Vous êtes ica: Accueil > Actualité > Campagne agricole 2021 : les récoltes ne sont pas bonnes selon les (...)

Campagne agricole 2021 : les récoltes ne sont pas bonnes selon les producteurs du Ziro

Les producteurs de la province du Ziro sont en période de récolte. Après la moisson du maïs, du haricot et de l’arrachide, c’est au tour du sorgho rouge et du sésame. Nous nous sommes rendus le jeudi 18 Novembre 2021 à Tiagao, un village situé à sept (7) km de la commune urbaine de Sapouy. Notre objectif est de voir comment se déroule la période de la moisson. Pour les producteurs, les récoltes dans l’ensemble ne sont pas bonnes.

Dans notre recherche de producteurs en pleine récolte, nous apercevons deux jeunes au loin. Nous décidons de nous approcher d’eux pour discuter. Après les salutations d’usage, nous avons décliné notre identité et nos intentions. Ces derniers n’ont pas trouvé d’inconvénient à s’entretenir avec nous.

Madi SAWADOGO, producteur à Tiagao

Madi SAWADOGO, producteur à Tiagao a semé 1 hectare de mil, 1 hectare de sésame et 2 hectares de Sorgho rouge. Il nous laisse entendre que la saison agricole de 2021 n’a pas donné. <<Cette année, les récoltes ne sont pas bonnes à cause de la rareté des pluies. Nous sommes actuellement entrain de moissonner le sorgho rouge et le sésame>>. Pour le sésame, la récolte consiste à couper les tiges, les entasser, les laisser sécher et enfin les battre pour obtenir les graines. <<Nous avons couper les tiges de sésame il y’a environ quinze (15) jours. Pour qu’ils soient bien sec, il nous faut attendre au moins vingt-cinq (25) jours avant de les battre>>. Selon toujours notre interlocuteur, le sorgho rouge quant à lui, a bien donné par rapport aux autres cultures. << Nous sommes entrain de couper les épis pour les amener sécher à la maison. Ensuite nous allons les battre pour retirer les grains>>. A l’aide d’un tricycle, Madi SAWADOGO ramasse les épis pour les acheminer à domicile une fois que celui ci est plein. Cependant, il affirme que dans l’ensemble les récoltes ne sont pas bonnes et craint par conséquent une flambée des prix des céréales les jours à venir. Pour le moment dans le Ziro, le plat de sésame coûte quatre cent francs CFA et le Sorgho rouge est à cinq cent francs CFA.

Tiges de sésames entassés pour séchage

La hausse du prix de l’engrais chimique et la rareté des pluies ont beaucoup joué sur la campagne agricole de cette année. Selon notre interlocuteur, certains producteurs se seraient endettés et auraient promis de rembourser après les récoltes. Vu que les récoltes ne sont pas bonnes beaucoup ne pourront pas rembourser leurs dettes, ajoute t-il. Même si la saison n’a pas donné, tous espèrent le retour de la paix et du calme sans lesquelles aucun projet ne peut se réaliser.

Elza NONGANA, Observatrice Civitac, Sapouy et Léo

     

 

  • Espace OSC

Vous souhaitez disposer d’informations relatives au fonctionnement et aux activités des organisations de la société civile présentes dans les territoires communaux, cet espace est le vôtre. Des (...)

Lire la suite
  • Espace COLLECTIVITÉ

« L’espace collectivité » met à votre disposition des données actualisées ainsi que des informations-clés en lien avec les activités des collectivités territoriales membres de Civitac. Les données que vous (...)

Lire la suite

 

Agenda

La 6e édition de la semaine nationale de sécurité routière de l’ONASER s’annonce riche en couleurs

Elle se teindra du 09 au 13 août 2022, avec des séances de formation, d’information, de sensibilisation et de conscientisation, au programme.

La Randonnée pédestre Grand-Ouaga

Cette marche aura lieu le samedi 23 Juillet 2022, avec pour circuit Ouagadougou-Loubila. Le départ est prévu au siège de SOTRACO Somgandé, à partir de 05 h 00

Table ronde des partenaires sur l’approche Haute intensité de main-d’œuvre (HIMO)

25 mai 2022 à 8 h à Ouagadougou.

 

Civiteam

Aller sur Civiteam http://civiteam.org/ Web Hits