Vous êtes ica: Accueil > Actualité > La Fédération associative des étudiants ressortissants de la région du Nord à (...)

La Fédération associative des étudiants ressortissants de la région du Nord à Koudougou organise « Le sourire au Yatenga »

La Fédération associative des étudiants ressortissants de la Région du Nord à Koudougou (FAERRN/K) rassemble tous les étudiants des quatre (04) provinces (Yatenga, Passoré, Zondoma et Loroum) de la région du Nord à l’université Norbert-ZONGO à Koudougou. La Fédération associative a initié le projet « Le Sourire au Yatenga » dont plusieurs activités sont exécutées ce 26 mars 2022, à Ouahigouya.

Depuis sa création, la Fédération a déjà organisé plusieurs activités à Koudougou, notamment des sessions de formation, des conférences et des activités socioculturelles et sportives. Elle entend servir de cadre d’expression et de promotion de valeurs positives auprès des étudiants pour le développement du pays, et spécifiquement de la région du Nord.

En pleine activité.

En effet, depuis janvier 2016, les attaques terroristes ont entraîné une situation humanitaire des plus catastrophiques au Burkina Faso. De sources gouvernementales, à la date du 31 décembre 2021, le Burkina Faso comptait 1 579 976 Personnes déplacées internes (PDI), avec 3,5 millions de personnes en besoin d’assistance humanitaire. Aussi, plus de 3 000 écoles sont fermées, privant ainsi plus de 500 000 enfants de leur droit à l’éducation. Ces personnes déplacées, qui sont pour la plupart des femmes et des enfants, ont brutalement quitté leurs localités, laissant derrière elles leurs moyens de subsistance. Elles se retrouvent dans la précarité la plus absolue dans les zones d’accueil qui n’offrent pas la garantie d’une réinsertion sociale. Selon les récentes statistiques, la région du Nord du pays arrive en troisième position après les régions du Centre-Nord et du Sahel avec 166 367 PDI. En attendant de trouver des réponses structurelles à ce problème et pour atténuer les souffrances de ces populations qui manquent pratiquement de tout, l’Etat, les agences des Nations unies, des ONG, des associations ou même des initiatives individuelles apportent des soutiens divers, notamment l’installation des abris, la prise en charge sanitaire et scolaire, la dotation de vêtements, la dotation en vivres et d’autres produits de première nécessité. Ces différentes interventions demeurent de toute évidence insuffisantes, surtout face à une situation sécuritaire et humanitaire de plus en plus dégradante.

Un public sorti massivement.

A l’Université Norbert-ZONGO de Koudougou, on peut dénombrer en 2022 plus de 3 000 étudiants ressortissants de la région du Nord qui ont laissé derrière eux des parents en détresse. Sensibles à cette situation des plus préoccupantes, ils ont, sous la bannière de leur fédération, initié le projet « Le sourire au Yatenga »

L’objectif est de contribuer à la réponse humanitaire au profit des Personnes déplacées internes (PDI) de la région du Nord. Elle doit ainsi :
- mobiliser des ressources financières, des vivres, des vêtements et autres produits de première nécessité d’une valeur de trois (03) millions de francs CFA au profit des PDI du Nord ;
- organiser un panel conférence sur la sécurité et la réponse humanitaire ;
- promouvoir les valeurs de solidarité et d’unité au sein des étudiants de la région du Nord ;
- faire la visibilité sur la Fédération associative des étudiants ressortissants de la région du Nord à Koudougou (FAERRN/K).

Les activités se sont déroulées selon un chronogramme. La cérémonie de remise de la collecte a été organisée, en effet, à la Direction régionale de l’Action humanitaire du Nord. Elle a été ponctuée de discours en présence des représentants des bénéficiaires, des autorités provinciales et régionales, des partenaires et bien entendu des porteurs du projet. Les associations d’étudiants des universités de Ouahigouya et d’autres villes du Burkina Faso, les conseils provinciaux et régionaux de jeunesse ont été mis à contribution pour la mobilisation des jeunes et l’organisation matérielle de l’activité.

Quant au panel sur la sécurité et la réponse humanitaire, il a été organisé au Centre d’écoute pour jeunes de Ouahigouya et animé par trois (03) panélistes introduits sur les questions sécuritaires et humanitaires avec l’appui d’un modérateur. Il était ouvert au public, en l’occurrence le public jeune.

En plein panel.

Un match de football est organisé également dans l’après-midi sur le terrain de football du secteur n°2 de Ouahigouya. Ce match a opposé les étudiants et une équipe des PDI. Il s’est voulu être un moment de communion avec les PDI à travers le sport.

Le match de football.

Une soirée culturelle à la salle polyvalente de Ouahigouya où ont eu lieu des prestations théâtrales, de ballet et de danse a mis fin à ce chronogramme de la fédération estudiantine.

Abdoulaye OUÉDRAOGO, Observateur Civitac, Titao

     

 

  • Espace OSC

Vous souhaitez disposer d’informations relatives au fonctionnement et aux activités des organisations de la société civile présentes dans les territoires communaux, cet espace est le vôtre. Des (...)

Lire la suite
  • Espace COLLECTIVITÉ

« L’espace collectivité » met à votre disposition des données actualisées ainsi que des informations-clés en lien avec les activités des collectivités territoriales membres de Civitac. Les données que vous (...)

Lire la suite

 

Agenda

Table ronde des partenaires sur l’approche Haute intensité de main-d’œuvre (HIMO)

25 mai 2022 à 8 h à Ouagadougou.

Opération « mana-mana : mon acte patriotique pour ma ville »

Le samedi 30 avril 2022 à Ouagadougou, au quartier Patte d’Oie, sur l’avenue de l’Insurrection populaire.

Reddition des comptes de la gestion des affaires locales à la Mairie de Poa

Le 5 février 2022, à partir de 09h00, dans l’enceinte de la mairie.

 

Civiteam

Aller sur Civiteam http://civiteam.org/ Web Hits