Vous êtes ici: Accueil > Actualité > Éducation aux médias : l’AP-NTIC sensibilise les élèves de Koudougou
Éducation aux médias : l’AP-NTIC sensibilise les élèves de Koudougou

Les élèves du Lycée Saint-Marc de Koudougou ont été sensibilisés, mercredi 10 mai 2023, sur l’éducation aux médias sociaux et l’usage des outils numériques. L’activité se tient en marge du programme d’activité de l’Association pour la promotion des nouvelles technologies de l’information et de la communication (AP-NTIC), basée à Koudougou.

« L’éveil numérique à l’école », c’est le concept qui a été lancé par l’Association pour la promotion des nouvelles technologies de l’information et de la communication (AP-NTIC). A travers ce concept, qui sert également de leitmotiv pour l’association, cette dernière entend sensibiliser de façon volontaire les élèves de la ville de Koudougou sur un usage responsable des outils numériques. Mercredi 10 mai 2023, c’était au tour du Lycée Saint-Marc de recevoir les membres de l’association. « Nous remarquons que les élèves utilisent les NTIC sans modération, surtout quand il s’agit des réseaux sociaux. Notre action est de les amener à bien les utiliser au profit de leur propre éducation et de l’enseignement-apprentissage », a expliqué Yacouba BOUDA, président de l’AP-NTIC.

Les élèves ont été sensibilisés sur les Fake news et la manipulation de l’information sur Internet et les médias sociaux.

Les élèves ont appris de nouvelles méthodes d’apprentissage.

Pour la séance du jour, deux thématiques ont été développées : « Les élèves et les réseaux sociaux » et « Les nouvelles méthodes d’apprentissage pour les élèves ». « Nous voulons que les élèves n’attendent plus tout du professeur. Qu’ils participent aussi au cours en contribuant par leurs propres recherches grâce aux NTIC. A ce propos, nous leur avons partagé quelques sites web sur lesquels ils pourront faire leurs recherches », a fait savoir Yacouba BOUDA. Au nombre de ces sites d’apprentissage, il y a www.fasoeducation.bf, www.openeducationbf.com ou encore www.karandoogo.com. Au-delà, la question des réseaux sociaux a été évoquée. Les élèves ont été sensibilisés sur les Fake news et la manipulation de l’information sur Internet et les médias sociaux.

Les thématiques ont intéressé les élèves
Ils étaient près d’une centaine d’élèves à prendre part à cette séance de sensibilisation. Pour eux, les sujets traités ont été d’un grand intérêt. « J’ai retenu que nous pouvons faire la prison à cause de certains contenus que nous publions sur les réseaux sociaux, surtout certaines images que nous partageons sans le consentement de la personne », a relevé l’élève Cheick Abidine OUÉDRAOGO, qui ajoute : « On nous a conseillés de faire attention aux images et vidéos que nous consommons sur les réseaux sociaux, car il y en a qui ont été montées. Pour cela, on nous a montré des applications qui permettent de faire des recherches inversées sur les contenus en question pour voir leur véracité. »

Yacouba BOUDA, président de l’AP-NTIC.

Les élèves ont été sensibilisés à une utilisation responsable des réseaux sociaux.

Au-delà des élèves, cette formation a fait des heureux au niveau des premiers responsables de l’établissement scolaire. « Ce genre d’initiative va donner un plus à nos élèves, parce que plus on sait, mieux on pourra se contrôler », a fait savoir le proviseur du Lycée Saint-Marc de Koudougou, Paulin Joseph OUÉDRAOGO. Il a précisé que les élèves ne connaissent pas tout à fait les tenants et les aboutissants des outils numériques, donc ils en font un usage dont ils ne savent même pas la portée. « Ces séances de sensibilisation leur permettront de prendre des décisions en bonne et due forme en connaissance de cause », a-t-il ajouté. A la déléguée générale des élèves, Zénabou BÉLEM, de renchérir : « La séance a permis de mettre à nu les dangers des réseaux sociaux, tout en nous interpellant, nous élèves, à leur utilisation responsable. »

Cette séance de sensibilisation, deuxième du genre, l’AP-NTIC entend la rééditer dans d’autres établissements de Koudougou et du Burkina Faso, foi des membres de l’association.

Pour rappel, l’AP-NTIC a vu le jour en 2022 et vise comme objectif l’accompagnement des populations pour leur autonomisation aux TIC.

Aziz KABORÉ, Observateur Civitac, Koudougou

Partager sur :

     

 

ACTUALITE
Burkina Faso/PGPC-REDD+ : les comités communaux de gestion des plaintes dans la région du Sud-Ouest mis en place
Le Laboratoire Citoyennetés a mis en place les comités communaux de gestion des plaintes dans trois communes de la région du Sud-Ouest. Dernière région après celles de la Boucle du Mouhoun, du (...) Lire la suite
Burkina Faso : Les géologues réfléchissent sur leur rôle dans la production de ciment de qualité et la réalisation d’ouvrages pérennes
L’Association des géologues du Burkina Faso (AGBF) a organisé les 26 et 27 juin 2024, la 3e édition des journées du géologue. Le lancement des activités a eu lieu le mercredi 26 juin 2024 à Ouagadougou. (...) Lire la suite
Burkina Faso : A Ouagadougou, la réflexion se mène autour de la gouvernance inclusive des systèmes alimentaires
Le président de la Délégation spéciale (PDS) de la commune de Ouagadougou, Maurice KONATÉ, a procédé, ce mardi 16 juillet 2024, au lancement des dialogues alimentaires multi-acteurs de la ville. (...) Lire la suite
Toute l'actualité