Vous êtes ici: Accueil > Actualité > Un comité de contrôle citoyen pour la commune de Dori
Un comité de contrôle citoyen pour la commune de Dori

Des responsables et membres d’Organisations de la société civile de la commune de Dori se sont retrouvés, ce 2 novembre 2018, à la direction de l’Union Fraternelle des Croyants, pour l’installation d’un Comité communal de contrôle citoyen. Un comité dont la mission est d’avoir un regard sur tout ce qui se passe dans la gestion de la cité.

Une chose est de mettre des projets en place, une autre est de pérenniser les acquis engrangés par ces derniers. Et c’est là que se trouve tout l’enjeu de la contribution des populations auxquelles sont destinées ces réalisations. Ce projet entend booster le déficit de participation citoyenne dans la gestion de la chose publique, car cela y va de l’atteinte des changements escomptés en termes d’amélioration des conditions de vie des populations. Construire les capacités d’influence et de contrôle citoyen de la société civile au plan local s’avère donc une condition sine qua non pour l’amélioration de la gouvernance inclusive et la gestion des dépenses publiques.
L’installation de ce comité communal entre en droite ligne de la mise en œuvre du projet "Renforcement du contrôle citoyen des politiques publiques par les OSC pour une gouvernance favorable aux populations du Burkina Faso". Accompagné techniquement et stratégiquement par Oxfam Intermon, ledit projet est financé par l’Union européenne et couvre une période de trois ans. Il est exécuté par un consortium de structures, dont le Secrétariat permanent des ONG (SPONG), l’Organisation pour le renforcement des capacités de développement (ORCADE) et le Centre d’étude et de recherche appliquée en finances publiques (CERA-FP).
Après concertation à huis clos, dix (10) membres sont désignés pour conduire les actions du comité. Chaque membre, faut-il le souligner, représente une OSC, ce qui donne un bureau assez composite et représentatif. On y retrouve Boureima DIABATÉ, Boubacar DICKO, Bassirou N’DIAYE, Amadou LY, Abdoulaye Hoeffi DICKO, Ousséni MAÏGA, Yaya SEBGO, Aminata CISSÉ, Rella BONÉGO et Hamidou DIALLO. Afin de mieux outiller ces différents membres, des renforcements de capacités par des formations sont au programme.

Romuald Windenonga OUEDRAOGO, Observateur Civitac Dori

Partager sur :

     

 

ACTUALITE
Sapouy : le lycée départemental tient sa Journée Culturelle 
Le bureau des élèves du lycée départemental de Sapouy ont tenu leur journée culturelle. C’était le 22 mai 2024 au sein du lycée. Cette célébration a pour objectif de permettre aux élèves de se recréer (...) Lire la suite
Finale du tournoi interclasses du proviseur du Lycée départemental de Sapouy : la 2de A4 s’impose face à la 3ᵉ B
Les élèves de la classe de 2de A4 remportent la finale du tournoi interclasses du proviseur du Lycée départemental de Sapouy. Ils se sont imposés face aux élèves de la classe de 3ᵉ B à la séance des (...) Lire la suite
Foire provinciale des groupes d’épargne du Kourittenga, session 2024 : 750 millions de francs CFA d’épargne cumulée
Une foire provinciale des groupes d’épargne du Kourittenga, organisée par l’ONG Plan International Burkina Faso, bureau du Centre-Est basé à Koupéla, s’est tenue le samedi 18 mai 2024 à Zaogo, dans la (...) Lire la suite
Toute l'actualité