Vous êtes ici: Accueil > Actualité > Cadre de concertation communal de Méguet : recueil d’avis, de témoignages et (...)
Cadre de concertation communal de Méguet : recueil d’avis, de témoignages et de recommandations des participants

Le Cadre de concertation communal de Méguet a été l’occasion pour les participants de donner leurs avis, recommandations, mais aussi pour les personnes principalement concernées, à savoir les PDI, de donner des témoignages sur leur vie dans les familles d’accueil en particulier et au sein de la communauté en général.

Témoignages de deux PDI
Salimata BAGAGNAN, PDI, s’exprime sur les circonstances qui l’ont conduite à Méguet :

Salimata BAGAGNAN, PDI à Méguet.

« Je vivais à Méguet, ici, puis je suis allée à Natiaboni dans la région de l’Est, pour mes activités commerciales. Quand les choses ont commencé à se compliquer, on a tenté de s’enfuir. Cela n’a pas été facile, nous avons vu des choses terribles. Grâce à Dieu, j’ai pu retourner à Méguet. Seulement, je suis arrivée sans un sou, complètement démunie ; je suis à la charge des gens. Et ce n’est pas toujours chose aisée. Quand tu vois que ce n’est déjà pas facile pour les gens qui t’accueillent, et que toi aussi tu viens aggraver la situation. Je lance un cri de cœur aux autorités. Si rien n’est fait, c’est tous les Burkinabè qui seront déplacés un jour. »

Témoignage de Adama SANA

Adama SANA, PDI à Méguet.

« Bonjour à tous, merci pour l’occasion qui nous est donnée de nous exprimer. Je viens de la région de l’Est. Etre une personne déplacée interne n’est pas du tout facile à vivre. Surtout quand tu avais un bon niveau de vie et que tu te retrouves du jour au lendemain sans rien. En plus du traumatisme que nous avons vécu, je puis vous assurer qu’on ne peut comprendre tant qu’on ne l’a pas expérimenté. Nous avons vu d’atroces choses. Mais Dieu merci, nous sommes en vie. Je prends la parole pour remercier l’initiative. Le simple fait de nous permettre de nous exprimer est un grand soulagement. Merci aux acteurs pour la mise en œuvre de ce cadre de dialogue. Merci aussi à nos familles d’accueil. C’est vrai qu’on n’est mieux que chez soi, mais après avoir perdu ma maison, j’en ai eu une autre. J’ai vraiment été bien accueilli, j’ai reçu de l’aide (vêtements, vivres, logement…) et je m’intègre parfaitement. »

En marge de ces témoignages, des recommandations et suggestions ont été faites dans le dessein d’améliorer les conditions de vie des PDI, mais aussi des familles qui les accueillent. Ce sont les suivantes :
• une campagne de sensibilisation massive à l’endroit des PDI dans le but d’inciter à une réorientation professionnelle des personnes aptes à travailler ;
• un appel à contribution de tous (en vivres), organisé par les chefs de canton et les présidents CVD (en cette période de récolte) ;
• une remise de foyers améliorés aux ménages pour éviter que ceux-ci se tournent vers les ressources forestières ;
• Le chef de Zones de l’agriculture de Méguet propose d’accompagner les PDI qui le souhaitent à améliorer des zones arides de terres cultivables ;
• L’organisation d’une journée dédiée aux PDI…

Ce sont en substance les recommandations qui ont été faites lors des échanges. Les leaders religieux, coutumiers et communautaires ont montré que la cohésion sociale et le vivre-ensemble font partie de leurs priorités. La mairie de Méguet a été désignée comité de suivi et de mise en œuvre de ses décisions.

Rosine LOMPO, Observatrice Civitac, Zorgho

Partager sur :

     

 

ACTUALITE
Burkina Faso/PGPC-REDD+ : les comités communaux de gestion des plaintes dans la région du Sud-Ouest mis en place
Le Laboratoire Citoyennetés a mis en place les comités communaux de gestion des plaintes dans trois communes de la région du Sud-Ouest. Dernière région après celles de la Boucle du Mouhoun, du (...) Lire la suite
Burkina Faso : Les géologues réfléchissent sur leur rôle dans la production de ciment de qualité et la réalisation d’ouvrages pérennes
L’Association des géologues du Burkina Faso (AGBF) a organisé les 26 et 27 juin 2024, la 3e édition des journées du géologue. Le lancement des activités a eu lieu le mercredi 26 juin 2024 à Ouagadougou. (...) Lire la suite
Burkina Faso : A Ouagadougou, la réflexion se mène autour de la gouvernance inclusive des systèmes alimentaires
Le président de la Délégation spéciale (PDS) de la commune de Ouagadougou, Maurice KONATÉ, a procédé, ce mardi 16 juillet 2024, au lancement des dialogues alimentaires multi-acteurs de la ville. (...) Lire la suite
Toute l'actualité