Vous êtes ici: Accueil > Actualité > Les parents d’élèves de trois communes de la région du nord à l’école du (...)
Les parents d’élèves de trois communes de la région du nord à l’école du savoir

Les 13 et 14 novembre, dans la salle de réunions de la Direction régionale de l’économie et de la planification de la région du Nord, les représentants des parents d’élèves des communes de Ouahigouya, de Titao et de Oula ont été formés sur la bonne gestion des écoles et des bureaux des APE. Cette formation intervient dans le cadre de la mise en œuvre des activités du projet PAFICOM, piloté par le Laboratoire Citoyennetés et financé par la Banque mondiale.

Dix participants par commune et un représentant du conseil municipal de chaque commune et aussi des médias partenaires ont été conviés à cette réunion, qui a eu pour objectif de les outiller en matière de renforcement de compétences sur les grandes lignes du projet, de les former sur la gestion à base communautaire de leurs organisations, en leur montrant le rôle que leurs associations jouent, et en les appuyant dans la réalisation d’une feuille de route.
Cette rencontre participative, en incluant les parties prenantes et en leur donnant la parole, s’est faite dans les règles du processus de développement. En effet, autour d’une table ronde, les participants ont tout d’abord énuméré leurs attentes à l’issue de cette formation, puis ont inventorié les préoccupations concernant leurs écoles, comme le leur a demandé le formateur. La plupart des participants ont soulevé le problème d’infrastructures et de qualité de fournitures scolaires, des préoccupations qui ont reçu des réponses de la part du formateur.
De façon pratique, le premier jour de la formation a consisté à présenter aux participants les compétences transférées aux différentes communes et surtout à insister sur les compétences en matière d’éducation, étant donné que les bureaux des APE ne sont pas souvent informés sur les compétences transférées aux collectivités. Quant au deuxième jour, il a été question d’apprendre aux participants comment rédiger des documents de travail et de gestion, tels des lettres circulaires, des rapports et des procès-verbaux ; il a également été question pour ce dernier jour de montrer aux participants comment organiser et gérer des réunions selon la typologie.
Ces présentations, suivies de débat, ont été vraiment enrichissantes, à en croire El Hadj Noufou Ouédraogo, par ailleurs traducteur de ces deux jours de formation. Quelques recommandations ont été faites à la fin de cette formation. Il s’agit de demander aux maires d’organiser des cadres de concertation sur l’éducation et aussi de prévoir des formations des APE sur le processus de passation des marchés.

Boris W OUÉDRAOGO, Observateur CIVITAC, Ouahigouya

Partager sur :

     

 

ACTUALITE
Valorisation du patrimoine culturel du Burkina : ACT ÉCOLE fait découvrir les trésors touristiques du Kourittenga
Dans le cadre de son programme triennal, l’association Action pour la culture et le tourisme à l’école « ACT-ECOLE » a organisé, le mardi 18 juin 2024, deux activités majeures : une formation des guides (...) Lire la suite
Rentabilité du secteur touristique au Burkina : Le ministère en charge du Tourisme prône la lutte contre le blanchiment des capitaux et le financement du terrorisme
Le ministère de la Communication, de la Culture, des Arts et du Tourisme a tenu, le mardi 11 juin 2024, une session de sensibilisation sur la lutte contre le blanchiment des capitaux et le (...) Lire la suite
Musée national du Burkina Faso : exposition des « Masques : au-delà du visible »
Le Musée national du Burkina Faso (MNBF) a procédé, dans l’après-midi de ce vendredi 14 juin 2024 à Ouagadougou, au vernissage de son exposition permanente : « Masques : au-delà du visible ». La (...) Lire la suite
Toute l'actualité