Vous êtes ica: Accueil > Actualité > La commune de Bogandé face au défi de l’assainissement

La commune de Bogandé face au défi de l’assainissement

A l’instar de plusieurs communes du Burkina, celle de Bogandé connaît un véritable problème en matière d’assainissement, marqué par l’insuffisance des latrines, les défécations à l’air libre en passant par les dépotoirs à ciel ouvert. Pour connaître les raisons d’une telle situation, Civitac a tendu son micro au premier responsable du service d’hygiène, eau et assainissement de la mairie de Bogandé.

Un dépotoir à ciel ouvert.

Dans la commune de Bogandé, les conditions d’hygiène de certains habitants laissent à désirer du fait d’un manque d’assainissement. En effet, certaines populations continuent encore à déféquer à l’air libre, d’autres utilisent les espaces verts pour se débarrasser de leurs ordures ménagères. Selon Paul ZONGO, chef de service eau, hygiène et assainissement de la mairie de Bogandé, « Il y a toujours des personnes qui pratiquent encore la défécation à l’air libre et cela est dû à un manque criant de latrines dans certains ménages, mais également à l’ignorance de l’utilité des latrines, sans oublier le déficit numérique des points d’eau ».

Paul ZONGO, chef de service eau, hygiène et assainissement de la mairie de Bogandé.

En ce qui concerne l’évacuation des eaux et excrétas, il affirme que la commune est dotée de 4 km de caniveau pour le drainage des eaux. La difficulté majeure que rencontre la commune dans ce domaine, c’est la canalisation anarchique que fait la population en reliant le canal de leurs douches à celui de la ville pour évacuer les eaux de toilettes. D’autres ménages, par contre, créent leurs propres fosses septiques qui ne respectent pas les normes, et une fois ces fosses pleines, elles sont vidées et déversées dans les rues.

En ce qui concerne la collecte des déchets ménagers, la commune bénéficie de l’accompagnement d’un partenaire qui forme une association de femmes afin de garder la ville propre. Grâce à ce partenaire, la ville est dotée de neuf (9) bacs pour la collecte des déchets, une décharge pour faire le tri et le traitement et une décharge finale située à environ 5 km de la ville où les déchets sont stockés.

M. ZONGO poursuit en affirmant que la ville n’est dotée que de deux (2) tricycles pour la collecte des déchets. Pour de bonnes pratiques d’assainissement, il recommande la construction de latrines dans les ménages, la sensibilisation des populations en matière d’assainissement et l’accompagnement de la commune par d’éventuels partenaires afin de l’aider à combler le manque d’équipement.

Selon Marc LANKOANDÉ, le problème de l’assainissement de la ville est surtout dû à un manque de sensibilisation de la part des autorités : « Nous sommes au XXIe siècle, il est donc impensable qu’une personne continue de déféquer à l’air libre ou continue de déverser ses ordures dans les rues », déclare‐t‐il tout en colère. Il affirme également que c’est l’ignorance des personnes qui fait qu’elles pratiquent ces actions malsaines. Il implore également la mairie de fournir des matériaux à ces braves femmes qui s’occupent de la propreté de la ville afin de faciliter leurs tâches.

Landry NIKIÈMA, Observateur Civitac, Bogandé

     

 

  • Espace OSC

Vous souhaitez disposer d’informations relatives au fonctionnement et aux activités des organisations de la société civile présentes dans les territoires communaux, cet espace est le vôtre. Des (...)

Lire la suite
  • Espace COLLECTIVITÉ

« L’espace collectivité » met à votre disposition des données actualisées ainsi que des informations-clés en lien avec les activités des collectivités territoriales membres de Civitac. Les données que vous (...)

Lire la suite

 

Agenda

La 6e édition de la semaine nationale de sécurité routière de l’ONASER s’annonce riche en couleurs

Elle se teindra du 09 au 13 août 2022, avec des séances de formation, d’information, de sensibilisation et de conscientisation, au programme.

La Randonnée pédestre Grand-Ouaga

Cette marche aura lieu le samedi 23 Juillet 2022, avec pour circuit Ouagadougou-Loubila. Le départ est prévu au siège de SOTRACO Somgandé, à partir de 05 h 00

Table ronde des partenaires sur l’approche Haute intensité de main-d’œuvre (HIMO)

25 mai 2022 à 8 h à Ouagadougou.

 

Civiteam

Aller sur Civiteam http://civiteam.org/ Web Hits