Vous êtes ici: Accueil > Actualité > DEPAC-3 : les acteurs techniques des collectivités à l’école de l’instruction (...)
DEPAC-3 : les acteurs techniques des collectivités à l’école de l’instruction technique et financière des projets en lien avec l’approche HDP

La commune de Réo, province du Sanguié, abrite, du 5 au 7 juillet 2023, l’atelier de formation sur la Maîtrise d‘ouvrage public local total (MOPLT) et l’instruction technique et financière des projets prenant en compte l’humanitaire, le développement et la paix (HDP). Cet atelier du consortium GAC (GEDES-ACADE-CAGECT) s’est ouvert le mercredi 5 juillet 2023. Il vise à outiller les participants sur l’approche globale d’intervention du DEPAC-3 et à leur permettre de s’approprier les outils techniques et financiers liés à la MOPLT.

La troisième phase du programme Décentralisation et Participation Citoyenne (DEPAC-3), financé par la Coopération suisse, se met en œuvre dans un contexte sécuritaire et humanitaire difficile marqué par l’avènement de nouveaux acteurs au sein des collectivités territoriales (CT). Si certains acteurs sont nouveaux, les plus anciens assistent à la naissance d’un nouveau contexte dans la mise en œuvre du DEPAC-3. D’où l’ouverture de l’atelier de formation sur la Maîtrise d‘ouvrage public local total (MOPLT) et l’instruction technique et financière des projets prenant en compte l’humanitaire, le développement et la paix (HDP), le mercredi 5 juillet 2023, à Réo.

L’atelier regroupe les acteurs techniques des collectivités partenaires du DEPAC-3 du Centre-Ouest.

Cette activité du consortium GAC (GEDES-ACADE-CAGECT), à travers son unité opérationnelle la Cellule d’Appui à la Décentralisation et à la Participation Citoyenne (CADEPAC), regroupe les Secrétaires généraux, les personnes responsables des marchés, les directeurs des affaires financières, les comptables et inter-collectivités des collectivités territoriales de la région du Centre-Ouest, partenaires du consortium GAC. Prévue du 5 au 7 juillet 2023, la formation permettra aux participants de s’approprier l’approche globale d’intervention du DEPAC-3, et particulièrement aux agents chargés de l’instruction technique et financière des projets dans les CT de s’approprier les outils techniques et financiers liés à la MOPLT.

David BARRO, coordonnateur de la CADEPAC.

Pour la mise en œuvre de ces projets dans les CT, il faudrait conjuguer avec l’approche nexus humanitaire, développement et paix (HDP). « Le contexte national est marqué par la question sécuritaire à laquelle nos collectivités partenaires n’échappent pas. Ce sont des localités qui sont touchées par la crise sécuritaire avec des déplacés internes », a rappelé David BARRO, coordonnateur de la CADEPAC, tout en insistant sur la prise en compte de l’approche HDP. « Il était nécessaire qu’on fasse une mise à jour de leurs connaissances en lien avec certains éléments pouvant les aider à mieux instruire les projets en tenant compte du contexte. Ils doivent permettre une prise en compte de toutes les populations et permettre de consolider la paix », a complété M. BARRO.

Le Haut-Commissaire de la province du Sanguié (au milieu) a présidé la cérémonie d’ouverture de l’atelier.

Le Haut-Commissaire de la province du Sanguié, Talari Germaine OUOBA, a présidé la cérémonie d’ouverture de l’atelier. Elle a salué l’approche HDP dans la mise en œuvre du DEPAC-3, qui tient également compte des nombreuses attentes des populations confrontées à des défis sécuritaires et humanitaires. Le coordonnateur de la CADEPAC a invité les CT à rester flexibles et ouvertes au regard du contexte. « Aujourd’hui, avec l’évolution du contexte, il y a un foisonnement de textes qu’il va falloir synthétiser et permettre aux différents acteurs de naviguer, d’instruire et de mettre en œuvre leurs projets en toute intelligence avec leur environnement actuel », a-t-il fait remarquer.

Pour rappel, l’atelier se tient dans le cadre de la mise en œuvre du DEPAC-3, financé par le Coopération suisse.

Aziz KABORÉ, Observateur Civitac, Koudougou

Partager sur :

     

 

ACTUALITE
Burkina/Campagne nationale de production fourragère 2024 : priorité à la sécurité alimentaire du cheptel
Le ministère de l’Agriculture, des Ressources animales et halieutiques a lancé, le jeudi 6 juin 2024 à Manga, la campagne de production fourragère 2024, avec le soutien du Projet régional d’appui au (...) Lire la suite
Montée des couleurs à Manga : le Gouverneur mobilise les acteurs régionaux
La région du Centre-Sud a célébré, ce mardi 4 juin 2024, la traditionnelle cérémonie régionale de montée des couleurs nationales. Présidé par Massadalo Yvette NACOULMA/SANOU, Gouverneure de la région, (...) Lire la suite
PUDTR : « La population de Toma est véritablement satisfaite par rapport aux réalisations », affirme le PDS Zakaria SAWADOGO
Zakaria SAWADOGO, Préfet et président de la Délégation spéciale de la commune de Toma, a reçu Civitac le 26 avril 2024. Il était question de se prononcer sur l’état d’avancement des réalisations du (...) Lire la suite
Toute l'actualité