Vous êtes ici: Accueil > Actualité > Zorgho (Plateau central) : l’Association Beoog-Neeré donne le sourire à 58 (...)
Zorgho (Plateau central) : l’Association Beoog-Neeré donne le sourire à 58 familles vulnérables

Accompagnés par l’Association Beoog-Neeré, en partenariat avec l’ONG Solidar Suisse, des producteurs ont offert l’excédent de leurs productions agricoles à des familles vulnérables, ce vendredi 30 juin 2023, dans la commune de Zorgho, région du Plateau central. Ainsi, ils ont remis 58 sacs de 50 kg de sorgho aux bénéficiaires. Ce geste entre dans le cadre de la journée de solidarité organisée chaque année par l’Association Beoog-Neeré, en vue de soulager les ménages en détresse dans la province du Ganzourgou.

Dans le contexte d’insécurité alimentaire au Burkina Faso, l’Association Beoog-Neeré du Ganzourgou (ABNG), avec l’appui de l’ONG Solidar Suisse, œuvre à l’amélioration des conditions de vie des populations de la province. Ainsi, grâce à l’accompagnement dont ont bénéficié plus de 15 000 producteurs, aussi bien en formation qu’en équipements, plusieurs familles vulnérables reçoivent annuellement des vivres en guise de solidarité.

Awa ZABRÉ, bénéficiaire de vivres.

Pour atténuer les souffrances des populations, l’ABNG a mis en place deux stratégies. Il s’agit des greniers de solidarité et de la journée de solidarité. À ce jour, l’association dispose de plus de 30 tonnes de céréales réparties dans 24 villages de la province. Grâce à ces greniers, les populations vulnérables peuvent emprunter des céréales pour se nourrir pendant les périodes dites difficiles, et les rembourser à l’issue des prochaines récoltes.

Outre ces greniers, un prélèvement de 21 kg est effectué chaque année auprès des bénéficiaires après les récoltes. Ces céréales obtenues sont alors redistribuées gratuitement aux personnes vulnérables du Ganzourgou. Ce mécanisme mis en place a permis à l’ABNG d’instituer une journée de solidarité en faveur des menages vulnérables et des personnes déplacées internes de la province.

Intervention du président de la Délégation spéciale de la commune de Zorgho, Valentin BADOLO.

En vue de soutenir conséquemment ces familles à pouvoir se prendre en charge pour ne plus dépendre de l’aide qui leur est offerte, le président de l’Association Beoog-Neeré, André B. OUÉDRAOGO, dit entreprendre certaines initiatives. « Nous consacrons une semaine pour chaque village où nous équipons les habitants d’un camion et de bien d’autres matériels nécessaires aux travaux champêtres. Ensuite, les agents techniques de l’agriculture interviennent pour les former sur le terrain », a-t-il expliqué.

C’est ainsi que le projet ‘’Renforcement de l’entrepreneuriat agricole des producteurs et productrices du village de Salogo’’ a été initié par l’Association Beoog-Neere du Ganzourgou, en partenariat avec Solidar Suisse. Ce projet s’est résolument investi dans une production agricole durable, créatrice de revenus et préservant l’environnement.

André B. OUÉDRAOGO, président de l’ABNG (2e à partir de la droite).

Parmi les actions entreprises, l’on a la mise en place d’une unité de production de compost enrichi au trichoderma. Cette fumure est utilisée dans la fertilisation des sols pour la production agricole et maraîchère (oignon, pomme de terre, etc.), et pour la production bio de moringa. Aussi, des sensibilisations pour l’adoption des pratiques saines et préservant l’environnement sont faites au profit de toute la population de la commune de Salogo.

Ce sont principalement des théâtres-forums et des ateliers-forums, ainsi que des émissions radiophoniques. Toutes ces actions s’inscrivent dans une démarche minutieuse visant à améliorer les bonnes pratiques agro-écologiques des producteurs de la zone d’intervention du projet, et à rendre les populations autonomes.

Abdramane ZERBO, Observateur Civitac, Plateau central

Partager sur :

     

 

ACTUALITE
Burkina Faso/PGPC-REDD+ : les comités communaux de gestion des plaintes dans la région du Sud-Ouest mis en place
Le Laboratoire Citoyennetés a mis en place les comités communaux de gestion des plaintes dans trois communes de la région du Sud-Ouest. Dernière région après celles de la Boucle du Mouhoun, du (...) Lire la suite
Burkina Faso : Les géologues réfléchissent sur leur rôle dans la production de ciment de qualité et la réalisation d’ouvrages pérennes
L’Association des géologues du Burkina Faso (AGBF) a organisé les 26 et 27 juin 2024, la 3e édition des journées du géologue. Le lancement des activités a eu lieu le mercredi 26 juin 2024 à Ouagadougou. (...) Lire la suite
Burkina Faso : A Ouagadougou, la réflexion se mène autour de la gouvernance inclusive des systèmes alimentaires
Le président de la Délégation spéciale (PDS) de la commune de Ouagadougou, Maurice KONATÉ, a procédé, ce mardi 16 juillet 2024, au lancement des dialogues alimentaires multi-acteurs de la ville. (...) Lire la suite
Toute l'actualité