Vous êtes ica: Accueil > Actualité > La journée mondiale de la normalisation célébrée à Ouahigouya

La journée mondiale de la normalisation célébrée à Ouahigouya

L’Agence burkinabè de normalisation, de la métrologie et de la qualité (ABNORM), en collaboration avec la Direction régionale du commerce, de l’industrie et de l’artisanat du Nord, a organisé, le vendredi 9 novembre, dans la salle de conférences du Conseil régional du Nord, un atelier d’information et de sensibilisation sur l’importance de la normalisation. Présidé par le Directeur régional du commerce du Nord, cet atelier se tient en marge de la journée mondiale de la normalisation.

Aucun pays ne peut se développer sans la normalisation. C’est donc pour montrer l’importance de la normalisation que l’ABNORM a organisé un atelier qui a réuni les acteurs du développement de la région du Nord, à savoir les hommes, les femmes et les jeunes entrepreneurs, et aussi les responsables d’entreprise de la région.
Le directeur de cabinet, représentant le maire de la commune de Ouahigouya, a, dans son allocution, remercié l’ABNORM pour le choix porté sur sa commune. Elle a par ailleurs demandé aux différents participants d’être actifs et de poser des questions pertinentes. Au Directeur régional du commerce de renchérir en montrant l’importance de la normalisation pour la région et pour le Burkina en général.
Pour le Dr KARAMA, directeur de l’ABNORM, l’objectif de cet atelier est d’informer les entrepreneurs de la région du Nord, plus précisément les femmes et les jeunes entrepreneurs, sur l’importance de la normalisation, moins connue par plusieurs acteurs. Pour lui, la normalisation est importante en ce sens qu’elle existe pour aider la population. En effet, elle permet de fidéliser et de satisfaire les clients. Or avoir une entreprise c’est avoir des clients et vouloir les fidéliser ou les satisfaire. En plus, la normalisation permet de protéger la santé des populations car elle veille sur tous les consommables. Elle est aussi importante pour l’Etat car elle lui permet de rentabiliser à travers l’assainissement du marché.
Pour les participants, cet atelier est le bienvenu dans la région car c’est une première. « Depuis longtemps, on parlait de normalisation, de certification des produits. On ne savait pas où aller pour avoir les informations sur tout cela », a laissé entendre Sawadogo Binta, responsable de Faso rii songo et présidente de la coopérative des transformatrices de la région du Nord.
Au terme des échanges, du concret en est ressorti et les entrepreneurs se réjouissent de ce qu’ils ont appris à cet atelier.

Boris W OUEDRAOGO, Observateur CIVITAC Ouahigouya

     

 

  • Espace OSC

Vous souhaitez disposer d’informations relatives au fonctionnement et aux activités des organisations de la société civile présentes dans les territoires communaux, cet espace est le vôtre. Des (...)

Lire la suite
  • Espace COLLECTIVITÉ

« L’espace collectivité » met à votre disposition des données actualisées ainsi que des informations-clés en lien avec les activités des collectivités territoriales membres de Civitac. Les données que vous (...)

Lire la suite

 

Agenda

Formation des jeunes du Conseil régional de l’Est en entrepreneuriat agricole financier par le PSAE/MAA

Du 30 novembre au 4 décembre 2020, au ministère de l’Agriculture.

Atelier régional de vulgarisation de la plateforme Civitac et de formation en communication publique multimédia

Du 24 au 27 novembre 2020 à Fada.

Atelier de production capitalisation radio, contrôle citoyen et reddition des comptes

Du 12 au 13 novembre 2020 à Koudougou.

 

Visiteurs connectés

3 visiteurs en ce moment

Total visites 2020 : Web Hits