Vous êtes ici: Accueil > Actualité > Des ambassadeurs de la paix à l’école de la cohésion sociale et gestion des (…)
Des ambassadeurs de la paix à l’école de la cohésion sociale et gestion des conflits à Kaya

Le projet Djamtan-Laafi Bala a organisé un atelier de formation pratique au profit de ses ambassadeurs de la paix. Cette formation s’est déroulée du 15 au 17 février 2023 au siège du Conseil régional de la jeunesse du Centre-Nord. Une formation qui entre dans le cadre de la promotion de la cohésion sociale au Burkina Faso.

Afin de promouvoir la paix et la cohésion sociale dans les différentes régions du ressort territorial du projet Djamtan-Laafi Bala, des ambassadeurs de la paix issus de seize Organisations de la société civile ont été formés pendant trois jours. L’objectif de cette session de formation est de permettre aux ambassadeurs participants de maîtriser les concepts relatifs à la cohésion sociale, la prévention et la gestion des conflits et la promotion de la paix.

Au premier jour, les ambassadeurs ont été outillés sur la découverte des valeurs de paix à travers des réflexions et des travaux de groupe. La notion de la communication pacifique a également été abordée par les formateurs, le tout couronné par des sessions d’immersion culturelle, à la grande joie des participants.

Au deuxième jour, les ambassadeurs de la paix ont été amenés à faire une analyse des croyances et des valeurs sociales. Des activités pratiques sur la notion du leadership ont été faites afin de permettre aux jeunes ambassadeurs d’être un modèle dans leur environnement.

Au dernier jour de la formation, les participants ont mené des réflexions de groupe sur la planification des actions pour la cohésion sociale, l’organisation des campagnes pour la paix sur les médias sociaux.

Selon Anselme YARO, chargé de formation et d’insertion du projet Djamtan-Laafi Bala, « Le but de cette formation est de permettre aux seize ambassadeurs de la paix, dont huit pour la région du Centre-Nord et huit pour la région du Sahel, de découvrir des contenus nouveaux et de renforcer leurs capacités en matière de consolidation de la paix à travers une démarche pratique. La première série d’activités de ces ambassadeurs sera la réalisation des plans d’action qui seront financés par le CECI. Ce que le CECI attend des jeunes ambassadeurs, c’est d’abord l’investissement des contenus nouveaux acquis durant la formation envers leurs collaborateurs respectifs, afin que chaque OSC soit plus compétente, dynamique et porteuse de messages plus adaptés qui leur permettront de sensibiliser les jeunes des régions du Centre-Nord et du Sahel ».

Anselme YARO, chargé de formation et d’insertion du projet Djamtan Laafi Bala.

Sylvain Romuald KOLOGO, formateur principal, poursuit dans le même ordre d’idée : « Cette formation permettra aux ambassadeurs de la paix de créer des climats propices à la résolution des conflits. Nous sommes satisfaits du niveau de participation de ces jeunes ambassadeurs et nous les encourageons à mettre en pratique ce qu’ils ont appris au bonheur de leurs populations respectives. »

Sylvain Romuald KOLOGO, formateur principal de l’atelier.

Au terme de la session, les participants n’ont pas manqué d’exprimer leurs sentiments au regard des modules développés. Selon Sylvie OUÉDRAOGO, « Nous sortons très satisfaits des modules développés, car durant ces trois jours il y a une amélioration en termes de connaissances. Avant, j’ignorais les types de conflits ainsi que les différentes techniques de résolution des conflits. Cette formation nous a permis de mieux comprendre les types de conflits, les techniques de résolution des conflits ainsi que la promotion de la paix ».

Sylvie OUÉDRAOGO, ambassadrice de la paix.

Pour rappel, les jeunes ambassadeurs dynamiques issus des OSC partenaires ont été sélectionnés afin de promouvoir la paix et la cohésion sociale à travers un plan d’action financé par le CECI dans le cadre du projet Djamtan-Laafi Bala.

Les ambassadeurs durant les travaux pratiques.

Kiswind Sida YAMÉOGO, Observateur Civitac, Kaya

Partager sur :

     

 

ACTUALITE
Zaogo : une rencontre inoubliable pour le tournoi "Laguem taaba la gad Taaba"
Le village de Zaogo, dans la province du Kourittenga, a accueilli, le 13 juillet 2024, la 10e édition du tournoi de football "Laguem taaba la gad taaba" sous l’égide de Aboudou Karim LAMIZANA, (…) Lire la suite
Burkina/Centre-Ouest : les Délégations spéciales de la région non partenaires du DEPAC formées sur le nouveau guide pour l’exercice de redevabilité
Les membres des Délégations spéciales des collectivités territoriales non partenaires du programme d’appui à la Décentralisation et à la Participation citoyenne (DEPAC) des provinces du (…) Lire la suite
Burkina/Environnement : Wity Agro ajoute de la vie à la vie
Wity Agro a organisé, le samedi 29 juin 2024, une journée de reboisement dans son centre agroécologie à Loumbila. Cette journée a été présidée par Abdoul-Aziz ILBOUDO, Chef de service (…) Lire la suite
Toute l'actualité