Vous êtes ici: Accueil > Actualité > Ouahigouya : saison pluvieuse et risque d’inondation, la Délégation spéciale (...)
Ouahigouya : saison pluvieuse et risque d’inondation, la Délégation spéciale de la commune engage des travaux de curage des caniveaux

Depuis le 7 juillet 2023, la Mairie de Ouahigouya a engagé une campagne de ville propre en entreprenant le curage des caniveaux et l’enlèvement des ordures.

Mieux vaut prévenir que guérir, a-t-on coutume de dire. Avec la saison pluvieuse qui s’installe progressivement dans le pays des Hommes intègres, notamment sa partie nord, il ne sera peut-être pas une surprise de voir des pluies diluviennes qui vont probablement entraîner des inondations.

Cette situation a interpellé la Délégation spéciale qui entreprend les travaux de curage des caniveaux dans la ville de Ouahigouya.

Ouahigouya, ville d’occupation ancienne et ancienne capitale du royaume du Yatenga, est aujourd’hui le chef-lieu de la région du Nord. Elle connaît une expansion démographique fulgurante ces deux dernières années avec l’arrivée massive des personnes déplacées internes, dû à la crise sécuritaire. On note alors une prolifération des bidonvilles, couramment appelés « Zone non lotie ».

Les manutentionnaires en activité de curage des caniveaux.

La Mairie s’attelle non seulement à offrir ainsi aux habitants une ville propre, mais aussi à éviter une éventuelle inondation devant des caniveaux et espaces pollués par les déchets et sachets plastiques usés à travers cette activité de curage. Un curage qui permettra sans doute de prévenir, entre autres, les inondations, d’assurer l’entretien et la gestion durable des ouvrages de drainage et de contribuer à changer le cadre de vie des populations.

Cette action permettra également d’éviter que ces caniveaux soient transformés en des nids de moustiques et/ou des gîtes larvaires susceptibles d’engendrer des maladies hydriques diarrhéiques ou du paludisme selon les responsables de la Mairie.

Pour les populations, notamment les commerçants aux abords, c’est une action très salutaire. Mais pour eux, il faut aussi éviter que les résultats soient négatifs. « Souvent, après leurs activités de curage, ils partent laisser les boues et eaux usées sur le bord des fossés et celles-ci redescendent encore dans les caniveaux », a remarqué un riverain.

Abdoulaye OUÉDRAOGO, Observateur Civitac, Ouahigouya

Partager sur :

     

 

ACTUALITE
Boucle du Mouhoun/Dédougou : un nouveau cimetière pour répondre aux besoins funéraires croissants de la ville
L’inauguration officielle du cimetière municipal de Dédougou a eu lieu ce lundi 03 juin 2024 sous le patronage du président de la Délégation spéciale régionale de la Boucle du Mouhoun, représenté par son (...) Lire la suite
Boucle du Mouhoun/examens scolaires session de 2024 : le clap de départ donné dans les écoles Centre de Dédougou
Le Gouverneur de la région de la Boucle du Mouhoun, Babou Pierre BASSINGA, a donné le clap de départ le mardi 4 juin 2024, de l’administration des des épreuves écrites des examens scolaires de la (...) Lire la suite
Développement local : le panel de Fara fait le point de ses activités sur les réalisations du PUDTR
Le mardi 28 mai 2024, la salle de réunion des producteurs de coton de Fara a abrité la journée de dialogue OSC/autorités locales de la commune de Fara sur les réalisations du PUDTR. Cette activité a (...) Lire la suite
Toute l'actualité