Vous êtes ica: Accueil > Actualité > Les conférences provinciales : panel du 11 décembre c’est le tour de (...)

Les conférences provinciales : panel du 11 décembre c’est le tour de Boussé

La célébration des festivités de la fête Nationale du Burkina Faso le 11 décembre est animée par plusieurs activités dont les conférences publiques dans les provinces de la région du plateau central. Ainsi après le tour de Ziniare et de Zorgho, c’est au tour de la commune de Boussé de recevoir les trois Panelistes qui ont échangé ce 20 novembre 2021 avec la population de Boussé sur les trois sous thèmes du 11 décembre.

En effet le 20 novembre 2021 à Boussé une conférence publique en faveur de la population s’est tenue dans la maison des jeunes. C’est autour des thèmes suivants que les échanges ont été faits :

  • " La réconciliation nationale à l’épreuve des réalités liées aux clivages ethniques : défis et perspectives " animé par monsieur Ousmane GUIMDÉ représentant madame la ministre de la culture ;
  • "Réconciliation Nationale et cohésion sociale : apport de nos valeurs de références et des mécanismes endogènes " animé par Naaba Panantugri ;
  • "Contribution des learders communautaires à la promotion de la cohésion sociale ". Ce thème à été développé par monsieur Raogo Antoine SAWADOGO président du Laboratoire citoyenneté.
    Monsieur Ousmane GUIMDÉ représentant madame la ministre de la culture

Monsieur Ousmane GUIMDÉ a tenu à rappeler dans sa communication que les réalités du clivages n’avaient pas été perçues au par avant ; mais aujourd’hui avec l’avènement du président Roch Marc Christian KABORÉ, on s’est rendu compte effectivement que la réconciliation nationale doit être aperçue autrement. Mais il faut d’abord arriver à comprendre ce qui sous-tend les clivages que nous vivons actuellement. Car avant on a cru que c’était simplement des conflits entre éleveurs et autres. Mais aujourd’hui nous avons compris qu’il faut aller au delà. Et pour apprécier ces clivages madame la ministre a retenu trois motifs. Le motif politique qui a d’abord divisé les gens, le motif économique qui a créé des disparités ; et le motif social qui fait qu’ aujourd’hui, même ceux qui arrivent tendent de diviser les Burkinabè. Pour finir elle précise que le processus qui a été engagé est un processus judicieux parce qu’il n’a pas été imposé au communauté, ni au citoyenne . Tout part du citoyen pour remonter, jusqu’à avoir une décision publique qui sera adoptée par l’Etat.

Monsieur le haut commissaire de kourweogo (Boussé )

Pour le Haut Commissaire de Boussé, sa province fait face à de nombreux problèmes. On a des crises communautaires à savoir des problèmes de terre, de cheferie, des problèmes de vivre ensemble, raison pour laquelle il dis que le président a bien vue en mettant l’accent sur la réconciliation nationale. Pour cela il faut mettre des mécanismes en place et ces mécanismes peuvent être reconnus par nos textes qui régissent le pays, mais également ils peuvent être des mécanismes traditionnels, des mécanismes que les communautés se sont appropriés. Il a poursuivi en précisant qu’à partir d’aujourd’hui, le haut commissariat va dupliquer la conférence sur la Réconciliation Nationale pour que le vivre ensemble revienne au Faso.

Monsieur Barthélémy ZOUNGRANA, participant à la conférence

Pour Monsieur Barthélémy ZOUNGRANA, un participant, la réconciliation n’est pas juste un mot mais un comportement. Il est convaincu que la conférence qu’ils viennent, d’écouter va leur donner des pistes pour une bonne réconciliation. La réconciliation nationale dois d’abord être locale et ensuite migrer vers l’étape supérieur. Chose qui permettra aux chefs coutumiers de jouer pleinement ce rôle. Pour lui les solutions données lors de la conférence pour aller à une bonne réconciliation sont les meilleures.

Clarisse KABORÉ, Observatrice Civitac, Ouagadougou

     

 

  • Espace OSC

Vous souhaitez disposer d’informations relatives au fonctionnement et aux activités des organisations de la société civile présentes dans les territoires communaux, cet espace est le vôtre. Des (...)

Lire la suite
  • Espace COLLECTIVITÉ

« L’espace collectivité » met à votre disposition des données actualisées ainsi que des informations-clés en lien avec les activités des collectivités territoriales membres de Civitac. Les données que vous (...)

Lire la suite

 

Agenda

La 6e édition de la semaine nationale de sécurité routière de l’ONASER s’annonce riche en couleurs

Elle se teindra du 09 au 13 août 2022, avec des séances de formation, d’information, de sensibilisation et de conscientisation, au programme.

La Randonnée pédestre Grand-Ouaga

Cette marche aura lieu le samedi 23 Juillet 2022, avec pour circuit Ouagadougou-Loubila. Le départ est prévu au siège de SOTRACO Somgandé, à partir de 05 h 00

Table ronde des partenaires sur l’approche Haute intensité de main-d’œuvre (HIMO)

25 mai 2022 à 8 h à Ouagadougou.

 

Civiteam

Aller sur Civiteam http://civiteam.org/ Web Hits