Vous êtes ica: Accueil > Actualité > ‘’La case des inoubliables’’ veut honorer les héros de leur vivant

‘’La case des inoubliables’’ veut honorer les héros de leur vivant

Ce mardi 7 juin 2022, le mouvement associatif ‘’La case des inoubliables’’ a organisé une conférence de presse pour faire connaître son association créée en 2022, et pour présenter son récépissé de reconnaissance à l’opinion publique. Il s’est agi pour lui de dévoiler son objectif, qui est de rendre hommage aux monuments humains ou institutionnels burkinabè, dans le but de garder en mémoire leurs actes ou œuvres de développement socio-économique et culturel pour notre pays.

La reconnaissance est le maître mot de cette association, qui ambitionne de rendre hommage aux hommes et femmes intègres, et ce de leur vivant, afin de les présenter pour modèles. C’est pourquoi Emmanuel SANOU, président de l’association ‘’La case des inoubliables’’, a commencé la présentation de son association à but non lucratif par ce proverbe moaga : « Quand on boit l’eau du puits, on doit aussi penser à ceux qui ont creusé ce puits. » Pourtant plusieurs personnes se sont battues pour le développement socio-économique et culturel de leur nation, mais de nos jours leur mémoire est tombée dans les oubliettes. Face à cette situation, Il s’insurge : « Pour un pays comme le Burkina Faso, nous devons partir de notre patrimoine culturel pour éduquer nos enfants en fonction de ses valeurs culturelles. C’est pour cela que nous avons créé ‘’La case des inoubliables’’ »

Pour se donner du tonus dans la réalisation de ses objectifs, ce mouvement s’est donné pour slogan : « Des exemples à suivre et des voix à considérer ».

Personne ne sera oublié
Selon M. SANOU, la jeunesse n’est pas oubliée dans cette structure. « Nous avons prévu des certificats de reconnaissance pour ces jeunes qui ont aussi porté haut les couleurs du drapeau de notre patrie, afin de les encourager à prendre pour modèles ces aînés et même à faire mieux qu’eux », a-t-il indiqué. Hugues Fabrice ZANGO, premier médaillé olympique, fut son exemple illustratif dans la catégorie des jeunes. Pour les bibliothèques vivantes qui mériteraient d’être honorées pendant qu’il est temps, le président SANOU a cité, entre autres, Me Alidou OUÉDRAOGO, Mélégué TRAORÉ et Mgr Anselme Titiama SANON.

Emmanuel SANOU, président de l’association "Case des inoubliables".

Les activités sont déjà prévues
Pour construire un patrimoine culturel pour la génération future et en signe de reconnaissance aux pionniers qui ont contribué au développement socio-économique et culturel du Burkina, l’association a prévu de nombreuses activités. Dès le 24 octobre au 1er novembre prochain, Emmanuel SANOU et son équipe prévoient de tenir la 1ère édition d’une semaine d’hommages populaires. Des conférences sur différents thèmes pertinents (comme la résistance africaine face à la pénétration coloniale) constitueront la pièce maîtresse de cette semaine. Pour joindre l’utile à l’agréable, il précise qu’au cours de la semaine « nous aurons du cyclisme, de la pétanque, un tournoi Maracaña (Ouaga-Bobo), des cross et concerts populaires, des journées des communautés parentés à plaisanterie et une nuit dédiée à la récompense des personnalités qui seront choisies ».

Cette association est née pour être au service de la nation, car elle ambitionne de collecter, de numériser et de promouvoir les us et coutumes de nos différentes cultures, et de mettre en place un cadre culturel et éducatif. Par ailleurs, elle prévoit de plaider auprès des autorités pour qu’elles décernent à ces héros du pays la plus grande reconnaissance qu’on puisse donner à quelqu’un de son vivant.

Yves Joël YANOGO, Observateur Civitac, Ouagadougou

     

 

  • Espace OSC

Vous souhaitez disposer d’informations relatives au fonctionnement et aux activités des organisations de la société civile présentes dans les territoires communaux, cet espace est le vôtre. Des (...)

Lire la suite
  • Espace COLLECTIVITÉ

« L’espace collectivité » met à votre disposition des données actualisées ainsi que des informations-clés en lien avec les activités des collectivités territoriales membres de Civitac. Les données que vous (...)

Lire la suite

 

Agenda

Entrepreneuriat féminin : des jeunes filles formées par l’association « Her Rising » à Koudougou
Table ronde des partenaires sur l’approche Haute intensité de main-d’œuvre (HIMO)

25 mai 2022 à 8 h à Ouagadougou.

Opération « mana-mana : mon acte patriotique pour ma ville »

Le samedi 30 avril 2022 à Ouagadougou, au quartier Patte d’Oie, sur l’avenue de l’Insurrection populaire.

 

Civiteam

Aller sur Civiteam http://civiteam.org/ Web Hits