Vous êtes ica: Accueil > Actualité > Sissili : la 1re édition de la foire de la patate douce à chair orange tient (...)

Sissili : la 1re édition de la foire de la patate douce à chair orange tient toutes ses promesses

La commune de Léo a abrité la 1re édition de la foire de la patate douce à chair orange. Initiative de l’ONG Helen Keller, les journées promotionnelles de la patate douce à chair orange se sont tenues du 19 au 20 novembre 2021. La foire a pour objectif de faire connaître le projet de promotion de l’agriculture vivrière améliorée de la patate douce à chair orange (PAV-PDCO) à travers la promotion de la patate douce à chair orange. La cérémonie d’ouverture a été présidée par le haut-commissaire de la province.

Riche en vitamine A, la patate douce à chair orange est un tubercule accessible et contribue au bien-être de la mère et de l’enfant. Les objectifs de ces journées promotionnelles de la patate douce à chair orange sont de lutter contre la malnutrition, faire connaître ses vertus et le bien-fondé de sa production. La 1re édition de cette foire de la patate douce à chair orange est l’une des activités du projet de promotion de l’agriculture vivrière améliorée de la patate douce à chair orange (PAV-PDCO) ou Yazourawadiou en langue locale nuni, signifiant aliments qui donnent la santé.

Coordonnateur du projet PAV/PDCO.

Selon Issaka SAVALE, le coordonnateur du projet, ces journées constituent une occasion pour faire la jonction entre les différents maillons de la chaîne. La patate douce à chair orange est également riche en antioxydants et prévient donc le cancer. « Il prévient la cécité et renforce l’immunité. Nous invitons la population à faire la production de la patate douce parce qu’elle est adaptée au contexte du changement climatique. C’est un tubercule qu’on peut produire en toute saison. »

Haut-commissaire de la province de la Sissili.

Pour Sié Aristide Mohamed KAM, haut-commissaire de la province et président de la cérémonie, les attentes seraient une consommation massive de la patate douce à chair orange. « Nous souhaitons que les populations puissent s’approprier les bienfaits de ce produit et comment les transformer en d’autres mets. L’une des difficultés majeures est sa transformation parce beaucoup ne savent pas que la patate peut être transformée en plusieurs mets. » Il renchérit en disant que cette foire constitue une opportunité pour les populations de découvrir les différents mets issus de la transformation de la patate. Il affirme par ailleurs être disposé à accompagner les acteurs dans la promotion du tubercule.

Abdoul NIGNAN, représentant des bénéficiaires du projet et membre de la coopérative des producteurs de tubercules dans la commune, apprécie cette 1re édition des journées promotionnelles de la patate douce à chair orange. Pour lui, le projet est venu vulgariser le tubercule et a permis aux femmes de se lancer dans sa production. « Le PAV-PDCO accompagne plus de deux 25 000 femmes dans la production de la patate douce à chair orange depuis 3 ans.

Il a aussi mis en place 14 multiplicateurs qui sont chargés de mettre les boutures à la disposition des femmes pour la production ». Il aurait en outre souhaité que les meilleurs producteurs soient récompensés. La cérémonie d’ouverture a pris fin par une remise symbolique de boutures par le haut-commissaire au représentant des bénéficiaires.

Une exposition de mets issus de la transformation de la patate douce à chair orange

Biscuits, chips et gâteaux issus de la transformation de la patate douce à chair d’orange.

La 1re édition de la foire de la patate douce à chair orange a permis aux différents acteurs de la production et de la transformation du tubercule de se faire connaître ainsi que leurs produits. Les officiels ont effectué une visite des stands à l’issue de la cérémonie d’ouverture. Ils ont pu découvrir les différentes variétés de patate douce à chair orange ainsi que les différents mets issus de sa transformation. Le tubercule peut être transformé en farine, en biscuits, en dèguè, en gâteaux et en jus. Selon une exposante, la difficulté dans la transformation de la patate est l’obtention du matériel.

Visite des stands par les officiels.

La visite des stands s’est terminée par une dégustation de mets faits à base de patate douce à chair orange. En marge de cette foire s’est tenue une table ronde au cours de laquelle les différents acteurs de la filière de la patate douce à chair orange ont porté leurs réflexions sur la problématique de vente de la patate, les technologies de sa conservation et les possibilités de sa transformation.

Elza NONGANA, Observatrice Civitac, Sapouy et Léo

     

 

  • Espace OSC

Vous souhaitez disposer d’informations relatives au fonctionnement et aux activités des organisations de la société civile présentes dans les territoires communaux, cet espace est le vôtre. Des (...)

Lire la suite
  • Espace COLLECTIVITÉ

« L’espace collectivité » met à votre disposition des données actualisées ainsi que des informations-clés en lien avec les activités des collectivités territoriales membres de Civitac. Les données que vous (...)

Lire la suite

 

Agenda

La 6e édition de la semaine nationale de sécurité routière de l’ONASER s’annonce riche en couleurs

Elle se teindra du 09 au 13 août 2022, avec des séances de formation, d’information, de sensibilisation et de conscientisation, au programme.

La Randonnée pédestre Grand-Ouaga

Cette marche aura lieu le samedi 23 Juillet 2022, avec pour circuit Ouagadougou-Loubila. Le départ est prévu au siège de SOTRACO Somgandé, à partir de 05 h 00

Table ronde des partenaires sur l’approche Haute intensité de main-d’œuvre (HIMO)

25 mai 2022 à 8 h à Ouagadougou.

 

Civiteam

Aller sur Civiteam http://civiteam.org/ Web Hits