Vous êtes ica: Accueil > Actualité > Ouagadougou : atelier bilan à mi-parcours du Programme « Développement (...)

Ouagadougou : atelier bilan à mi-parcours du Programme « Développement communautaire participatif dans le Plateau central et la Boucle du Mouhoun »

Le mercredi 30 novembre 2022, à 9h, s’est tenu, dans la salle de conférences de l’association YAM PUKRI, un atelier bilan à mi-parcours du programme « Développement communautaire participatif dans le Plateau central et la Boucle du Mouhoun » financé par Solidar Suisse et mis en œuvre par le Laboratoire Citoyennetés (LC).

En rappel, ce programme intervient dans neuf (9) communes des régions du Plateau central et de la Boucle du Mouhoun (Dédougou, Boudry, Méguet, Zorgho, Dapélogo, Loumbila, Ziniaré, Boussé et Toéghin. C’est un programme qui a pour objectif principal de renforcer la culture démocratique et le dialogue local. Après deux années de mise en œuvre, il était de rigueur de tenir cet atelier entre acteurs afin de faire un état des lieux de la situation du programme à mi-parcours. C’est ainsi que les acteurs, conscients de l’importance de cette rencontre, n’ont ménagé aucun effort pour répondre présent. Il s’agit de :
Armand Joseph KABORÉ, Secrétaire permanent (SP) du LC, représentant le Président du LC ;
• Julien LOMPO, Chef de division à Solidar Suisse ;
• Bie TIONO, chargé du programme Solidar Suisse au LC ;
• Issaka KABORÉ, consultant ;
• Issoufou BONGO, représentant de la DGCT ;
• Aminata BADINI, représentante du Conasur ;
• les Présidents, secrétaires généraux, présidents des OSC, agents de la presse, des neuf communes d’intervention du programme…

Après le discours du SP du Laboratoire Citoyennetés, Armand KABORE, le Chef de division à Solidar Suisse, Julien LOMPO, a prononcé le mot d’ouverture de l’atelier bilan à mi-parcours du Programme « Développement communautaire participatif dans le Plateau central et la Boucle du Mouhoun ». Selon M. LOMPO : « Le niveau de résultat atteint par le projet en deux années de mise en œuvre, dans un contexte national difficile marqué par une crise sécuritaire humanitaire, nous donne des motifs de satisfaction ; c’est la preuve du savoir-faire de votre organisation dans le domaine de la démocratie et de la participation. Je salue aussi l’engagement et le professionnalisme de votre équipe qui a su travailler en parfaite collaboration avec celle de Solidar Suisse en charge de ce projet, pour favoriser l’adhésion et l’appropriation des affaires locales aux objectifs du projet. Merci également au conseil des collectivités, aux responsables des OSC et médias membres du projet pour leur participation aux activités pour l’atteinte des résultats ».

Julien LOMPO, Chef de division à Solidar Suisse.

Les travaux de l’atelier se sont déroulés en plénière suivant une approche participative et interactive. Des communications ont été faites par tous les acteurs présents. Les principales séquences des travaux se sont présentées comme suit :
• Séquence 1 : la présentation du contexte, des éléments de justification, des objectifs, de la stratégie de mise en œuvre, des principales réalisations, des difficultés rencontrées, des défis à relever dans le cadre de la mise en œuvre du Programme ;
• Séquence 2 : la présentation des principaux résultats de l’évaluation à mi-parcours du Programme (pertinence, efficacité, efficience, effets, leçons apprises, recommandations, etc.) ;
• Séquence 3 : la présentation de témoignages (réalisations, effets et défis) pertinents par des acteurs (réseaux associatifs et radios communautaires) de mise en œuvre du Programme ;
• Séquence 4 : la communication sur « la place et le rôle des collectivités territoriales dans la prise en compte (gestion) des personnes déplacées internes (PDI) » ;
• Séquence 5 : l’exposé sur « la démocratie locale et la participation citoyenne dans les Collectivités territoriales sous délégation spéciale (DGCT) ;
• Séquence 6 : les échanges sur les perspectives de mise en œuvre du Programme.

Les participants à l’atelier bilan.

Les thèmes de présentation, et les personnes désignées pour le faire, sont la preuve que le programme reste en droite ligne de l’atteinte de ses objectifs. Après chaque présentation, les participants ont posé des questions et donné leurs points de vue.

Les partages de connaissances ont été vifs et très instructifs. Ces séances d’écoute et de dialogue ont été modérés par le consultant Issaka KABORÉ, recruté à cet effet. Ce sont, en substance, les grandes lignes qui ont marqué cet atelier. Des acteurs et participants ont aussi, à travers notre micro, donné leur avis sur ce bilan à mi-parcours. Propos que nous vous proposons à la suite de cet article.

Rosine LOMPO, Observatrice Civitac, Zorgho

     

 

  • Espace OSC

Vous souhaitez disposer d’informations relatives au fonctionnement et aux activités des organisations de la société civile présentes dans les territoires communaux, cet espace est le vôtre. Des (...)

Lire la suite
  • Espace COLLECTIVITÉ

« L’espace collectivité » met à votre disposition des données actualisées ainsi que des informations-clés en lien avec les activités des collectivités territoriales membres de Civitac. Les données que vous (...)

Lire la suite

 

Agenda

Sensibilisation de jeunes femmes et filles-mères de la commune de Boussouma sur le vivre-ensemble, la paix et les violences basées sur le genre

Du 17/01/2023 au 20/01/2023 dans la commune de Boussouma.

Atelier à mi-parcours du Programme Démocratie communautaire participatif dans le Plateau central et la Boucle du Mouhoun

Le Programme Démocratie communautaire participatif dans le Plateau central et la Boucle du Mouhoun organise un atelier à mi-parcours 2021-2022 de son intervention dans les deux régions. Cet atelier se tiendra le 30 novembre 2022 à partir de 9h, à Ouagadougou.

La 6e édition de la semaine nationale de sécurité routière de l’ONASER s’annonce riche en couleurs

Elle se teindra du 09 au 13 août 2022, avec des séances de formation, d’information, de sensibilisation et de conscientisation, au programme.

 

Civiteam

Aller sur Civiteam http://civiteam.org/ Web Hits