Vous êtes ici: Accueil > Actualité > Pari réussi pour la 1re édition des Journées des alliances communautaires (...)
Pari réussi pour la 1re édition des Journées des alliances communautaires Peuhls-Bobos

Précédemment annoncées ce mardi 30 mai 2023, les Journées des alliances communautaires (JAC) se sont, comme prévu, tenues les 9 et 10 juin 2023 à l’espace aéré du CENASA. Les JAC, qui sont une initiative du CENASA, ont été placées sous le patronage du ministre de la Communication, de la Culture des Arts et du Tourisme, représenté par son directeur de cabinet, Atéridar Galip SOMÉ, avec comme présidents d’honneur Leurs Majestés le Bobo Mandaret et l’émir du Liptako.

‘’Renforcer les alliances culturelles pour une dynamique de cohésion sociale’’ est le thème choisi pour cette première édition des Journées des alliances communautaires (JAC) qui a ouvert ses portes ce vendredi 9 juin 2023. L’objectif de ce projet est de rapprocher les populations de leur culture tout en valorisant le vivre-ensemble et la cohésion sociale par le biais de la parenté à plaisanterie.

Plusieurs autorités ont répondu présent à l’ouverture des JAC. Il s’agit du représentant du ministre de la Communication, son directeur de cabinet, Atéridar Galip SOMÉ ; des présidents d’honneur, Leurs Majestés le Bobo Mandaret et l’émir du Liptako, de Abraham ABASSAGUÉ, Directeur général du CENASA.

A gauche, Atéridar Galip SOMÉ, Dircab du ministre de la communication, et Abraham ABASSAGUÉ, DG du CENASA.

Selon ce dernier, l’organisation de ces journées nous permet de nous ressourcer : « La culture est une force, un ciment pour souder, pour nous ramener autour de la même table », a-t-il souligné.

A en croire le directeur de cabinet du ministre de la Communication, Atéridar Galip SOMÉ, le Burkina Faso ne gagnera pas la bataille contre le terrorisme seulement par la force des armes. La véritable victoire contre le terrorisme restera fondée sur les valeurs culturelles. Cette activité est, selon lui, une fierté pour le peuple burkinabè qui doit savoir que la seule richesse qui lui reste est cette culture de la parenté à plaisanterie. A cet effet, il a invité toutes les communautés à s’engager dans la quête de facilités aux problèmes que traverse le pays.

Après les interventions diverses, on a assisté, dans la soirée, à des prestations diverses des deux communautés, que sont les Peuhls et les Bobos. Des piques lancées par les Peuhls ont été aussitôt contrattaquées par les Bobos. Personne ne se laisse faire. Les troupes des deux communautés étaient présentes et l’ambiance au rendez-vous.

Sur l’image de haut : les Peuhls en pleine prestation de danse. sur le bas : les Bobos en prestation musicale.

Ce sont danses, taquineries et fous rires qui ont marqué les journées d’échange, de partage, de fraternité. C’est la culture burkinabè qui a gagné.

Les JAC 2023 ont connu une forte mobilisation des communautés concernées, mais aussi d’autres ethnies venues en apprendre plus sur les Bobos et les Peuhls. Tous sont unanimes quant à la pertinence et au bien-fondé d’une telle initiative. Ils souhaitent tous la voir grandir et se perpétuer.

Rosine LOMPO, Observatrice Civitac, Ouagadougou

Partager sur :

     

 

ACTUALITE
Burkina Faso/PGPC-REDD+ : les comités communaux de gestion des plaintes dans la région du Sud-Ouest mis en place
Le Laboratoire Citoyennetés a mis en place les comités communaux de gestion des plaintes dans trois communes de la région du Sud-Ouest. Dernière région après celles de la Boucle du Mouhoun, du (...) Lire la suite
Burkina Faso : Les géologues réfléchissent sur leur rôle dans la production de ciment de qualité et la réalisation d’ouvrages pérennes
L’Association des géologues du Burkina Faso (AGBF) a organisé les 26 et 27 juin 2024, la 3e édition des journées du géologue. Le lancement des activités a eu lieu le mercredi 26 juin 2024 à Ouagadougou. (...) Lire la suite
Burkina Faso : A Ouagadougou, la réflexion se mène autour de la gouvernance inclusive des systèmes alimentaires
Le président de la Délégation spéciale (PDS) de la commune de Ouagadougou, Maurice KONATÉ, a procédé, ce mardi 16 juillet 2024, au lancement des dialogues alimentaires multi-acteurs de la ville. (...) Lire la suite
Toute l'actualité