Vous êtes ici: Accueil > Actualité > Sapouy : les candidats du Brevet d’études du Premier cycle se disent (...)
Sapouy : les candidats du Brevet d’études du Premier cycle se disent prêts

Les examens du Brevet d’études du Premier cycle (BEPC) débutent le 2 juin prochain. À quelques jours de la composition, le 29 mai 2023, nous sommes allée à la rencontre de quelques candidats. Notre objectif est de savoir comment ces derniers se préparent et quels sont leurs ressentis.

À Sapouy, la majorité des candidats du BEPC que nous avons interrogés se disent prêts et impatients. Nous nous sommes rendue au Lycée départemental de Sapouy. Sur les lieux, toutes les classes sont fermées, excepté deux classes. Celles-ci sont ouvertes parce que les élèves de la classe de 3e y font leurs dernières révisions avec l’aide de certains de leurs enseignants. Ce jour, les élèves revisitent les cours d’Histoire-Géographie et de Mathématiques.

Avant de nous entretenir avec les élèves, nous avons au préalable approché l’Administration pour décliner notre identité et expliquer le motif de notre venue. Par la suite, nous sommes allée nous entretenir avec les candidats après avoir obtenu l’autorisation de nous adresser à ces derniers.

Nous apercevons deux jeunes filles assises devant une salle de classe close en train d’étudier. Toutes les deux sont candidates au BEPC. Bibata NAMA, l’une d’entre elles, affirme que les révisions vont bon train à son niveau. « On prie Dieu pour que ça marche. L’année scolaire, à mon niveau, a été bonne et je suis prête pour la composition. »

Bibata NAMA, candidate au BEPC.

Elle ajoute, « Actuellement, j’étudie seule et lorsque j’ai besoin d’explications, j’approche mes camarades. » Ruth BOUDA, amie de Bibata NAMA, se dit également prête. « De façon générale, ça va. Je suis confiante. »

C’est le même discours chez Émile TAGNAN, élève du même lycée et candidat au BEPC. « Si c’est la bosse-là, j’ai bossé. Ce que je recherche actuellement, c’est la chance que je demande. »

Émile TAGNAN, candidat au BEPC.

Les principales inquiétudes de ces candidats sont les Mathématiques et la Physique-Chimie. Et pour ce faire, ils énoncent beaucoup d’exercices et demandent de l’aide à ceux qui comprennent mieux. En attendant le début des épreuves prévu pour le 2 juin 2023, les candidats continuent les dernières révisions.

Elza NONGANA, Observatrice Civitac, Sapouy

Partager sur :

     

 

ACTUALITE
Burkina Faso/PGPC-REDD+ : les comités communaux de gestion des plaintes dans la région du Sud-Ouest mis en place
Le Laboratoire Citoyennetés a mis en place les comités communaux de gestion des plaintes dans trois communes de la région du Sud-Ouest. Dernière région après celles de la Boucle du Mouhoun, du (...) Lire la suite
Burkina Faso : Les géologues réfléchissent sur leur rôle dans la production de ciment de qualité et la réalisation d’ouvrages pérennes
L’Association des géologues du Burkina Faso (AGBF) a organisé les 26 et 27 juin 2024, la 3e édition des journées du géologue. Le lancement des activités a eu lieu le mercredi 26 juin 2024 à Ouagadougou. (...) Lire la suite
Burkina Faso : A Ouagadougou, la réflexion se mène autour de la gouvernance inclusive des systèmes alimentaires
Le président de la Délégation spéciale (PDS) de la commune de Ouagadougou, Maurice KONATÉ, a procédé, ce mardi 16 juillet 2024, au lancement des dialogues alimentaires multi-acteurs de la ville. (...) Lire la suite
Toute l'actualité