Vous êtes ica: Accueil > Actualité > Zorgho : des jeunes entrepreneurs sont formés sur l’éducation financière et (...)

Zorgho : des jeunes entrepreneurs sont formés sur l’éducation financière et sensibilisés sur le civisme

Le jeudi 7 juillet 2022 a eu lieu, dans la salle de réunions du Haut-commissariat de Zorgho, une séance de formation sur l’éducation financière et le civisme, une activité initiée par la direction provinciale de la jeunesse.

Cette activité a été instaurée dans le but de donner des conseils aux jeunes, pour une meilleure gestion de leurs petites unités économiques ; de former et sensibiliser les jeunes à adopter des comportements exemplaires pour une vie meilleure. Ainsi, il a été question d’échange sur des thèmes tels que L’épargne et la gestion des crédits et des dettes avec la directrice régionale de la jeunesse du Plateau central, Émilienne YAMÉOGO, et le directeur provincial de le jeunesse, Sayouba OUÉDRAOGO.

Émilienne YAMÉOGO, directrice régionale de la jeunesse du Plateau central, et Sayouba OUÉDRAOGO, directeur provincial de la jeunesse.

Le choix du thème sur l’éducation financière est assez pertinent en ce sens que beaucoup de promoteurs possédant des micro-entreprises se plaignent constamment du manque de ressources financières. Même si cela est vérifié chez certains, notons que dans la majorité des cas il s’agit très souvent d’un manque d’organisation.

En substance, des points tels que les définitions et l’importance de l’épargne, du processus d’élaboration de l’épargne, des conditions d’une bonne épargne, des raisons même de l’épargne, etc. ont été évoquées. Le thème a été traité avec beaucoup d’engouement et d’intérêt. Les participants ne se sont pas fait prier pour échanger et partager leurs expériences. Tous étaient ouverts et unanimes quant à l’importance d’un tel sujet.

Au sortir de l’activité, nous avons tendu notre micro à deux jeunes (une femme et un homme), pour en savoir plus sur les activités rémunératrices qu’ils mènent, pour savoir comment ils s’en sortent et surtout ce qu’ils ont retenu de ces échanges.
Une couturière se lance en premier :

Clarisse KABORÉ, couturière.

« Je suis Clarisse KABORÉ, je fais de la coupe-couture depuis quatre ans. Je vis entièrement de cette activité qui me permet de subvenir à mes besoins et à ceux de ma famille. Grâce à la couture je viens en aide à ma famille (j’aide mes frères, je paye même la scolarité de quelques-uns). Je ne travaille pas seule, je suis sous la coupe de mon patron. Cette formation me sera d’une très grande utilité. Je n’en avais pas encore suivi de pareille, mais cela me donne plein d’idées que je vais mettre en pratique. J’avais en effet créé un compte. Mais je n’avais pas la bonne formule pour épargner de l’argent. Cette formation est vraiment indispensable pour toute personne qui a des projets. Je souhaite que des formations similaires se fassent autant que possible. Cela nous ouvre l’esprit. Encore merci aux organisateurs. »

Et Idrissa KABORÉ de donner son point de vue :

Idrissa KABORÉ, conducteur de tricycle.

« Je suis conducteur de tricycle, couramment appelé ‘taxi moto’. Je transporte du sable, de l’eau. Peu importe le marché demandé, je suis partant. Cette activité me permet de me réaliser. Il faut noter que c’est à travers cette activité que j’ai organisé mon mariage (je me marie dans deux jours). C’est donc une activité qui nourrit son homme. Parlant de cette formation que je viens de suivre, je suis en joie car j’ai beaucoup appris. D’abord la cohésion, parce que j’ai tissé des relations. Egalement, l’éducation financière, qui va davantage me permettre de pouvoir mieux gérer mes revenus. Maintenant je sais par exemple qu’au lieu de déposer l’argent à la maison, je peux faire recours aux institutions financières comme les banques, qui sont plus sûres pour garder l’argent. Je profite de l’occasion pour saluer tous les organisateurs et vous-même ici présente, parce que c’est à travers vous que le monde entier va nous entendre. »

Cette activité semble avoir fait des heureux. Ces jeunes sont galvanisés et se disent prêts à mettre en pratique les conseils reçus. Du reste, n’oublions pas que la discipline et la rigueur sont deux qualités nécessaires au développement personnel et par extension à la réussite d’un projet.

Rosine LOMPO, Observatrice Civitac, Zorgho

     

 

  • Espace OSC

Vous souhaitez disposer d’informations relatives au fonctionnement et aux activités des organisations de la société civile présentes dans les territoires communaux, cet espace est le vôtre. Des (...)

Lire la suite
  • Espace COLLECTIVITÉ

« L’espace collectivité » met à votre disposition des données actualisées ainsi que des informations-clés en lien avec les activités des collectivités territoriales membres de Civitac. Les données que vous (...)

Lire la suite

 

Agenda

La 6e édition de la semaine nationale de sécurité routière de l’ONASER s’annonce riche en couleurs

Elle se teindra du 09 au 13 août 2022, avec des séances de formation, d’information, de sensibilisation et de conscientisation, au programme.

La Randonnée pédestre Grand-Ouaga

Cette marche aura lieu le samedi 23 Juillet 2022, avec pour circuit Ouagadougou-Loubila. Le départ est prévu au siège de SOTRACO Somgandé, à partir de 05 h 00

Table ronde des partenaires sur l’approche Haute intensité de main-d’œuvre (HIMO)

25 mai 2022 à 8 h à Ouagadougou.

 

Civiteam

Aller sur Civiteam http://civiteam.org/ Web Hits