Vous êtes ica: Accueil > Actualité > Les partenaires locaux de Solidar Suisse outillés en Suivi-évaluation

Les partenaires locaux de Solidar Suisse outillés en Suivi-évaluation

Solidar Suisse Burkina a tenu un atelier de formation en suivi-évaluation avec ses partenaires locaux les 29 et 30 novembre 2021 à Koubri. Le but de cette rencontre était de réunir les présidents d’association, les responsables suivi-évaluation, les chefs de projet des partenaires, pour renforcer leurs capacités sur la pratique du suivi évaluation apprentissage et rédevabilité d’une part. Et d’autre part, cela leur permettra également de disposer des bonnes pratiques pour la mise en œuvre des actions au regard du contexte sécuritaire difficile. Cinq partenaires à savoir le Laboratoire Citoyennetés, l’association Manegdb Zanga, l’association teeb yaalgré de Boussé, l’association Beog neeré du Ganzourgou et le secrétariat national de l’enseignement Catholique ont pris part à la formation qui a été présidée par M. Dieudonné ZONGO, le Représentant Pays de Solidar Suisse.

Pour une meilleure atteinte des résultats au profit des bénéficiaires, l’un des instruments de coopération de Solidar Suisse est la rencontre des partenaires qui a lieu une fois par an. C’est une rencontre au cours de laquelle les partenaires bénéficiant du Crédit Cadre se réunissent autour de l’organisation pour faire le bilan des activités, présenter les perspectives, discuter autour de thématiques diverses, et renforcer leurs capacités sur des thèmes émergents afin d’améliorer les actions au bénéfice des populations.

Cette année, c’est un atelier de formation en suivi-évaluation et des méthodes de bonnes pratiques dans les zones d’insécurité que les partenaires ont bénéficié pendant deux jours.

Dieudonné ZOµNGO, représentant Pays de Solidar Suisse.

Pour le Représentant Pays de Solidar Suisse, M. Dieudonné ZONGO « Nous voudrions que la manière dont ces partenaires conduisent les programmes du point de vue planification et de rapportage, puisse changer à travers cette formation. Ça va être la formation sur les indicateurs de suivi, la manière de collecter les informations, on va mettre l’accent par exemple sur le suivi digitalisé pour non seulement augmenter la fiabilité de l’information, mais également faciliter l’accès à cause de la situation d’insécurité. Quand les animateurs sont sur place, ils peuvent utiliser les outils de collecte et les partenaires même étant à Ouaga peuvent suivre les activités. Il y a un autre thématique qu’on va aborder, c’est la question sécuritaire. Nous intervenons dans des zones d’insécurité et nous voulons que nos partenaires puissent avoir les éléments nécessaires pour mieux se protéger et protéger les bénéficiaires »

La première séance a porté sur les pratiques en matière de suivi-évaluation, apprentissage et redevabilité qui sont courant chez les organisations partenaires de Solidar Suisse. M. Julien LOMPO, Chargé de Projet de Solidar Suisse a signifié qu’à travers l’analyse des fiches d’évaluation soumis aux partenaires, Solidar Suisse a pu constater que le suivi-évaluation se fait dans ces organisations mais il n’en demeure pas moins qu’il y ait quelques imperfections et qui méritent d’être résolues pour rendre le système d’évaluation suffisamment performante.

Vue de quelques participants lors des travaux de groupe.

Quelques difficultés ont été également signalées par les partenaires en termes de synergie sur le terrain au sein des projets qui sont mis en œuvre par les partenaires, et également entre les partenaires exerçant dans une circonscription géographique bien donnée. Des sollicitations et des besoins ont été formulés par les différents partenaires en termes de renforcement des capacités sur le plan des ressources humaines, de financement pour pouvoir conduire à bien le processus de digitalisation des dispositifs de suivi-évaluation, l’engagement et le leadership au sein des différentes organisations.

La séance 2 a porté sur les nouveaux outils et des orientations en termes de suivi évaluation, élaborée par Solidar Suisse et les orientations. Sur la base d’un exercice pratique auquel les participants ont été soumis, notamment la mise en œuvre d’un projet qui conduit des actions de développement et de cohésion sociale dans la commune de Seytenga, les participants ont pu se familiariser avec les concepts clés en matière de suivi-évaluation. Il s’agit notamment du suivi de l’évaluation, de la capitalisation, de la manière de rédiger des activités d’élaborer des histoires de vie. Ces différentes communications ont donné lieu à des échanges.

Photo de famille.

La troisième séance a porté sur les questions sécuritaires, notamment la présentation de la situation sécuritaire au Burkina Faso et les bonnes pratiques à mettre en place face à cette situation.

Selon M. julien LOMPO, « ces différentes communications ont eu le mérite de renforcer nos capacités d’une part dans le domaine du dispositif du suivi-évaluation mais également et surtout dans le domaine de la sécurité. L’importance de cette importance n’est plus à démontrer. Les participants ont été assidus ».

Le Représentant Pays de Solidar Suisse a rappelé les uns et les autres à développer une volonté personnelle pour pouvoir renforcer leur capacité afin de faire face aux exigences de la digitalisation du dispositif de suivi-évaluation.

Céline SÉOGO, Observatrice Civitac, Ouagadougou

     

 

  • Espace OSC

Vous souhaitez disposer d’informations relatives au fonctionnement et aux activités des organisations de la société civile présentes dans les territoires communaux, cet espace est le vôtre. Des (...)

Lire la suite
  • Espace COLLECTIVITÉ

« L’espace collectivité » met à votre disposition des données actualisées ainsi que des informations-clés en lien avec les activités des collectivités territoriales membres de Civitac. Les données que vous (...)

Lire la suite

 

Agenda

Atelier à mi-parcours du Programme Démocratie communautaire participatif dans le Plateau central et la Boucle du Mouhoun

Le Programme Démocratie communautaire participatif dans le Plateau central et la Boucle du Mouhoun organise un atelier à mi-parcours 2021-2022 de son intervention dans les deux régions. Cet atelier se tiendra le 30 novembre 2022 à partir de 9h, à Ouagadougou.

La 6e édition de la semaine nationale de sécurité routière de l’ONASER s’annonce riche en couleurs

Elle se teindra du 09 au 13 août 2022, avec des séances de formation, d’information, de sensibilisation et de conscientisation, au programme.

La Randonnée pédestre Grand-Ouaga

Cette marche aura lieu le samedi 23 Juillet 2022, avec pour circuit Ouagadougou-Loubila. Le départ est prévu au siège de SOTRACO Somgandé, à partir de 05 h 00

 

Civiteam

Aller sur Civiteam http://civiteam.org/ Web Hits