Vous êtes ica: Accueil > Actualité > Entrepreneuriat : le Conseil régional du Sahel en appui à 30 bénéficiaires de (...)

Entrepreneuriat : le Conseil régional du Sahel en appui à 30 bénéficiaires de sa pépinière d’entreprise

Les activités de la pépinière d’entreprise Djam Naati du Conseil régional du Sahel ont officiellement été lancées le 24 novembre 2021 à Dori. La cérémonie a eu lieu en présence du président de la collectivité, Hamidou DICKO. A l’occasion, trente (30) bénéficiaires du projet ont reçu, chacun, un chèque de 100 000 F CFA comme fonds d’amorçage.

Dans la matinée du 24 novembre 2021, à la salle de conférences du Conseil régional du Sahel, une joie immense se lisait sur le visage de ces trente (30) jeunes et femmes, venus pour le lancement des activités de la pépinière d’entreprise Djam Naati. Et ils avaient une bonne raison d’être en joie car, dans le cadre de ce projet du Conseil régional, un fonds a été débloqué afin de les accompagner dans leurs initiatives entrepreneuriales. Selon Sy Cheick TRAORÉ, coordonnateur du projet : « Cette activité marque une étape charnière dans le déroulé de la feuille de route de la pépinière. Les bénéficiaires pourront désormais produire pour leur propre compte ».

Des conseillers régionaux et membres du comité technique de suivi de la pépinière étaient également présents à la cérémonie.

De son côté, le président du Conseil régional, Hamidou DICKO, a rappelé que la pépinière elle-même est le fruit de préoccupations qui avaient été exprimées à l’occasion de l’élaboration du plan régional de développement du Sahel par une importante frange de la population. « Nous avons estimé que la meilleure manière de répondre à cette préoccupation était de créer un cadre qui puisse permettre à ceux qui ont un profil donné de se retrouver et de mutualiser leurs intelligences », confie-t-il. Et celui-ci de saisir l’occasion pour féliciter et remercier tous les acteurs dont les efforts ont permis aujourd’hui d’aboutir à ce résultat.

S’adressant aux bénéficiaires, le président du Conseil régional n’a pas manqué de leur prodiguer des conseils. « Dans la vie, on ne commence pas grand mais petit. Et quand on commence petit, on se donne les moyens de grandir. Ce fonds, c’est pour vous permettre de commencer. Et j’ai l’intime conviction que vous pouvez réussir », lance M. DICKO avant d’ajouter : « Il y aura d’autres appuis mais il faudra d’abord montrer patte blanche avec ce fonds qui vous est octroyé. Montrez que le Sahel n’a pas eu tort de vous responsabiliser. Faites-en sorte que nous n’ayons pas à regretter de vous avoir choisis. »

Le président du Conseil régional (au milieu) entouré du 1er vice-président (à gauche) et du coordonnateur de la pépinière (à droite).

Embouchant la même trompette, le coordonnateur de la pépinière a attiré l’attention des esprits malins qui viendraient à se faire le plaisir de dépenser ces ressources à des fins autres que celles prévues et annexées au protocole d’hébergement qu’ils ont signé. « De tels cas, une fois identifiés, ne feront plus partie du tableau des effectifs de la pépinière. C’est pourquoi je vous invite au strict respect des conditions générales d’utilisation du fonds », s’est voulu ferme M. TRAORÉ. Un appel qui semble n’être pas tombé dans l’oreille d’un sourd, puisque les bénéficiaires, à l’instar d’Aminata BANCÉ, promettent une utilisation responsable du fonds.

Celle qui s’est lancée dans la saponification dit avoir en projet l’achat de matériels qui va lui permettre de s’installer à son propre compte. Une idée également partagée par Samuel Bon Berger ZABRÉ, un autre bénéficiaire de la section saponification. « Nous allons utiliser ce fonds à bon escient pour que prochainement nous puissions présenter ses fruits. C’est un accompagnement qui va permettre l’achat de matériels en vue d’augmenter la production. » Tout en remerciant le Conseil régional, les bénéficiaires ont émis le souhait de voir ce soutien s’étendre à travers, par exemple, des formations pour renforcer leurs capacités. Toute chose qui leur permettra d’être encore plus efficaces.

Un bénéficiaire recevant son chèque des mains du 2ème vice-président du Conseil régional.

Il faut souligner que les 30 bénéficiaires sont constitués de 21 femmes et de 9 hommes issus des populations hôtes et de personnes déplacées internes. Ils sont répartis dans des sections comme la maroquinerie, la tannerie, la saponification et la mécanique automobile. La pépinière, qui en est à sa deuxième phase après le succès de la première, bénéficie du financement de l’Union européenne dans le cadre du programme de renforcement de la cohésion sociale et de la stabilité dans le Centre-Nord, dont la mise en œuvre est assurée par Expertise France.

Romuald Windenonga OUÉDRAOGO, Correspondant, Sahel

     

 

  • Espace OSC

Vous souhaitez disposer d’informations relatives au fonctionnement et aux activités des organisations de la société civile présentes dans les territoires communaux, cet espace est le vôtre. Des (...)

Lire la suite
  • Espace COLLECTIVITÉ

« L’espace collectivité » met à votre disposition des données actualisées ainsi que des informations-clés en lien avec les activités des collectivités territoriales membres de Civitac. Les données que vous (...)

Lire la suite

 

Agenda

La 6e édition de la semaine nationale de sécurité routière de l’ONASER s’annonce riche en couleurs

Elle se teindra du 09 au 13 août 2022, avec des séances de formation, d’information, de sensibilisation et de conscientisation, au programme.

La Randonnée pédestre Grand-Ouaga

Cette marche aura lieu le samedi 23 Juillet 2022, avec pour circuit Ouagadougou-Loubila. Le départ est prévu au siège de SOTRACO Somgandé, à partir de 05 h 00

Table ronde des partenaires sur l’approche Haute intensité de main-d’œuvre (HIMO)

25 mai 2022 à 8 h à Ouagadougou.

 

Civiteam

Aller sur Civiteam http://civiteam.org/ Web Hits