Vous êtes ica: Accueil > Actualité > La Région du Sahel se dote de mécanismes de protection de l’enfant

La Région du Sahel se dote de mécanismes de protection de l’enfant

C’est dans la salle de réunions de l’Institut de l’Environnement et de Recherches agricoles (INERA/Dori) que s’est tenu, le 25 octobre 2018, l’atelier de présentation de la Stratégie régionale de Protection de l’Enfant (SRPE). Une rencontre participative qui a regroupé des acteurs du système de l’état civil de la région.

Les enfants sont l’avenir de la famille, de la communauté, de la Nation. Cependant, comment pourraient-ils l’être véritablement s’ils ne jouissent pas de tous leurs droits ? La Stratégie régionale de Protection de l’Enfant (SRPE) se veut donc une réponse au besoin de « respect de leurs droits élémentaires et fondamentaux qui leur permettraient de participer activement et harmonieusement à la vie communautaire ». Des droits qui se résument à celui d’être enregistré à l’état civil et à celui d’avoir un acte de naissance.
Les 16 et 17 septembre 2014, en effet, avait été organisé, à Dori, un atelier dont les objectifs étaient, d’une part, l’élaboration d’une stratégie concertée d’intervention pour la région du Sahel et, d’autre part, l’évaluation des moyens nécessaires à sa mise en œuvre. Cet atelier avait été piloté par le ministère de l’Administration territoriale et de la Sécurité (MATS) à travers la Direction générale de la modernisation de l’état civil, en collaboration avec l’UNICEF. Quatre années après, c’est un document structuré autour de trois points qui est mis à la disposition de la région du Sahel.
Après diagnostic, il ressort que les difficultés au niveau national qui entravent la pleine jouissance des enfants de leurs droits sont, par exemple, la faible mobilisation sociale autour de la question de l’état civil ; l’insuffisance des moyens financiers et logistiques des juridictions et des institutions chargées du contrôle des centres d’état civil ; l’inadéquation des textes législatifs et réglementaires avec les réalités sociologiques et politiques ; l’insuffisance de formation des acteurs de l’état civil ; la forte spéculation sur les coûts d’expédition des actes de l’état civil ; la mauvaise conservation des archives de l’état civil. Pour ce qui concerne spécifiquement la région du Sahel, il y a la non-inscription des noms patronymiques sur les actes d’état civil ; le manque de personnel au sein des mairies ; la mobilité et l’analphabétisme des populations.
Et pour annihiler ces problèmes, il est fait cas, dans le plan d’actions, de la « consolidation et l’opérationnalisation des cadres juridique et institutionnel du système d’état civil (SEC), du renforcement des capacités des structures et des acteurs, de la modernisation et la sécurisation de l’état civil, de l’accroissement de l’adhésion des populations aux services de l’état civil, du renforcement de la production des statistiques de vie ». Les ressources financières à mobiliser pour la mise en œuvre de la stratégie régionale de l’état civil du Sahel s’élèvent à cinq cent trente-quatre millions deux cent quarante-deux mille (534.242.000) francs CFA.

Romuald Windenonga OUEDRAOGO, Observateur Civitac Dori

     

 

  • Espace OSC

Vous souhaitez disposer d’informations relatives au fonctionnement et aux activités des organisations de la société civile présentes dans les territoires communaux, cet espace est le vôtre. Des (...)

Lire la suite
  • Espace COLLECTIVITÉ

« L’espace collectivité » met à votre disposition des données actualisées ainsi que des informations-clés en lien avec les activités des collectivités territoriales membres de Civitac. Les données que vous (...)

Lire la suite

 

Agenda

Sondage civitac

Du 22 au 25 Septembre 2020 sur la plateforme civitac
https://civitac.org/?page=sondage

3e session ordinaire de l’année 2020 du Conseil régional du Centre-Ouest

25 septembre 2020.

Dialogue démocratique

Organisé par le Centre pour la Gouvernance Démocratique (CGD) le mardi 15 septembre 2020.

 

Visiteurs connectés

0 visiteurs en ce moment

Total visites: Web Hits