO Somgandé, à partir de 05 h 00

 

Civiteam

Aller sur Civiteam http://civiteam.org/ Web Hits