Vous êtes ica: Accueil > Actualité > « Veenem anti-corruption » du REN-LAC : le numérique au service de la lutte (...)

« Veenem anti-corruption » du REN-LAC : le numérique au service de la lutte anti-corruption

Le Réseau national de lutte anti-corruption (REN-LAC) a procédé, ce vendredi 7 décembre 2018, dans la salle de conférences de la Direction générale de la coopération (DGCOOP), au lancement de son portail numérique dénommé « Veenem anti-corruption ». Ce portail a été créé dans le cadre du projet « Accroître la participation citoyenne à la lutte contre la corruption et à la redevabilité publique à travers une plateforme d’information anti-corruption ». Il est financé par l’Union européenne et mis en œuvre par le REN-LAC et le CIFOEB.

Dans son rapport sur l’état de la corruption au pays des Hommes intègres, le REN-LAC faisait ressortir une hausse des pratiques de corruption entre 2016 et 2017 ; toute chose que corrobore, du reste, l’audit sur la gestion du gouvernement pour l’exercice 2017 de l’Autorité supérieure de contrôle d’Etat et de lutte contre la corruption (ASCE-LC). Cet audit faisait état, en effet, d’une dégradation des indicateurs de bonne et saine gestion en ce qui concerne les commandes publiques, les comptes de dépôt, les régies d’avances et caisses de menues dépenses, les carburant et lubrifiants, comparativement à 2016. C’est dire que le phénomène de la corruption a la peau dure au Burkina Faso, d’où l’impérieuse nécessité de rechercher des solutions plus innovantes pour en venir à bout. Et la création de « Veenem anti-corruption », transparence en langue nationale mooré, pourrait s’inscrire dans cette quête.
Espace de veille citoyenne disponible à l’adresse www.veenem.bf, ce portail numérique offre à ses utilisateurs trois fonctions essentielles : faciliter les dénonciations de fait de corruption, faciliter l’accès du citoyen burkinabè à l’information budgétaire et promouvoir les bonnes pratiques en matière de lutte anti-corruption. Il comporte, par ailleurs, quatre (04) rubriques :
la rubrique « Dénonciations », qui permet aux citoyens de dénoncer, en tout anonymat, les cas ou actes de corruption dont ils seraient témoins ou victimes ;
la rubrique « Forum », qui propose chaque semaine un sujet d’actualité pour permettre aux utilisateurs de dialoguer entre eux ;
la rubrique « Publications », qui permet aux utilisateurs du portail de télécharger et/ou consulter les documents pertinents relatifs à la transparence budgétaire et à la lutte anti-corruption ;
la rubrique « Bonnes pratiques », qui propose des astuces et conseils pour lutter efficacement contre la corruption.


Les invités au lancement du portail numérique, dont le contrôleur général d’Etat, en la personne du Dr Luc Marius IBRIGA, ont salué l’avènement de « Veenem anti-corruption ». Cependant, ils n’ont pas manqué de soulever quelques inquiétudes en ce qui concerne notamment la protection des données personnelles et la fiabilité des dénonciations. Sur ces points, le REN-LAC a assuré que tout serait mis en œuvre pour la protection des données personnelles des utilisateurs. De même, il sera procédé systématiquement à une vérification des dénonciations par les équipes du REN-LAC avant leur validation sur le portail. Il reste alors à souhaiter une saine utilisation ainsi qu’une maîtrise par ses concepteurs de cet outil afin que les dénonciations ne versent dans la diffamation pure et simple.

Wendabo Joseph Arsène SAWADOGO, Observateur Civitac

     

 

  • Espace OSC

Vous souhaitez disposer d’informations relatives au fonctionnement et aux activités des organisations de la société civile présentes dans les territoires communaux, cet espace est le vôtre. Des (...)

Lire la suite
  • Espace COLLECTIVITÉ

« L’espace collectivité » met à votre disposition des données actualisées ainsi que des informations-clés en lien avec les activités des collectivités territoriales membres de Civitac. Les données que vous (...)

Lire la suite

 

Agenda

Sondage civitac

Du 22 au 25 Septembre 2020 sur la plateforme civitac
https://civitac.org/?page=sondage

3e session ordinaire de l’année 2020 du Conseil régional du Centre-Ouest

25 septembre 2020.

Dialogue démocratique

Organisé par le Centre pour la Gouvernance Démocratique (CGD) le mardi 15 septembre 2020.

 

Visiteurs connectés

1 visiteurs en ce moment

Total visites: Web Hits