Vous êtes ici: Accueil > Actualité > Tournoi intergrins à Dori : la tradition d’un dialogue constructif
Tournoi intergrins à Dori : la tradition d’un dialogue constructif

Le Conseil régional de la jeunesse du Sahel (CRJ/Sahel) a tenu, le dimanche 2 juillet 2023, une journée d’activité réunissant jeunes et personnes âgées issus de différentes localités de la région du Sahel. Un tournoi intergrins organisé à l’école C de Dori. C’est une journée qui a été un moment de rencontre et de partage d’expériences avec, au programme : un tournoi de football, des parties de pétanque, des repas communautaires et des sensibilisations sur la cohésion sociale et le vivre-ensemble.

Inscrite dans le cadre des efforts consentis par le gouvernement pour la promotion de la paix et du vivre-ensemble, la journée d’activité, appelée tournoi intergins organisée par le CRJ/Sahel, a été prometteuse d’un dialogue constructif.

En effet, le tournoi intergrins qui a regroupé jeunes et personnes âgées est une activité qui encourage un dialogue constructif entre les différentes couches sociales. Il s’agit d’un évènement où les ressortissants de différents grins se réunissent pour participer à une compétition amicale et instructive.

Pendant le match de football.

Au cours de l’activité, chaque participant apporte ses connaissances, expériences et compétences ; ce qui permet de créer un environnement propice à l’apprentissage mutuel et un cadre idéal pour la consolidation d’un meilleur vivre-ensemble.

Les différentes formes de compétitions menées durant cette journée ont été : des matchs de football et des parties de pétanque. Ces jeux, largement pratiqués et appréciés par les jeunes et vieux à travers le monde, permettent de transcender les barrières interpersonnelles en leur offrant une plateforme commune sur laquelle ils pourront s’épanouir.

Une partie de pétanque.

En plus des jeux il y a eu des séances de sensibilisation sur la cohésion sociale suivies de repas communautaires. Cette partie de la journée a été un temps où jeunes et vieux se sont assis pour échanger et trouver ensemble des idées qui serviront à lutter contre l’effritement de la cohésion sociale, surtout dans une zone où la jeunesse est en perte de repère compte tenu de la situation sécuritaire qui leur est imposée.

Cette journée a été un cadre d’échange d’idées et de perspectives entre les jeunes et les vieux. Elle permet également de surmonter les divisions et les différences qui peuvent exister entre les couches sociales.

C’est une journée qui renforce les relations interpersonnelles et qui favorise la compréhension mutuelle.

Roland DOAMBA, Observateur Civitac, Dori

Partager sur :

     

 

ACTUALITE
Baccalauréat session 2024 au Burkina : 6 878 candidats composent dans la région du Nord
Le Secrétaire général de la région du Nord, en compagnie de plusieurs autres autorités administratives, sécuritaires et éducatives, a donné ce mardi 18 juin 2024, le coup d’envoi des épreuves du (...) Lire la suite
ISTIC : « le creuset du journalisme et de la communication au Burkina » célèbre ses cinquante ans
L’Institut des sciences des techniques de l’information et de la communication (ISTIC) a 50 ans cette année. Les festivités du cinquantenaire ont été lancées ce vendredi 14 juin 2024 à Ouagadougou. (...) Lire la suite
Sécurité et malnutrition au Burkina : InnoFaso apporte sa contribution
InnoFaso, entreprise agroalimentaire de droit burkinabè, a organisé, ce vendredi 7 juin 2024 à Ouagadougou, un panel sous le thème ‘’Défis sécuritaires et lutte contre la malnutrition au Burkina Faso : (...) Lire la suite
Toute l'actualité