Vous êtes ica: Accueil > Actualité > Les services de sécurité de la province du Séno se rapprochent davantage des (...)

Les services de sécurité de la province du Séno se rapprochent davantage des populations locales

C’est à travers des journées portes ouvertes les 25, 26 et 27 octobre 2018 à Dori que les services de sécurité de la province du Séno ont manifesté leur ferme intention d’être davantage plus près des citoyens de Dori et environnants. Une volonté qui s’est matérialisée par l’organisation d’un certain nombre d’activités avec et pour la population.

S’il y a un sujet dont on ne peut plus se passer lorsque l’on parle de la Région du Sahel, c’est bien évidemment cette question de l’insécurité. Face aux diverses attaques, les populations se retrouvent plongées dans une profonde psychose, ne sachant souvent pas à quel saint se vouer. Dans de telles situations, la logique voudrait que l’on se tourne vers les Forces de défense et de sécurité (FDS). Mais pour diverses raisons, les relations entre les services de sécurité et les populations dans cette zone ne sont pas toujours au beau fixe. L’une des principales raisons est la méconnaissance du rôle exact de ces services par une grande partie de la population.
Face à une régulière menace d’insécurité que connait la région, la police et la gendarmerie ont voulu, par ces journées portes ouvertes, faire en sorte que les populations se départissent de leurs préjugés sur les FDS. La première journée de ces 72 heures a donc été marquée par la tenue d’une conférence à la Direction régionale de l’Economie et de la Planification de Dori (DREP). Près de trois heures de temps qui ont permis, d’une part, aux services de sécurité de mieux situer les rôles qui leur sont assignés, et, d’autre part, aux participants, sortis assez nombreux, de soulever les difficultés qu’ils rencontrent avec les FDS.
Les deux autres jours ont également été riches en couleur avec, à la clé, le nettoyage du centre médical semi-urbain de Dori. Des coups de machettes, de balais et de râteaux pour donner un nouveau visage à ce centre de santé situé tout près du Lycée provincial de Dori. Pour clore ces trois jours d’activités, un cross populaire a été organisé dans la matinée du samedi, et un match de football a opposé, dans la soirée, l’équipe des services de sécurité à celle de la population. Après s’être neutralisées par le score de zéro but partout à l’issue des deux temps réglementaires, les FDS l’emportent aux tirs au but. Toutefois, c’est l’équipe de la population qui a été déclarée victorieuse pour avoir été fair play sur le terrain. Il faut également noter, en plus de ces activités, l’organisation de jeux radiophoniques et de société, dont les gagnants ont été primés.
L’on retiendra surtout que ces journées portes ouvertes ont donné la possibilité aux uns et aux autres (FDS et populations) de se côtoyer, de s’exprimer, et de donner des pistes de solutions pour une collaboration accrue des populations. Car c’est grâce à cette collaboration effective que la bataille contre l’insécurité sera gagnée dans la Région du Sahel.

Romuald Windenonga OUEDRAOGO, Observateur Civitac Dori

     

 

  • Espace OSC

Vous souhaitez disposer d’informations relatives au fonctionnement et aux activités des organisations de la société civile présentes dans les territoires communaux, cet espace est le vôtre. Des (...)

Lire la suite
  • Espace COLLECTIVITÉ

« L’espace collectivité » met à votre disposition des données actualisées ainsi que des informations-clés en lien avec les activités des collectivités territoriales membres de Civitac. Les données que vous (...)

Lire la suite

 

Agenda

3e session ordinaire de l’année 2020 du Conseil régional du Centre-Ouest

25 septembre 2020.

Dialogue démocratique

Organisé par le Centre pour la Gouvernance Démocratique (CGD) le mardi 15 septembre 2020.

4ème édition du forum des forces vives de la commune de Loumbila

Le mardi 15 septembre 2020.

 

Visiteurs connectés

1 visiteurs en ce moment

Total visites: Web Hits