Vous êtes ici: Accueil > Actualité > L’Association "Laafi la Viim" donne des vivres à ses patients
L’Association "Laafi la Viim" donne des vivres à ses patients

"Mois de décembre, mois de soutien et de partage". C’est ce que l’association A. LA. VI. a voulu montrer en procédant à la remise de vivres à ses pensionnaires les plus démunis et vulnérables, ce vendredi 24 décembre 2021. Ces vivres sont composés de sacs de maïs et de riz au profit de 100 bénéficiaires de l’association.

L’Association "Laafi la Viim" est un centre communautaire de soin qui accompagne la population dans le dépistage et la prise en charge des IST, VIH/Sida et les hépatites (VHB et VHC). Elle a trois centres fonctionnels sur six implantés à Ouagadougou, à Bani et à Tanghin-Dassouri. Elle intervient entre autres dans l’accompagnement psychologique des patients, la santé sexuelle et reproductive des jeunes.

Elle a été créée en 1995 mais reconnue par les autorités le 23 février 1996 pour aider les femmes pour la prévention de la transmission mère-enfant du VIH/Sida. Elle compte environ 1 500 bénéficiaires de sexe et d’âge confondus avec 70% de femmes.

Les vivres composés de sacs de maïs et de sacs de riz.

Au niveau des différentes prestations, l’association intervient dans la consultation médicale, le dépistage du VIH et de l’hépatite B, la dispensation communautaire des Antirétroviraux (ARV). Elle offre aussi un soutien psycho-social à travers les entretiens thérapeutiques, les entretiens à l’observance aux ARV, les entretiens pour une bonne alimentation, le suivi des prises des médicaments, la recherche des absents aux traitements, la recherche des perdus de vue, etc.

Elle travaille avec des populations clées, c’est-à-dire une population spécifique, notamment des hommes ayant des relations avec d’autres hommes, les professionnels du sexe et les usagers de la drogue. Elle mène auprès d’elles des causeries éducatives, le dépistage hors du centre, et des visites à domicile.

Selon Nopoko Irène YAMÉOGO, chargée de suivi-évaluation de l’association, « l’activité de ce 24 décembre 2021 s’est faite grâce à l’accompagnement de Aïssatou BANDÉ, ancienne présidente de l’association qui vit actuellement aux USA et qui a honoré sa promesse d’accompagner les patients démunis en vivres. Il y a eu également l’accompagnement en vivres du Secrétariat permanent du Conseil national de lutte contre le Sida et les IST (SP/CNLS-IST). » Cent patients les plus démunis, dont 60 à Ouaga et 40 à Tanghin-Dassouri, ont bénéficié chacun de 15 kg de riz et 15 kg de maïs.

Nopoko Irène YAMÉOGO, Chargée de Suivi-évaluation de A. LA. VI.

La chargée de suivi-évaluation a indiqué que l’association n’est pas à son premier accompagnement en vivres : « C’est vrai que cette activité n’est pas continuelle présentement, mais depuis la création de l’association, l’activité se menait avec l’appui de l’Initiative privée communautaire. On donnait des kits d’hygiène aux enfants, un appui alimentaire, et un appui en fournitures. Mais comme il n’ya plus de financement, ça a pris un coup sur ces activités. »

Avec l’insécurité, il y a des partenaires qui disent être appelés à aider d’autres couches de la société. Par conséquent, les accompagnements ont stoppé pour l’instant avec ces partenaires.

Céline SÉOGO, Observatrice Civitac, Ouagadougou

Partager sur :

     

 

ACTUALITE
Boucle du Mouhoun/Dédougou : un nouveau cimetière pour répondre aux besoins funéraires croissants de la ville
L’inauguration officielle du cimetière municipal de Dédougou a eu lieu ce lundi 03 juin 2024 sous le patronage du président de la Délégation spéciale régionale de la Boucle du Mouhoun, représenté par son (...) Lire la suite
Boucle du Mouhoun/examens scolaires session de 2024 : le clap de départ donné dans les écoles Centre de Dédougou
Le Gouverneur de la région de la Boucle du Mouhoun, Babou Pierre BASSINGA, a donné le clap de départ le mardi 4 juin 2024, de l’administration des des épreuves écrites des examens scolaires de la (...) Lire la suite
Développement local : le panel de Fara fait le point de ses activités sur les réalisations du PUDTR
Le mardi 28 mai 2024, la salle de réunion des producteurs de coton de Fara a abrité la journée de dialogue OSC/autorités locales de la commune de Fara sur les réalisations du PUDTR. Cette activité a (...) Lire la suite
Toute l'actualité