Vous êtes ici: Accueil > Actualité > Les ressortissants du Loroum à Ouahigouya se sont rassemblés pour exprimer (…)
Les ressortissants du Loroum à Ouahigouya se sont rassemblés pour exprimer leur désarrois face à la situation sécuritaire dégradante

Les fils et filles de la province du Loroum résidant à Ouahigouya, se sont rassemblés, à la place de la nation de Ouahigouya, ce jour 15 décembre 2021 pour exprimer leur compassion et crier leur ras-le-bol face à la situation sécuritaire très préoccupante dans ladite province.

Désolation, consternation et tristesse, c’est tout ce qu’on peut lire sur les visages des jeunes et adultes rassemblés à la place de la nation de Ouahigouya. Pour cause, la dégradation considérable et continue de la situation sécuritaire dans la province, a entraîné des assassinats, des enlèvements, des déplacements massifs de la population et bien d’autres exactions par des groupes armés.

Pour rappel, la province du Loroum fait face depuis plus de cinq ans à des attaques terroristes répétées. Ces derniers jours, la situation sécuritaire s’est totalement dégradée. En effet, les évènements marqués par des incursions des hommes armés dans la commune de Ouidiguin, dans les villages de You, Golonga, Zomnanga ont causé des dégâts importants. À cela, il faut ajouter, le contrôle de la RN 23, route Ouahigouya-Titao-Djibo par des groupes armés, rendant ainsi tout entrée et sortie dans la ville de Titao quasiment difficile.

À la place de la nation de Ouahigouya

Une crise humanitaire est à craindre au regard de ce blocus.
C’est au regard de cette situation malheureuse que les filles et fils du Loroum à Ouahigouya se sont rassemblés à la place de la nation pour marquer leur solidarité et demander aux autorités de réagir face à cette situation sécuritaire difficile.

Ils ont ensemble émis des doléances qui seront transmises au Gouverneur de la région du Nord. Parmi, ces doléances, il y a l’urgence d’intervenir pour sauver la province, le retour des services publics dont l’école, ainsi que l’intervention pour éviter une crise humanitaire.

Les rassembleurs ont également prié pour le retour de la quiétude dans la province en particulier et au Burkina Faso en général.

Abdoulaye OUÉDRAOGO, Observateur Civitac, Titao

Partager sur :

     

 

ACTUALITE
Atelier de formation des OSC à Réo : renforcer la veille citoyenne dans les nouvelles communes du PUDTR
Le Laboratoire Citoyennetés, en partenariat avec le Projet d’urgence de développement territorial et de résilience (PUDTR), a organisé, les 16 et 17 juillet 2024, à Réo, un atelier de formation à (…) Lire la suite
Burkina Faso/Plateau central : la Délégation spéciale de Boudry tient sa deuxième session ordinaire 2024
La Délégation spéciale de la commune de Boudry s’est réunie pour sa deuxième session ordinaire de l’année 2024 les jeudi 11 et vendredi 12 juillet. Sous la présidence de Kiswendsida Théodore Kader (…) Lire la suite
Burkina Faso/Plateau central : la Délégation spéciale communale de Zorgho lance une grande opération de curage des caniveaux
Le 17 juillet 2024, la Délégation spéciale communale de Zorgho a lancé une grande opération de curage des caniveaux qui a mobilisé la population locale et différentes Organisations de la société (…) Lire la suite
Toute l'actualité