Vous êtes ici: Accueil > Actualité > KAYA : Fati OUÉDRAOGO, une femme dont le dynamisme force l’admiration
KAYA : Fati OUÉDRAOGO, une femme dont le dynamisme force l’admiration

Dans le cadre de la mise en œuvre des activités du projet Djamtan-Laafi Bala du Centre d’Etude et de Coopération Internationale (CECI), une formation en entrepreneuriat a été organisée au profit des jeunes du Centre-Nord dans la commune de Kaya, en août 2022. Nous avons effectué un reportage dans l’atelier de Fati OUÉDRAOGO, bénéficiaire de ladite formation, sis au secteur 6 de Kaya, le 16 février 2023. Elle excelle dans le domaine de la confection de grillage.

Après une formation de 5 jours en entrepreneuriat, Fati OUÉDRAOGO, du haut de ses 30 ans, s’est lancée dans la confection de grillage. A l’en croire, cette formation a été pour elle l’élément catalyseur qui l’a poussée à se lancer dans l’entrepreneuriat. Elle affirme : « Bien avant la formation en entrepreneuriat, je travaillais avec quelqu’un, mais après cette formation j’ai eu des notions en gestion d’entreprise et le courage de créer ma propre entreprise de confection de grillage. »

Le mode de confection d’un grillage.

Son entreprise apporte un plus dans son quotidien, car elle arrive à s’en sortir dans son activité dans la mesure où elle paye la scolarité de ses enfants et arrive à subvenir aux besoins de son ménage.

Cependant, par manque de moyens financiers pour se louer un local, elle est obligée de faire du nomadisme pour exercer son métier qu’elle aime tant. Et les deux personnes qu’elle emploie sont rémunérées à raison de 125 francs le mètre. Souvent certaines femmes veulent apprendre ce métier avec elle et s’attendent à une prise en charge de sa part à la fin de la journée. Malheureusement, faute de moyens, dame OUÉDRAOGO n’arrive pas à satisfaire leurs requêtes.

Pour écouler ses articles, elle utilise les réseaux sociaux comme Facebook et WhatsApp.

La confection des grillages.

En ce qui concerne la fidélisation de sa clientèle, elle développe une stratégie de vente de ses grillages propre à elle : « Je paye le rouleau de fer de 50 kg à 60 000 F CFA. Sur un rouleau je peux confectionner 55 m. Je vends un mètre à 1 750 F CFA, mais pour fidéliser la clientèle, à partir de 25 m je vends à 1 600 F CFA », indique-t-elle.

En termes de perspectives, elle envisage d’agrandir son entreprise. Elle poursuit : « Si je bénéficie de moyens financiers, je vais louer un local pour la confection des grillages ; je vais acheter plus de machines pour augmenter la quantité de la confection des grillages en peu de temps. »

Fati OUÉDRAOGO.

Dame OUÉDRAOGO se fait remarquer par son dévouement au travail. Son dynamisme ne passe pas inaperçu dans tout son entourage. Cette jeune entrepreneure est aussi connue pour sa fidélité à ses objectifs fixés. Alidou SAWADOGO, son employé, témogne : « Depuis que j’ai commencé à travailler pour elle, elle n’a jamais manqué de mettre ses objectifs en avant ; elle se bat comme elle peut avec le peu de moyens dont elle dispose pour réussir dans son activité. »

Pélagie TALO, Observatrice Civitac, Kaya

Partager sur :

     

 

ACTUALITE
Boucle du Mouhoun/Dédougou : un nouveau cimetière pour répondre aux besoins funéraires croissants de la ville
L’inauguration officielle du cimetière municipal de Dédougou a eu lieu ce lundi 03 juin 2024 sous le patronage du président de la Délégation spéciale régionale de la Boucle du Mouhoun, représenté par son (...) Lire la suite
Boucle du Mouhoun/examens scolaires session de 2024 : le clap de départ donné dans les écoles Centre de Dédougou
Le Gouverneur de la région de la Boucle du Mouhoun, Babou Pierre BASSINGA, a donné le clap de départ le mardi 4 juin 2024, de l’administration des des épreuves écrites des examens scolaires de la (...) Lire la suite
Développement local : le panel de Fara fait le point de ses activités sur les réalisations du PUDTR
Le mardi 28 mai 2024, la salle de réunion des producteurs de coton de Fara a abrité la journée de dialogue OSC/autorités locales de la commune de Fara sur les réalisations du PUDTR. Cette activité a (...) Lire la suite
Toute l'actualité