Vous êtes ici: Accueil > Actualité > Droits humains à Dori : 25 leaders coutumiers et religieux de la commune de (...)
Droits humains à Dori : 25 leaders coutumiers et religieux de la commune de Solhan formés

L’association TARTIT a organisé, à Dori, un atelier de formation sur les Droits humains au profit de 25 leaders coutumiers et religieux de la commune de Solhan résidant à Dori. C’était le lundi 3 avril 2023.

C’est dans une salle de l’INERA à Dori que s’est tenue la formation sur les Droits humains au profit des 25 leaders coutumiers et religieux de la commune de Solhan résidant à Dori. Une brève présentation de l’association TARTIT et du projet Dignité incluant ladite formation a été faite par le coordonnateur du projet. Après la présentation du coordonnateur avavnt le début de la formation. Le formateur a commencé par demander aux participants d’exprimer leurs attentes vis-à-vis de la formation. Plusieurs intervenants ont exprimé leurs attentes. « Nous voulons avoir une définition claire des Droits humains, comment travaille la justice, et comment se comporter quand on fait face à une injustice », s’est exprimé Amadou TAMBOURA, un des participants. Durant la communication du formateur, les participants trouvaient des réponses à leurs différentes préoccupations.

Les participants en pleine formation.

La formation a suivi son cours avec de fructueux échanges entre les participants et le formateur.

Le formateur échangeant avec les participants.

La formation, dans l’ensemble, s’est bien déroulée, et selon le coordonnateur Massoud MAÏGA, « nous sommes vraiment heureux du déroulement de l’activité. De par cette formation, nous avons voulu sensibiliser les coutumiers et les religieux sur la question des Droits humains en rapport avec le contexte dans lequel notre pays est malheureusement depuis maintenant quelques années. Nous avons voulu les sensibiliser afin qu’ils s’approprient le contenu et qu’ils servent de relais auprès de leurs communautés. Cette activité devrait se tenir à Solhan, mais au vu de la situation sécuritaire, nous l’avons délocalisée ici à Dori ».

Massoudou Hamidou MAÏGA.

Au terme de la formation, le coordonnateur a remercié les participants et leur a demandé d’être des relais auprès des autres communautés pour promouvoir la paix et le vivre-ensemble.

Tafsir H. MAÏGA, Observateur Civitac, Bani

Partager sur :

     

 

ACTUALITE
Valorisation du patrimoine culturel du Burkina : ACT ÉCOLE fait découvrir les trésors touristiques du Kourittenga
Dans le cadre de son programme triennal, l’association Action pour la culture et le tourisme à l’école « ACT-ECOLE » a organisé, le mardi 18 juin 2024, deux activités majeures : une formation des guides (...) Lire la suite
Rentabilité du secteur touristique au Burkina : Le ministère en charge du Tourisme prône la lutte contre le blanchiment des capitaux et le financement du terrorisme
Le ministère de la Communication, de la Culture, des Arts et du Tourisme a tenu, le mardi 11 juin 2024, une session de sensibilisation sur la lutte contre le blanchiment des capitaux et le (...) Lire la suite
Musée national du Burkina Faso : exposition des « Masques : au-delà du visible »
Le Musée national du Burkina Faso (MNBF) a procédé, dans l’après-midi de ce vendredi 14 juin 2024 à Ouagadougou, au vernissage de son exposition permanente : « Masques : au-delà du visible ». La (...) Lire la suite
Toute l'actualité