Vous êtes ica: Accueil > Actualité > Conseil régional du Sahel : le budget primitif, gestion 2022, sur la table (...)

Conseil régional du Sahel : le budget primitif, gestion 2022, sur la table des échanges de la quatrième session ordinaire de l’année 2021

A l’occasion de la quatrième et dernière session ordinaire de l’année 2021 du Conseil régional du Sahel, tenue les 23 et 24 novembre 2021, il a été inscrit à l’ordre du jour plusieurs points, dont l’examen et l’adoption du budget primitif, gestion 2022. La situation sanitaire de la région et l’initiative de mise en place d’un projet de gestion des déchets plastiques dans le Sahel ont fait l’objet également de communications.

Cette quatrième session permet au Conseil régional du Sahel d’être en conformité avec la loi qui fait obligation de tenir au minimum quatre sessions ordinaires par an. Pour la dernière de l’année 2021, les échanges ont tourné essentiellement autour du budget primitif, gestion 2022 de la région. « Cette quatrième session, qui est consacrée à l’examen du budget primitif, nous permettra de travailler à mettre en œuvre le plan régional de développement de la région du Sahel pour l’année 2022 », souligne le président du Conseil régional, Hamidou DICKO.

Hamidou DICKO, président du Conseil régional du Sahel.

Examiné d’abord par les conseillers régionaux, le budget primitif, qui s’élève à 747 309 217 F CFA, dont 147 848 840 FCFA pour le fonctionnement du Conseil régional et 640 701 862 F CFA pour les investissements, a ensuite été adopté à l’unanimité. « C’est un budget que nous estimons réaliste et réalisable et qui tient compte de la situation globale de la région du Sahel », indique le président du Conseil régional qui ne perd cependant pas de vue les difficultés que traverse le Burkina Faso. Selon lui : « C’est l’effort de tous les Burkinabè qui permettra de venir à bout de cette situation, sinon le fait qu’il y ait des difficultés ne veut pas dire que la vie doit s’arrêter. »

L’adoption du budget primitif a été suivie par deux communications. La première a porté sur la situation sanitaire de la région du Sahel très dominée par la fermeture de plusieurs centres de santé à cause de l’insécurité, mais aussi par le manque et l’insuffisance d’infrastructures et de matériel. La deuxième communication était relative à l’initiative de mise en place d’un projet de gestion des déchets plastiques dans la région du Sahel. Présentée par le Secrétaire général du Conseil régional, Boureima OUÉDRAOGO, elle a donné l’occasion aux conseillers de découvrir un nouveau projet ambitieux dont l’objectif est de contribuer à l’amélioration du cadre de vie des communautés et la protection des écosystèmes.

Une vue des participants à la session.

Il faut noter que cette dernière session de l’année a été l’opportunité pour le premier responsable de la collectivité de réitérer, une fois de plus, sa gratitude aux différents acteurs qui ont été aux côtés du Conseil régional dans la mise en œuvre de son plan de développement depuis sa conception jusqu’à sa réalisation. Cette gratitude, il l’a également traduite à l’endroit des élus locaux pour les efforts consentis dans le développement de la région. Des efforts qui ont, par ailleurs, permis au Conseil régional d’atteindre 80% d’exécution des engagements pris pour l’année 2021. Le budget primitif ainsi adopté devrait permettre de consolider ces acquis déjà engrangés sur le terrain.

Romuald Windenonga OUÉDRAOGO, Correspondant, Sahel

     

 

  • Espace OSC

Vous souhaitez disposer d’informations relatives au fonctionnement et aux activités des organisations de la société civile présentes dans les territoires communaux, cet espace est le vôtre. Des (...)

Lire la suite
  • Espace COLLECTIVITÉ

« L’espace collectivité » met à votre disposition des données actualisées ainsi que des informations-clés en lien avec les activités des collectivités territoriales membres de Civitac. Les données que vous (...)

Lire la suite

 

Agenda

Rencontres-débats d’ARGA Burkina sur " Les processus démocratiques face à la persistance des crises institutionnelles et au retour des coups d’états

Vendredi 26 Novembre 2021 à Ouagadougou.

Le Laboratoire Citoyennetés reçoit une délégation de Solidar Suisse conduite par son Président Carlo Sommaruga

17 novembre 2021.

Formation des acteurs communaux sur la gestion des crises humanitaires dans un contexte sécuritaire difficile

Du 17 au 19 novembre 2021, dans la commune de Yamba (Est).

Thème : « Rôle et responsabilités des communautés, stratégies de résilience pour les femmes et prise en charge des enfants. »

 

Civiteam

Aller sur Civiteam http://civiteam.org/ Web Hits