Vous êtes ici: Accueil > Actualité > Journées de concertation sur les réformes à Tenkodogo : les participants du (...)
Journées de concertation sur les réformes à Tenkodogo : les participants du Boulgou tirent un bilan positif

Du 8 au 9 juin 2023, la commune de Tenkodogo a abrité les journées de concertation provinciale sur les réformes. Au cours de ces journées, les participants se sont penchés sur les réformes envisagées par le gouvernement, mais aussi sur d’autres réformes souhaitées.

L’Assemblée législative de Transition organise des journées d’échange avec les forces vives des treize chefs-lieux de région du Burkina. A Tenkodogo, la société civile, les autorités coutumières, religieuses, les syndicats et les autres couches de la société ont pendant deux jours discuté sur les réformes engagées par le gouvernement burkinabè. Au cours de ces échanges, les forces vives ont fait des propositions concrètes en vue de ces réformes et de celles à venir.

Latifa SANA est convaincue que la jeunesse fait partie intégrante des réformes en cours.

Pour Latifa SANA, représentant le bureau du conseil provincial de la jeunesse du Boulgou, les concertations sont une aubaine pour les forces vives de partager des expériences pour le développement du pays. Pour elle, c’est également une occasion pour la jeunesse de discuter sur ses priorités et la place que les jeunes doivent occuper.

Son Excellence Naaba BÉLEM, chef de Dimtenga de la province du Koulpélogo, l’initiative de faire des concertations avec les couches sociales est à saluer : « Nous, la chefferie coutumière, nous avons demandé qu’on revoie nos statuts. Il faut voir la possibilité d’institutionnaliser la chefferie coutumière. »

La chefferie coutumière, présente aux concertations, appelle les autorités à se pencher sur le statut de la chefferie coutumière.

La société civile, quant à elle, dit inviter les autorités au respect des engagements qui sortiront de ces réformes, notamment l’urgence humanitaire. Elle salue également la démarche des autorités actuelles du Burkina Faso car, selon elle, il y a plusieurs défis à relever.

Le haut-commissaire du Boulgou a réitéré ses remerciements aux participants.

Pour le haut-commissaire de la province du Boulgou, durant deux jours, les forces vives ont apporté des amendements aux réformes en cours. Selon lui, les débats ont permis aux acteurs de réfléchir sur l’orientation du pays : « Les débats ont été constructifs. Les acteurs, en plus du débat, ont apporté des suggestions et des propositions. »

Le haut-commissaire a remercié, lors de la clôture des réformes, tous les participants pour le sens élevé des débats et des conclusions constructives.

Gérard BÉOGO, Observateur Civitac, Tenkodogo

Partager sur :

     

 

ACTUALITE
Burkina Faso/PGPC-REDD+ : les comités communaux de gestion des plaintes dans la région du Sud-Ouest mis en place
Le Laboratoire Citoyennetés a mis en place les comités communaux de gestion des plaintes dans trois communes de la région du Sud-Ouest. Dernière région après celles de la Boucle du Mouhoun, du (...) Lire la suite
Burkina Faso : Les géologues réfléchissent sur leur rôle dans la production de ciment de qualité et la réalisation d’ouvrages pérennes
L’Association des géologues du Burkina Faso (AGBF) a organisé les 26 et 27 juin 2024, la 3e édition des journées du géologue. Le lancement des activités a eu lieu le mercredi 26 juin 2024 à Ouagadougou. (...) Lire la suite
Burkina Faso : A Ouagadougou, la réflexion se mène autour de la gouvernance inclusive des systèmes alimentaires
Le président de la Délégation spéciale (PDS) de la commune de Ouagadougou, Maurice KONATÉ, a procédé, ce mardi 16 juillet 2024, au lancement des dialogues alimentaires multi-acteurs de la ville. (...) Lire la suite
Toute l'actualité