Vous êtes ici: Accueil > Actualité > Disponibilité des ressources en eau : AVM plaide auprès du conseil municipal (...)
Disponibilité des ressources en eau : AVM plaide auprès du conseil municipal de Ouahigouya pour l’amélioration de la gestion des points d’eau

C’était sous l’appréciation des CVD de la commune de Ouahigouya, et des membres des associations d’usager d’eau que l’Association Vie Meilleure a remis aux conseillers municipaux de Ouahigouya ce jeudi 25 novembre 2021, un document de plaidoyer. Ce document de plaidoyer est la résultante de plusieurs années de travail conduit par l’AVM dans le secteur de l’eau dans la commune de Ouahigouya. Axé sur plusieurs points, l’objectif de mettre ce document à la disposition des élus locaux et le personnel administratif en charge de la gestion des points d’eau, vise à améliorer la bonne gestion des points d’eau potable dans la province du Yatenga.

La décentralisation consacre le droit des collectivités territoriales à s’administrer librement et à gérer des affaires propres en vue de promouvoir le développement à la base. Le domaine de l’eau et l’assainissement a été transféré aux communes pour une autonomie de sa gestion. Cependant les questions de l’eau potable constituent encore l’un des défis majeurs que rencontre le Burkina Faso depuis des années. C’est pourquoi, l’Association Vie Meilleure fait de ce problème d’eau potable, son souci crucial et lutte depuis des années en vue de la rendre accessible à la population de Ouahigouya, et celle de la région du Nord en général.

Azèta OUÉDRAOGO, président de l’association Vie Meilleure

Selon Azèta OUÉDRAOGO présidente de l’association, le document de plaidoyer est élaboré suite à des constats terrain dans la commune de Ouahigouya, il est ensuite remis aux conseillers pour servir de référence de base pour la mise en œuvre des recommandations : « Nous remettons le documents à la mairie et comptons les accompagner à la réalisation des tâches assignées. Pour cela nous devons travailler ensemble, adopter de bons comportements afin d’assainir l’environnement, particulièrement les points d’eaux, avoir des maintenanciers formés et outillés, pour veiller à la réparation régulière et spontanée des forages en cas de panne pour faciliter davantage l’accès permanent de cette ressource vitale. »

Ilassa OUÉDRAOGO, Conseiller Villageois de Développement

L’association dans le cadre de l’exécution de ses activités couvre, une vingtaine de villages, dont les populations expriment leur satisfaction concernant l’intervention qui touche la problématique de l’eau. Illassa OUÉDRAOGO, s’exprime en ces termes « nous saluons AVM pour ses soutiens multiformes pour l’émergence de notre village et de toute la commune en général. AVM dans la commune de Ouahigouya a conduit des actions humanitaires à travers des formations, elle a formé les membres des AUE, sur la gestion des points d’eau ».

Sidi GACKO, Représentant du maire, conseiller du secteur 03 de Ouahigouya

Pour le représentant du maire, Sidi GACKO , cette action de l’association vie meilleure est à saluer car dit-il « si toutes les organisations de la société civile, faisaient un travail scientifique ainsi, avec un document en main et interpellaient la mairie en ce sens, cela permettra d’attirer l’attention des responsables sur ce qui se passe dans les différents secteurs ». Pour lui, le document soulève plusieurs points, dont certains sont déjà connus. Cependant il sera présenté au conseil municipal afin que toutes les parties prenantes puissent se mobiliser pour résoudre ce problème d’eau qui est crucial à Ouahigouya. Il a invité l’association à venir faire une présentation de la situation lors d’une session du conseil municipal, qui permettra d’expliquer d’avantage le phonème et qui touchera un grand nombre de la population, car dit-il « la session est transmise en direct sur six radios de la place ».

Quatre recommandations ressortent du document de plaidoyer. Il s’agit d’accompagner d’avantage les AUE dans la mobilisation des ressources, de renforcer le suivi de la gestion des AUE, de former au moins un maintenancier par village, et d’allouer des ressources propres à la réalisation et à la réhabilitation des points d’eau potables dans la commune.

Photos de famille regroupant tous les acteurs

Boris OUÉDRAOGO, Observateur Civitac, Ouahigouya

Partager sur :

     

 

ACTUALITE
Valorisation du patrimoine culturel du Burkina : ACT ÉCOLE fait découvrir les trésors touristiques du Kourittenga
Dans le cadre de son programme triennal, l’association Action pour la culture et le tourisme à l’école « ACT-ECOLE » a organisé, le mardi 18 juin 2024, deux activités majeures : une formation des guides (...) Lire la suite
Rentabilité du secteur touristique au Burkina : Le ministère en charge du Tourisme prône la lutte contre le blanchiment des capitaux et le financement du terrorisme
Le ministère de la Communication, de la Culture, des Arts et du Tourisme a tenu, le mardi 11 juin 2024, une session de sensibilisation sur la lutte contre le blanchiment des capitaux et le (...) Lire la suite
Musée national du Burkina Faso : exposition des « Masques : au-delà du visible »
Le Musée national du Burkina Faso (MNBF) a procédé, dans l’après-midi de ce vendredi 14 juin 2024 à Ouagadougou, au vernissage de son exposition permanente : « Masques : au-delà du visible ». La (...) Lire la suite
Toute l'actualité