Vous êtes ici: Accueil > Actualité > Gorom-Gorom : rôle et contribution de la femme dans la reconstruction de la (...)
Gorom-Gorom : rôle et contribution de la femme dans la reconstruction de la paix et de la sécurité

Les femmes et les hommes doivent participer au processus de construction ou de reconstruction de la paix. Mais pour faire de cet idéal une réalité, encore faut-il que la femme elle-même s’approprie son rôle et le fondement de ce rôle, ou préciser la part participative de la femme ou son rôle dans le processus de reconstruction d’une paix durable. C’est dans ce sens qu’une session de sensibilisation sur le rôle de la femme dans la promotion de la tolérance et de la non-violence s’est tenue le dimanche 7 mai dans la commune de Gorom-Gorom, au sein de l’Association Tassath.

La résolution 1325 (2000) est une résolution onusienne, adoptée à l’unanimité le 31 octobre 2000 par le Conseil de sécurité des Nations unies dans sa 4213e séance, qui concerne le droit des femmes, la paix et la sécurité.

En pleine séance de sensibilisation.

Elle se situe dans la continuité des résolutions 1261, 1296 et 1314, qui ont fait l’objet d’un rappel durant la séance. Elles abordent le thème de la condition féminine durant le rapatriement et le déplacement de populations, ainsi que celui de la rééducation et de la réinsertion des femmes et jeunes filles consécutives à un conflit armé.

Les femmes ont un rôle décisif dans la promotion de la tolérance et de la non-violence, car elles sont la première école de vie. Elles peuvent manifester leur influence d’épouses, en faisant régner l’intégrité et la respectabilité dans leur foyer. Les femmes peuvent également associer leurs frères et sœurs au mouvement de la paix en organisant des cours de formation, des séminaires et des campagnes de sensibilisation. Il est important de reconnaître le rôle actif de la femme comme étant la bâtisseuse de la paix et de la cohésion sociale.

Les participants.

Cependant, cette réalité aurait pu être plus perceptible avec un apport plus important, n’eurent été certaines difficultés auxquelles elles sont confrontées. Par exemple, les pesanteurs socio-économiques.

Tini TRAORÉ, Observatrice Civitac, Gorom-Gorom

Partager sur :

     

 

ACTUALITE
Boucle du Mouhoun/Dédougou : un nouveau cimetière pour répondre aux besoins funéraires croissants de la ville
L’inauguration officielle du cimetière municipal de Dédougou a eu lieu ce lundi 03 juin 2024 sous le patronage du président de la Délégation spéciale régionale de la Boucle du Mouhoun, représenté par son (...) Lire la suite
Boucle du Mouhoun/examens scolaires session de 2024 : le clap de départ donné dans les écoles Centre de Dédougou
Le Gouverneur de la région de la Boucle du Mouhoun, Babou Pierre BASSINGA, a donné le clap de départ le mardi 4 juin 2024, de l’administration des des épreuves écrites des examens scolaires de la (...) Lire la suite
Développement local : le panel de Fara fait le point de ses activités sur les réalisations du PUDTR
Le mardi 28 mai 2024, la salle de réunion des producteurs de coton de Fara a abrité la journée de dialogue OSC/autorités locales de la commune de Fara sur les réalisations du PUDTR. Cette activité a (...) Lire la suite
Toute l'actualité