Vous êtes ica: Accueil > Actualité > Session de vulgarisation du Plan d’occupation des sols (POS)

Session de vulgarisation du Plan d’occupation des sols (POS)

Après le lancement de la campagne le mardi 4 décembre dans la ville de Ouagadougou, une délégation du ministère de l’Urbanisme et de l’Habitat a tenu, ce mercredi 5 décembre, une session de vulgarisation du Plan d’occupation des sols de Ouahigouya. Cette session s’est tenue dans la salle des Fêtes de la mairie de Ouahigouya, sous la présidence du chargé de mission du ministre de l’Urbanisme et de l’Habitat, représentant le ministre, et de Madame la première adjointe au maire, représentant le maire de la commune de Ouahigouya.

Le Burkina Faso connaît une urbanisation galopante, caractérisée par une concentration croissante des populations dans les villes. Malgré un taux d’urbanisation parmi les plus faibles de l’Afrique, la dynamique urbaine au Burkina Faso connait une évolution constante. Pour le chargé de mission, le taux d’urbanisation est passé successivement de 6,4% en 1975 à 22,7% en 2006. En 2016, il était de 31.5% et pourrait atteindre 35% à l’horizon 2026. Cette croissance rapide urbaine pourrait entraver le développement des villes du Burkina si rien n’est fait. C’est pour cela que le ministère de l’Urbanisme et de l’Habitat s’est doté, depuis 2006, d’une loi portant « Code de l’urbanisme et de la construction au Burkina Faso » qui a pour but d’organiser et de réglementer le domaine de l’urbanisme et de la construction.
Cette loi a institué le Schéma directeur d’aménagement et d’urbanisme (SDAU) et le Plan d’occupation des sols (POS) comme outils de planification urbaine pour orienter le développement des villes. Dans cette perspective d’orientation, le ministère a élaboré le plan d’occupation des sols pour les villes du Burkina. Ce document, que le Directeur général de l’urbanisme, Marc Ouédraogo, définit en termes simples comme un outil qui réglemente l’usage des sols et détermine les différentes zones d’habitation, se veut public mais doit cependant être vulgarisé, d’où la tenue de cette session. Pour Hadja Djénéba Sodré, première adjointe au maire, la tenue de la session, organisée par le ministère, permettra aux conseillers municipaux, aux conseillers villageois de développement, aux responsables des services techniques déconcentrés et à l’ensemble des participants de s’approprier le contenu du POS de la ville de Ouahigouya afin d’œuvrer, à leur tour, à son application dans le cadre des différents investissements immobiliers et sollicitations foncières.

Boris w Ouédraogo, observateur CIVITAC, Ouahigouya

     

 

  • Espace OSC

Vous souhaitez disposer d’informations relatives au fonctionnement et aux activités des organisations de la société civile présentes dans les territoires communaux, cet espace est le vôtre. Des (...)

Lire la suite
  • Espace COLLECTIVITÉ

« L’espace collectivité » met à votre disposition des données actualisées ainsi que des informations-clés en lien avec les activités des collectivités territoriales membres de Civitac. Les données que vous (...)

Lire la suite

 

Agenda

14e édition du Festival Dilembu au Gulmu (FESDIG)

Du 1er au 04 avril 2021.
Thème : "Les arts et la culture au cœur de la résilience dans la région de l’Est : quelle synergie d’action pour relever le défi ?"

Panel d’information et de sensibilisation des leaders communautaires sur l’extrémisme violent, la cohésion sociale et la promotion des droits humains

le 23 mars 2021 à partir de 9 h.

Rencontre d’échange sur les mesures sécuritaires dans la commune de Diapaga

Les 22 et 23 mars 2021.

 

Civiteam

Aller sur Civiteam http://civiteam.org/ Web Hits