Vous êtes ica: Accueil > Actualité > Commémoration de l’assassinat de Norbert ZONGO : le MBDHP, le SYNATEB et les (...)

Commémoration de l’assassinat de Norbert ZONGO : le MBDHP, le SYNATEB et les élèves lui rendent hommage à Sapouy

Le 13 Décembre 2021 marque le 23 ème anniversaire de l’assassinat du journaliste d’investigation Norbert ZONGO. A cet effet, le Mouvement Burkinabè des Droits de l’homme et des Peuples (MBDHP), le Syndicat National des Travailleurs de l’Éducation de Base (SYNATEB) et les élèves des différents lycées et collèges du Ziro se sont rendus sur le site de son assassinat à Sapouy pour lui rendre hommage.

Norbert ZONGO etait un journaliste d’investigation né en 1949 à Koudougou. Il était le fondateur et le directeur de publication du journal hebdomadaire "l’indépendant". Il est aussi l’auteur des romans " Le parachutage" et "Rougbeinga". Il était une des figures du combat pour la démocratie et de la liberté de la presse en Afrique, les questions de démocratie et de défense des droits humains.

Des membres du MBDHP, du SYNATEB et des élèves venus rendre hommage à Norbert ZONGO

Il dénonçait la corruption et était un opposant du régime de Blaise COMPAORÉ. Il fut assassiné le 13 Décembre 1998 à Sapouy après avoir commencé une enquête sur la mort mystérieuse de David OUÉDRAOGO chauffeur de François COMPAORÉ frère de l’ancien président du Faso Blaise COMPAORÉ. Pour lui rendre hommage, chaque 13 Décembre son assassinat est commémoré sur toute l’étendue du territoire national. 23 ans après, justice n’est toujours pas rendu à Norbert ZONGO. Et c’est lui rendre hommage et réclamer vérité et justice que chaque 13 Décembre, sa mort est commémorée. Le MBDHP, le SYNATEB et les quelques élèves de la province du Ziro se sont rendus au lieu de son assassinat.

Louis Adolphe NAMA, président de la section MBDHP du Ziro

Pour Louis Adolphe NAMA président de la section MBDHP du Ziro le dossier est toujours à la justice. << Le dossier n’avance pas, jusqu’à présent justice n’a pas été faite et nous attendons. Nous faisons des approches auprès du gouvernement pour qu’ils activent le dossier en rapatriant François COMPAORÉ, le principal indexé. Il faut qu’il revienne pour le jugement afin que vérité et justice soit faite>>. Le SYNATEB présent également sur les lieux, est venu honorer sa mémoire. Adama SANFO secrétaire général adjoint du SYNATEB, affirme que les cœurs sont toujours meurtris malgré la durée. << Il était quelqu’un qui a lutté pour la liberté des peuples et ne tardait pas à dire les vérités et c’est pour ces raisons qu’il a été assassiné. Lorsqu’un crime audieux arrive comme celui de Norbert ZONGO, ce n’est vraiment pas facile à supporter. Il a été brûlé et calciné et nous réclamons justice>>.

Adama SANFO, secrétaire général du SYNATEB de Sapouy

Les élèves de quelques lycées et collèges de la province ont en outre quitté les salles de classe pour s’y rendre. Sidbéwendé Fidèle KABORÉ, le délégué du lycée provincial de Sapouy en accord avec les élèves de son établissement ont décidé de se rendre sur la stèle du journaliste d’investigation. Là, ils ont livré un discours sur les lieux et pris des photos avant de replier. Dans le cadre de la commémoration de l’assassinat de Norbert ZONGO, une projection cinématographique sur sa vie est prévue se tenir ce jour lundi 13 décembre 2021 à la maison des jeunes de Sapouy.

Elza NONGANA, Observatrice Civitac, Sapouy et Léo

     

 

  • Espace OSC

Vous souhaitez disposer d’informations relatives au fonctionnement et aux activités des organisations de la société civile présentes dans les territoires communaux, cet espace est le vôtre. Des (...)

Lire la suite
  • Espace COLLECTIVITÉ

« L’espace collectivité » met à votre disposition des données actualisées ainsi que des informations-clés en lien avec les activités des collectivités territoriales membres de Civitac. Les données que vous (...)

Lire la suite

 

Agenda

Table ronde des partenaires sur l’approche Haute intensité de main-d’œuvre (HIMO)

25 mai 2022 à 8 h à Ouagadougou.

Opération « mana-mana : mon acte patriotique pour ma ville »

Le samedi 30 avril 2022 à Ouagadougou, au quartier Patte d’Oie, sur l’avenue de l’Insurrection populaire.

Reddition des comptes de la gestion des affaires locales à la Mairie de Poa

Le 5 février 2022, à partir de 09h00, dans l’enceinte de la mairie.

 

Civiteam

Aller sur Civiteam http://civiteam.org/ Web Hits