Vous êtes ica: Accueil > Actualité > Les agropoles du Burkina Faso

Les agropoles du Burkina Faso

L’agriculture est de plus en plus considérée comme l’élément moteur de la transformation économique en Afrique. Un changement de la dépendance à la production de quelques produits agricoles bruts et l’utilisation d’outils pour promouvoir le développement agro-industriel sont essentiels. A cet effet, les gouvernements africains expérimentent une gamme d’outils différents pour promouvoir ce changement : les corridors agricoles, les pôles de croissance, les zones économiques spéciales, les clusters agro-industriels, les parcs agroindustriels.

L’outil le plus convoité par la plupart des pays et en particulier le Burkina Faso est celui des pôles de croissance agricoles. Les pôles de croissance agricoles (agropoles) sont développés sur des zones de terres agricoles dotées d’un fort potentiel, souvent irriguées ou potentiellement irrigables, et sur lesquelles les pouvoirs publics souhaitent favoriser la concentration des investissements publics et privés. Ces derniers sont dotés d’infrastructures de soutien à la production, à la transformation et à la commercialisation des matières premières agricoles, et sont connectés aux marchés régionaux et internationaux pour l’achat d’intrants ou la vente des produits.

L’agropole est un pôle de croissance et de compétitivité à vocation agricole. L’objectif poursuivi dans la construction d’une agropole est « d’intensifier et de transformer la production agricole sur un périmètre donné par l’aménagement d’infrastructures agricoles et industrielles et la mise en place d’une plateforme combinée d’infrastructures de soutien et de services critiques essentiels pour le développement d’une activité économique dynamique et compétitive portée par le secteur privé ». Cependant, sa réalisation nécessite de grands moyens aussi bien techniques que financiers :

Une vue des participants.

• La phase de conception nécessite la préparation d’études de faisabilité, y compris la faisabilité commerciale, financière et environnementale, et l’élaboration d’un plan d’affaires basé sur les résultats de ces études. Cette phase nécessite aussi un examen préliminaire des investisseurs potentiels par le gouvernement du pays hôte.
• La mise en œuvre des agropoles, y compris le suivi et l’application de la loi, peut-être la phase la plus difficile pour les gouvernements en raison de ressources et de capacités limitées. Il est important d’allouer suffisamment de ressources financières et humaines au cours de cette étape.

Le Burkina Faso compte présentement une agropole en phase terminale (Bagrépole) et deux autres en cours (l’agropole du Sourou planifiée, et Samendeni en préparation). La mise en œuvre de Bagrépole a occasionné des transformations dans certains domaines, tels que :
• la diversification et valorisation de la production
• l’exportation compétitive
• AGR pour les femmes et les jeunes
• la réalisation d’infrastructures socio-économiques (forages, moulins, CSPS, écoles, etc.)

Céline SÉOGO, Observatrice Civitac, Ouagadougou

     

 

  • Espace OSC

Vous souhaitez disposer d’informations relatives au fonctionnement et aux activités des organisations de la société civile présentes dans les territoires communaux, cet espace est le vôtre. Des (...)

Lire la suite
  • Espace COLLECTIVITÉ

« L’espace collectivité » met à votre disposition des données actualisées ainsi que des informations-clés en lien avec les activités des collectivités territoriales membres de Civitac. Les données que vous (...)

Lire la suite

 

Agenda

La 6e édition de la semaine nationale de sécurité routière de l’ONASER s’annonce riche en couleurs

Elle se teindra du 09 au 13 août 2022, avec des séances de formation, d’information, de sensibilisation et de conscientisation, au programme.

La Randonnée pédestre Grand-Ouaga

Cette marche aura lieu le samedi 23 Juillet 2022, avec pour circuit Ouagadougou-Loubila. Le départ est prévu au siège de SOTRACO Somgandé, à partir de 05 h 00

Table ronde des partenaires sur l’approche Haute intensité de main-d’œuvre (HIMO)

25 mai 2022 à 8 h à Ouagadougou.

 

Civiteam

Aller sur Civiteam http://civiteam.org/ Web Hits