Vous êtes ici: Accueil > Actualité > Ramadan 2023 à Sapouy : l’engouement n’est pas au rendez-vous au dernier (...)
Ramadan 2023 à Sapouy : l’engouement n’est pas au rendez-vous au dernier marché avant la fête

Ce jeudi 20 avril 2023 est le dernier jour du marché de Sapouy avant la fête de Ramadan. Nous sommes allée à la rencontre des vendeurs et acheteurs à ce dernier marché. Notre objectif est de faire un constat de l’affluence.

Le dernier marché de Sapouy avant la célébration du Ramadan ne connaît pas d’affluence cette année. C’est le constat que nous faisons. Le marché de la commune de Sapouy se tient chaque trois jours et ce 20 avril 2023 est le dernier marché avant la fête de Ramadan.

Chaque marché d’avant-fête pour les vendeurs et les acheteurs de cette commune est considéré comme une opportunité pour faire de bonnes affaires. À ce marché cependant, la tradition n’a pas été respectée.

Salimata Barry est une coiffeuse au marché de Sapouy. Sa spécialité, ce sont les nattes avec les cheveux naturels. Elle déplore le manque de clientèle. « Franchement, l’année passée, j’ai plus coiffé que cette année. L’an passé, à ce moment, mon hangar était rempli de clientes en attente de se faire coiffer. »

Salimata BARRY, coiffeuse au marché de Sapouy.

Saïdou SAKANDÉ est un commerçant de prêts-à-porter pour hommes depuis 2002 dans la commune de Sapouy. Il affirme que la majorité des clients qui viennent dans sa boutique fuit après avoir demandé les prix des tenues. « Les gens n’ont pas l’argent et trouvent donc que mes articles sont chers. Les gens ont la volonté d’achat, mais ils n’ont pas les moyens. »

Il renchérit en disant : « Si tu as une famille à ta charge et avec la situation, tu accueilles d’autres membres, les charges augmentent. Je pense que la situation sécuritaire a fortement contribué à la morosité du marché. »

Saïdou SAKANDÉ, commerçant de prêts-à-porter pour hommes au marché de Sapouy.

Batitié NACRO abonde dans le même sens que ses prédécesseurs. Lui, il est commerçant d’articles pour enfants et adultes. Pour sa part, c’est la paix et la santé qui sont les principales préoccupations des populations. « Les gens n’ont même pas d’argent à cause de la situation sécuritaire. Ils ont d’autres soucis en ce moment que de faire la fête. » Il conclut en souhaitant la paix au Burkina Faso.

Batitié NACRO, commerçant d’articles pour enfants et adultes au marché de Sapouy.

C’est dans la soirée de ce 20 avril 2023 que la commission chargée d’observer l’apparition de la lune se réunit. L’apparition de la lune marque la fin du mois de jeûne et la célébration du Ramadan.

Elza NONGANA, Observatrice Civitac, Sapouy

Partager sur :

     

 

ACTUALITE
Burkina Faso/PGPC-REDD+ : les comités communaux de gestion des plaintes dans la région du Sud-Ouest mis en place
Le Laboratoire Citoyennetés a mis en place les comités communaux de gestion des plaintes dans trois communes de la région du Sud-Ouest. Dernière région après celles de la Boucle du Mouhoun, du (...) Lire la suite
Burkina Faso : Les géologues réfléchissent sur leur rôle dans la production de ciment de qualité et la réalisation d’ouvrages pérennes
L’Association des géologues du Burkina Faso (AGBF) a organisé les 26 et 27 juin 2024, la 3e édition des journées du géologue. Le lancement des activités a eu lieu le mercredi 26 juin 2024 à Ouagadougou. (...) Lire la suite
Burkina Faso : A Ouagadougou, la réflexion se mène autour de la gouvernance inclusive des systèmes alimentaires
Le président de la Délégation spéciale (PDS) de la commune de Ouagadougou, Maurice KONATÉ, a procédé, ce mardi 16 juillet 2024, au lancement des dialogues alimentaires multi-acteurs de la ville. (...) Lire la suite
Toute l'actualité