Vous êtes ica: Accueil > Actualité > Les bienfaits économiques et nutritionnels de la patate douce

Les bienfaits économiques et nutritionnels de la patate douce

La patate douce est à mettre au menu car elle contient moins de calories (environ 75 kcal pour 100 g) que les autres féculents et possède un index glycémique modéré. Quels sont ses atouts nutritionnels ? On vous dit tout.

Les Patates douces à chair blanche ou jaune sont cultivées dans plusieurs provinces du Burkina Faso. La patate douce est la septième culture vivrière la plus importante au Burkina Faso, après les céréales et les légumes, et est la plus importante culture (tubercule) à racines. Cette variété à résilience et facile à cultiver est principalement produite dans 7 des 45 provinces du pays (Kénédougou, Houet, Sissili, Nahouri, Gourma, Kourittenga et Banwa). Elle est considérée comme une culture de rente majeure. La production en tubercule de patate douce de ces sept provinces représente environ 95% de la production nationale de patate douce. Elle a connu un succès croissant dans le pays au cours des dix dernières années. De 27 000 tonnes produites en 2001 dans le pays, elle est passée à 141 000 tonnes en 2011, soit une augmentation de 400%.

Crédit Photo : Civitac

Au Burkina Faso, la patate douce fait pratiquement sa propre publicité et les superficies de production sont en constante croissance. En effet, c’est une culture qui produit beaucoup plus de nourriture (194 MJ) par hectare et par jour que le maïs (145 MJ), le manioc (138 MJ) ou l’igname (94 MJ). Sa durée de maturation plus courte (3 à 5 mois contre 9 à 24 pour le manioc et 8 pour l’igname), son aptitude à être produite même dans des conditions marginales, sa très faible exigence en fertilité du sol comparée à celle de l’igname et la flexibilité de sa période de production et de récolte sont des facteurs qui favorisent également son expansion.

Koussao SOMÉ fait de la recherche sur la patate douce à l’Institut de l’Environnement et de Recherches Agricoles (INERA) au Burkina Faso. Selon ses propos recueillis sur le site Internet de CGIAR Rechearch Program on ROOTS, Tubers and Bananas, « Les agriculteurs se sont rendu compte qu’ils pouvaient produire beaucoup sur une petite superficie, sans abîmer les sols, et en générant de bons revenus. La promotion s’est faite toute seule. La patate douce peut se cultiver sur des sols relativement pauvres. Cela explique sans doute en grande partie la désaffection progressive pour l’igname, qui demande de défricher de nouveaux sols et dont la culture n’est pas facile. N’oublions pas qu’avec la croissance démographique, nous avons davantage de demande, et moins de terres disponibles. De plus, les Burkinabè aiment les patates douces, qu’ils appellent simplement “patates”. Ils aiment les manger bouillies ou frites. En fin d’après-midi, il est habituel de voir des femmes vendre des frites de patate douce au bord des routes. Car il ne faut pas oublier : au Burkina, si les hommes cultivent la patate, une fois produite elle devient l’affaire des femmes. Ce sont elles qui les transforment et qui les vendent. Les producteurs le savent bien : ils ne vendent qu’aux femmes ! »

Crédit photo : CGIAR

La composition nutritionnelle de la patate douce
La patate douce a un index glycémique modéré d’environ 50. Aux 100 g, elle fournit 86 calories, 1,5 g de protéines, 18 g de glucides et pratiquement aucun lipide (0,15 g).
Côté vitamines et minéraux, la patate douce a plusieurs atouts :
-  Elle est riche en vitamine A : 100 g fournissent plus de 200% des apports nutritionnels recommandés.
-  Elle est source de vitamine B6 : 100 g fournissent plus de 15% des apports nutritionnels recommandés.
-  Elle apporte de la vitamine B3 : une portion de 100 g en renferme 1 mg, soit 7% des apports journaliers recommandés qui sont de 14 mg chez la femme. Ils passent à 17 mg en cas d’allaitement et à 18 mg pendant la grossesse.
-  Elles est source de vitamine C avec plus de 20% des apports nutritionnels recommandés chaque jour.
-  Elle est source de potassium : 100 g fournissant 17% des apports nutritionnels recommandés.
-  Elle apporte du calcium (32 mg/100 g) et un peu de magnésium (22 mg/100 g), ce qui en fait un aliment alcalinisant, qui maintient l’équilibre acido-basique de l’organisme.

Au marché, il est recommandé de choisir une patate douce sans tache et lourde en main. Et pour des facilités d’épluchage, il faudrait éviter celles qui sont biscornues.

Sa composition nutritionnelle lui confère de nombreux bienfaits pour l’organisme, qui doivent inciter à la mettre régulièrement au menu.

Céline Séogo, Observatrice Civitac, Ouagadougou

     

 

  • Espace OSC

Vous souhaitez disposer d’informations relatives au fonctionnement et aux activités des organisations de la société civile présentes dans les territoires communaux, cet espace est le vôtre. Des (...)

Lire la suite
  • Espace COLLECTIVITÉ

« L’espace collectivité » met à votre disposition des données actualisées ainsi que des informations-clés en lien avec les activités des collectivités territoriales membres de Civitac. Les données que vous (...)

Lire la suite

 

Agenda

La 6e édition de la semaine nationale de sécurité routière de l’ONASER s’annonce riche en couleurs

Elle se teindra du 09 au 13 août 2022, avec des séances de formation, d’information, de sensibilisation et de conscientisation, au programme.

La Randonnée pédestre Grand-Ouaga

Cette marche aura lieu le samedi 23 Juillet 2022, avec pour circuit Ouagadougou-Loubila. Le départ est prévu au siège de SOTRACO Somgandé, à partir de 05 h 00

Table ronde des partenaires sur l’approche Haute intensité de main-d’œuvre (HIMO)

25 mai 2022 à 8 h à Ouagadougou.

 

Civiteam

Aller sur Civiteam http://civiteam.org/ Web Hits