Vous êtes ici: Accueil > Actualité > Grossesses en milieu scolaire : on en parle ?
Grossesses en milieu scolaire : on en parle ?

Ce dimanche 27 février 2023, au sein de la cour du Lycée provincial de Dori, le Cercle des engagés pour la promotion du genre, de l’entrepreneuriat et de l’hygiène (CEPGEH) a organisé un thé-débat autour du thème « Grossesses en milieu scolaire : à qui la faute ? »

Il est un peu plus de 15 h dans cour du Lycée provincial de Dori. De jeunes filles et de jeunes garçons y sont pour échanger sur un fléau qui mine leurs vies et leur cursus : les grossesses. Après le mot de bienvenue du président de l’association, Abdoul Kadri DICKO, c’est au tour des agents de santé de prendre la parole pour apporter leurs expertises sur le sujet et conseiller les jeunes filles et les jeunes garçons, qui les ont écoutés avec engouement et avidité.

Les agents de santé.

Les échanges ont porté sur des sujets dont il est de notriété publique qu’ils sont très rarement évoqués dans les familles, surtout africaines. L’activité s’est déroulée dans la bonne humeur et s’est révélée très instructive.

Les participants venus assister au thé-débat.

« C’est une bonne initiative, cette activité, car ça a permis de sensibiliser les jeunes filles et les jeunes garçons qui étaient présents. C’était aussi l’occasion pour moi de comprendre la sexualité et comment avoir une vie sexuelle saine », nous confie Mounirou CISSÉ, élève en classe de 2nde A2. Une autre participante nous dit : « J’ai beaucoup apprécié cette activité, parce que nous avons échangé sur des sujets que je n’ai pas vraiment avec mes parents ; j’ai appris beaucoup de choses sur les méthodes contraceptives et les effets d’une grossesse en milieu scolaire. Je remercie les organisateurs et les invite à promouvoir ce genre d’activités. »

Fatou SANGARÉ : « J’ai beaucoup apprécié cette activité. »

Ce qui témoigne de la réussite de ce thé-débat et explique la joie du président du CEPGEH : « En ce qui concerne cette activité, nous sommes vraiment satisfait, parce que nous nous sommes lancé des objectifs pour cette activité, par exemple réunir une centaine de jeunes scolaires et les sensibiliser sur les questions en lien avec les grossesses en milieu scolaire. Nous nous sommes dit que promouvoir le genre, c’est essayer d’éradiquer tout ce qui nuit à la vie de la femme. Nous avons constaté que les grossesses en milieu scolaire sont vraiment un frein pour le cursus scolaire des jeunes filles. Donc on s’est dit qu’on pourrait les outiller sur les dangers de ce fléau. C’est dans ce sens que nous avons contacté des partenaires comme la direction régionale de la santé et de l’hygiène publique et également des leaders d’associations pour nous appuyer. »

Abdoul Kadri DICKO, Président du CEPGEH.

Cette association naissante est à sa première activité et le président nourrit l’ambition de la faire grandir avec ses membres et partenaires grâce à ses activités futures.

Tafsir Housseyni MAÏGA, Observateur Civitac, Bani

Partager sur :

     

 

ACTUALITE
Boucle du Mouhoun/Dédougou : un nouveau cimetière pour répondre aux besoins funéraires croissants de la ville
L’inauguration officielle du cimetière municipal de Dédougou a eu lieu ce lundi 03 juin 2024 sous le patronage du président de la Délégation spéciale régionale de la Boucle du Mouhoun, représenté par son (...) Lire la suite
Boucle du Mouhoun/examens scolaires session de 2024 : le clap de départ donné dans les écoles Centre de Dédougou
Le Gouverneur de la région de la Boucle du Mouhoun, Babou Pierre BASSINGA, a donné le clap de départ le mardi 4 juin 2024, de l’administration des des épreuves écrites des examens scolaires de la (...) Lire la suite
Développement local : le panel de Fara fait le point de ses activités sur les réalisations du PUDTR
Le mardi 28 mai 2024, la salle de réunion des producteurs de coton de Fara a abrité la journée de dialogue OSC/autorités locales de la commune de Fara sur les réalisations du PUDTR. Cette activité a (...) Lire la suite
Toute l'actualité