Vous êtes ici: Accueil > Actualité > Centre-Sud/Manga : plus de 8 000 jeunes formés dans le cadre du Programme (…)
Centre-Sud/Manga : plus de 8 000 jeunes formés dans le cadre du Programme d’appui à la formation professionnelle et à l’apprentissage

Le Programme d’appui à la formation professionnelle et à l’apprentissage (PAFPA) utilisant l’approche duale adaptée au Burkina Faso, lancé en 2018 et qui devait prendre fin en 2022 mais qui a été prorogé en avril 2023, partage ce 12 avril 2023 à Manga les résultats de sa mise en œuvre dans la région du Centre-Sud. Ce programme, qui vise à replacer l’entreprise au cœur de la formation professionnelle, est mis en œuvre par le Conseil national du patronat burkinabè (CNPB) avec l’appui technique et financier du Gouvernement et de la Coopération suisse.

Le Programme d’appui à la formation professionnelle et à l’apprentissage (PAFPA), qui court de 2018 à 2022, a concerné les régions des Cascades, des Hauts-Bassins, du Centre-Ouest, de la Boucle du Mouhoun, du Centre-Sud et du Centre. Son objectif est de mettre l’entreprise, à travers la formation pratique, au centre de la formation professionnelle. L’approche duale a consisté à outiller les apprenants de connaissances théoriques assorties de stage pratique dans des entreprises partenaires œuvrant dans le secteur d’activité choisi par l’apprenant.

Les participants à l’atelier.

Cet atelier de partage des résultats atteints par l’approche duale adaptée au Burkina Faso s’inscrit dans une logique de redevabilité. Avec un objectif de 8 000 jeunes à former, le programme en a formé plus que prévu. En effet, selon le représentant de la Coopération suisse, Jean-Michel LIMAT, « le programme PAFPA a contribué à améliorer les conditions de vie et de travail de 8 316 jeunes, dont 2 813 femmes, soit environ 34% de femmes ». De façon spécifique, dans la région du Centre-Sud, toujours selon le représentant de la Coopération suisse, on a « au total 469 titres de qualifications qui ont été décrochés, dont 117 titres pour les filles et les femmes. Le total d’admission est de 94%. C’est un motif de satisfaction ».

Remise symbolique d’attestation aux participants.

Pour les apprenants, le PAFPA-Dual a contribué à améliorer leurs conditions de vie et de travail. « La formation m’a été très bénéfique. Elle m’a permis d’améliorer ma production. Je suis passé de 3 à 10 moutons à chaque vente », affirme Rasmané COMPAORÉ, un des bénéficiaires du programme. Dans la même logique, Zarata TONDÉ soutient : « Avant le projet, je pratiquais l’élévage extensif. Mais avec la formation, mes poussins sont bien enfermés. Ce qui me permet de totaliser actuellement plus de 100 poules. » Ces témoignages montrent l’impact du PAFPA-DUAL dans la vie socio-professionnelle de ces jeunes.

Pour le coordonnateur du PAFPA, « l’arbre ne doit pas cacher la forêt, d’énormes défis restent à relever pour asseoir durablement une formation professionnelle de qualité ». Ce qui montre que, malgré les actions entreprises, des défis restent à relever pour rendre la formation professionnelle accessible à tous les jeunes du pays. A ce sujet, le représentant de la Coopération suisse, Jean-Michel LIMAT, rassure : « La fin de ce programme n’est pas la fin de l’intervention de laSuisse dans la formation professionnelle. » Ils envisagent d’autres programmes de grande envergure dans la formation professionnelle, mais ceux-ci s’orientent plus à la structuration professionnelle des entreprises.

Pour clore, madame le Gouverneur Yvette NACOULMA/SANOU a salué la noblesse du programme et sa démarche de redevabilité. Car, pour elle, « le devoir de redevabilité des projets et programmes n’est souvent pas effectif dans notre pays ».

Wilfried Hugues ZONGO, Observateur Civitac, Manga

Partager sur :

     

 

ACTUALITE
Atelier de formation des OSC à Réo : renforcer la veille citoyenne dans les nouvelles communes du PUDTR
Le Laboratoire Citoyennetés, en partenariat avec le Projet d’urgence de développement territorial et de résilience (PUDTR), a organisé, les 16 et 17 juillet 2024, à Réo, un atelier de formation à (…) Lire la suite
Burkina Faso/Plateau central : la Délégation spéciale de Boudry tient sa deuxième session ordinaire 2024
La Délégation spéciale de la commune de Boudry s’est réunie pour sa deuxième session ordinaire de l’année 2024 les jeudi 11 et vendredi 12 juillet. Sous la présidence de Kiswendsida Théodore Kader (…) Lire la suite
Burkina Faso/Plateau central : la Délégation spéciale communale de Zorgho lance une grande opération de curage des caniveaux
Le 17 juillet 2024, la Délégation spéciale communale de Zorgho a lancé une grande opération de curage des caniveaux qui a mobilisé la population locale et différentes Organisations de la société (…) Lire la suite
Toute l'actualité