Vous êtes ica: Accueil > Actualité > Renforcement des capacités des encadreurs culturels de Ouahigouya

Renforcement des capacités des encadreurs culturels de Ouahigouya

La Maison des jeunes et de la culture de Ouahigouya abrite, depuis une semaine, une caravane de formation au profit des encadreurs culturels de la ville de Ouahigouya. Ce matin 3 décembre 2018, nous y avons fait un tour pour savoir de quoi il est question. Après avoir pris la température des lieux avec l’aide de Mme BÉLEMVIRÉ, responsable terrain, nous avons pu interviewer le coordonnateur du volet culture de l’ONG Terre des Hommes, Kaboré Adama.

Vous avez une activité ce matin. De quoi s’agit-il exactement ?
Nous sommes à Ouahigouya depuis une semaine et nous sommes là dans le cadre d’une caravane de formation au profit des encadreurs culturels de quatre villes du Burkina Faso. De manière générale nous sommes là dans le cadre d’un projet qui a été initié par l’ONG Terre des Hommes Italie, un projet qui couvre le Burkina Faso et le Niger. Le projet s’intitule « Expressions culturelles transfrontalières entre le Niger et le Burkina Faso, pour la paix, l’inclusion sociale et le développement ». Ce projet comporte deux grands volets, et nous sommes là dans le cadre du deuxième volet, qui est le volet culture. Il consiste à former des acteurs dans les villes concernées par le projet, à savoir Ouagadougou, Fada N’Gourma, Ouahigouya et Bobo-Dioulasso. Il s’agit d’outiller ces encadreurs afin qu’ils prennent en charge, au niveau local, le développement en général et plus spécifiquement le développement culturel, et encore plus spécifiquement dans leurs domaines, car il s’agit de former les encadreurs du laboratoire artistique et nous avons identifié cinq laboratoires artistiques. Pour chaque laboratoire nous avons deux personnes qui sont formées ; et c’est à elles qu’il revient de redynamiser tout ce qui est artistique et culturel dans leurs domaines.

Sous quel format se déroule la formation ?
Le programme général de la formation prévoit que tous les matins les apprenants travaillent avec des formateurs artistes professionnels de l’espace culturel Gambidi, qui est par ailleurs codemandeur du projet. Les après-midi, l’équipe du projet s’entretient avec eux sur la dynamique du projet et voit ce qui peut être considéré comme étant leur responsabilité en tant qu’encadreurs de laboratoire, et ce qui est attendu d’eux en termes de responsabilité pour conduire à bien ce laboratoire. En résumé, les matins ce sont des ateliers et les soirs on se retrouve en plénière avec toute l’équipe.


Vous avez parlé de laboratoire, de quoi s’agit-il ?
Nous avons parlé de cinq laboratoires, qui sont considérés comme des disciplines. En effet, avant la tenue de cette formation, nous avons demandé au niveau local de nous identifier les différents besoins. C’est ainsi que nous les avons regroupés en cinq laboratoires - ou disciplines - que sont : le théâtre - avec le théâtre débat en particulier -, l’oralité - quand on parle d’oralité, nous travaillons spécifiquement sur les contes et les ouvertures sur les autres disciplines -, le cinéma – qui met l’action sur le film documentaire -, la danse - la danse traditionnelle - et les arts plastiques, avec un accent sur les peintures et les dessins.

Interview réalisée par Boris W. Ouédraogo, Observateur CIVITAC, Ouahigouya

     

 

  • Espace OSC

Vous souhaitez disposer d’informations relatives au fonctionnement et aux activités des organisations de la société civile présentes dans les territoires communaux, cet espace est le vôtre. Des (...)

Lire la suite
  • Espace COLLECTIVITÉ

« L’espace collectivité » met à votre disposition des données actualisées ainsi que des informations-clés en lien avec les activités des collectivités territoriales membres de Civitac. Les données que vous (...)

Lire la suite

 

Agenda

Atelier de formation sur la gestion des risques humanitaires et l’inclusion

Les 1er et 02 octobre 2020, dans la salle de réunions de la Mairie de Ziniaré.

CONCOURS ECOPRESS (1er édition)

Initié par le Laboratoire Citoyennetés
Date de réception des dossiers :
Du 25 Septembre au 25 Novembre 2020
https://civitac.org/spip.php?article1131

Sondage civitac

Du 22 au 25 Septembre 2020 sur la plateforme civitac
https://civitac.org/?page=sondage

 

Visiteurs connectés

7 visiteurs en ce moment

Total visites: Web Hits