Vous êtes ici: Accueil > Actualité > Atelier de réflexion sur le redécoupage et la réorganisation administrative du (...)
Atelier de réflexion sur le redécoupage et la réorganisation administrative du territoire

L’Amicale des administrateurs civils retraités, avec le soutien du Centre pour la gouvernance démographique (CGD), a organisé, ce jeudi 16 décembre 2021, au Conseil régional du Centre à Ouagadougou, un atelier sur le thème « Réflexion sur le redécoupage et la réorganisation administrative du territoire ». C’est sous la présidence du Directeur du cabinet du ministère de l’Administration territoriale que la séance de travail a été ouverte.

A certains moments de son cheminement historique, chaque société se trouve régulièrement confrontée à des choix fondamentaux : la définition - ou plus exactement la mise à jour - des repères pour l’organisation du développement économique et social, la participation du citoyen à la gestion de la chose publique, le régime des libertés collectives et individuelles. C’est dans ce contexte que l’Amicale des administrateurs civils retraités a organisé cet atelier de validation du rapport de réflexion sur le redécoupage et la réorganisation administrative du territoire.

Gaoussou OUÉDRAOGO, président de l’Amicale.

Le président de l’Amicale a rappelé dans son discours que l’amicale a été portée sur les fonts baptismaux le 29 décembre 2020, il y a près d’un an. « Née de la volonté de certains d’entre nous, l’Amicale a été formalisée autour des objectifs fondamentaux suivants : créer et entretenir entre les administrateurs civils retraités, des liens de solidarité et d’entraide ; contribuer par des propositions constructives à la préservation d’une administration efficace et efficiente au Burkina Faso ; représenter et défendre les intérêts des administrateurs civils retraités auprès des pouvoirs publics et des partenaires nationaux ; participer à la consolidation et à la gouvernance administrative et locale à travers un partage d’expériences avec les générations actives ; répondre à la demande des autorités en matière de négociations sociales et d’intermédiaire. C’est pourquoi l’AACR-BF, tenant compte de ces objectifs, a voulu apporter sa contribution au projet de redécoupage territorial du pays », a-t-il dit. Il poursuit en disant que le document qui a été élaboré et qui est soumis à votre appréciation est le fruit des travaux d’une équipe de proposition consolidée par un comité de réflexion.

Une vue sur l’ensemble des participants de l’atelier.

Quant au directeur du cabinet du ministère de l’Administration territoriale, il a, lui, salué la création de l’Amicale des administrateurs civils retraités, creuset de solidarité, d’échange, de partage et d’expertise, engagée à apporter sa contribution dans les différents domaines de compétences. Le sujet est sans conteste d’intérêt national. Mais il est aussi et surtout délicat, tant il suscite beaucoup de passion, au regard des multiples velléités de localités de se voir érigées en collectivités territoriales ou en circonscription administrative. Et c’est sans doute consciente de toutes ces considérations que l’Amicale a opté de mener ces réflexions en trois étapes : d’abord une équipe de proposition, puis un comité de réflexion et le présent atelier.

Il faut que noter l’objectif général de la réflexion est de faire des propositions pour une opération de redécoupage réussie, une réorganisation des circonscriptions administratives en faveur d’une meilleure appropriation du processus de décentralisation et de promotion du développement socio-économique local.

Clarisse KABORÉ, Observatrice Civitac, Ouagadougou

Partager sur :

     

 

ACTUALITE
Burkina Faso/PGPC-REDD+ : les comités communaux de gestion des plaintes dans la région du Sud-Ouest mis en place
Le Laboratoire Citoyennetés a mis en place les comités communaux de gestion des plaintes dans trois communes de la région du Sud-Ouest. Dernière région après celles de la Boucle du Mouhoun, du (...) Lire la suite
Burkina Faso : Les géologues réfléchissent sur leur rôle dans la production de ciment de qualité et la réalisation d’ouvrages pérennes
L’Association des géologues du Burkina Faso (AGBF) a organisé les 26 et 27 juin 2024, la 3e édition des journées du géologue. Le lancement des activités a eu lieu le mercredi 26 juin 2024 à Ouagadougou. (...) Lire la suite
Burkina Faso : A Ouagadougou, la réflexion se mène autour de la gouvernance inclusive des systèmes alimentaires
Le président de la Délégation spéciale (PDS) de la commune de Ouagadougou, Maurice KONATÉ, a procédé, ce mardi 16 juillet 2024, au lancement des dialogues alimentaires multi-acteurs de la ville. (...) Lire la suite
Toute l'actualité