Vous êtes ici: Accueil > Actualité > Burkina Faso/sport et loisirs : le cyclisme comme vecteur de brassage (...)
Burkina Faso/sport et loisirs : le cyclisme comme vecteur de brassage communautaire à Boussouma

Ce mercredi 22 mars 2023 s’est tenue une compétition cycliste féminine dans la région du Centre-Nord. Cette activité, qui regroupe différentes femmes venues des villages environnants de la commune de Boussouma, est saluée par les forces vives de la commune.

Touchés par l’insécurité depuis plusieurs années, les fils et filles du pays ont entrepris des actions pour le retour de la paix. Dans cet élan, différentes activités ont été menées par les collectivités territoriales dans le but de promouvoir la cohésion sociale et le vivre-ensemble. C’est ce que la Coopérative Simplifiée des Transformatrices des Graines de Néré en Soumbala de Boussouma a fait, en organisant une compétition cycliste féminine (hôtes et PDI). Cette activité a vu le jour grâce à l’appui technique et financier du projet Djamtan-Laafi Bala, dont le domaine d’action est la cohésion sociale et l’entrepreneuriat des jeunes.

Avec plus d’une vingtaine de participantes, ces femmes sont parties de la mairie à la préfecture à vélo, soit une distance de 3 km.

Les participantes à la course cycliste.

Tout en montrant leur savoir-faire sur les pédales, les femmes se sont partagé les performances, avec Mme BAMOGO en tête du peloton. Les autorités de la commune n’ont ménagé aucun effort pour prendre part à cette activité. Pour elles, ce genre d’activités est à promouvoir car, en plus de contribuer à la cohésion sociale, permet une résilience au sein de la population.

Photo de famille avec les autorités de la commune.

Pour le préfet, « il va de soi que les autorités participent à la promotion de ce genre d’activités et encouragent les structures qui sont dans cette dynamique car elles participent à la construction de la paix et de la cohésion sociale. Vous n’êtes pas sans savoir que nous sommes dans une situation sécuritaire très complexe et nous avons besoin de la paix, la cohésion sociale et surtout le vivre-ensemble entre nos communautés. Alors, toute activité entrant dans ce cadre ne peut qu’être accompagnée par l’Etat et ses démembrements ».

Le préfet de Boussouma.

Quant au représentant du service social communal, il trouve que c’est une activité à saluer à sa juste valeur parce qu’elle retrace la réalité de cette cohésion sociale que nous recherchons tant. « Nous avons remarqué que depuis quelques jours la coordination des associations des femmes est vraiment focalisée sur les activités de paix dans lesquelles s’inscrit cette activité de course cyclisme. Comme l’objectif recherché est la paix et la cohésion sociale, nous avons assisté à un brassage communautaire en ce sens qu’il y a eu des hôtes et des populations déplacées internes qui ont pris part à cette activité qui est un symbole fort et nous interpelle à persévérer dans ce sens pour multiplier ce genre d’activités. Nous disons merci au partenaire financier qui a accepté d’accompagner cette activité afin que nous puissions revoir cette cohésion tant recherchée. »

Responsable du service communal.

Pour un Burkina meilleur, promouvons les actions de paix et de cohésion sociale.

Josué SAWADOGO, Observateur Civitac, Boussouma

Partager sur :

     

 

ACTUALITE
Boucle du Mouhoun/Dédougou : un nouveau cimetière pour répondre aux besoins funéraires croissants de la ville
L’inauguration officielle du cimetière municipal de Dédougou a eu lieu ce lundi 03 juin 2024 sous le patronage du président de la Délégation spéciale régionale de la Boucle du Mouhoun, représenté par son (...) Lire la suite
Boucle du Mouhoun/examens scolaires session de 2024 : le clap de départ donné dans les écoles Centre de Dédougou
Le Gouverneur de la région de la Boucle du Mouhoun, Babou Pierre BASSINGA, a donné le clap de départ le mardi 4 juin 2024, de l’administration des des épreuves écrites des examens scolaires de la (...) Lire la suite
Développement local : le panel de Fara fait le point de ses activités sur les réalisations du PUDTR
Le mardi 28 mai 2024, la salle de réunion des producteurs de coton de Fara a abrité la journée de dialogue OSC/autorités locales de la commune de Fara sur les réalisations du PUDTR. Cette activité a (...) Lire la suite
Toute l'actualité